chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
24 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Negator - Old Black

Chronique

Negator Old Black
Old Black est le premier album de Negator, groupe allemand (vraiment fraîchement formé) assénant un brutal black old school, entre Mayhem et Marduk. La musique est donc un black basique et dans ta gueule très efficace, avec un coté "épique" et guerrier très prononcé. Certaines parties de guitares, si il fallais rapprocher cet album d’un autre récemment sorti pour vous donner une petite idée, m’ont ainsi fait parfois penser au dernier Blodsrit. Rien qu’à regarder la pochette on sait à quoi s’attendre, c’est sombre, haineux et guerrier.

L’album démarre ainsi directement en trombe avec "Science of Nihil", on est tout de suite dans le bain, ça va vite et fort, la production met très bien en valeur l’aspect brutal de la musique, et pendant 5 minutes on s’en prend plein la gueule, les breaks sont nombreux pour aérer le tout et ne pas lasser l’auditeur, les guitares sont elles aussi tantôt violentes, tantôt épiques et guerrieres, et la voix est bien écorchée comme il faut. On enchaîne ensuite directement avec "Free Bird", la aussi ça envoie du bois, les parties de guitares sont très entraînantes surtout dans la deuxième partie du titre. Des grognements death viennent aussi agrémenter la musique de Negator à plusieurs moments, accentuant la brutalité et diversifiant les lignes de vocaux.

Les titres s’enchaînent sans réels répits, suit ensuite "Der Infanterist" dont les lyrics sont comme vous l’aurez compris en allemand. L’utilisation est ainsi intéressante, notamment sur les breaks ont l’entend distinctement. La aussi même formule, ça tabasse et on a droit a de très bonnes parties de guitares bien guerrières et épiques(voire carrément mélodiques). Le quatrième titre est quand à lui un interlude qui nous montre le talent du groupe pour composer des mélodies guerrières, pour ensuite repartir de plus belle sur "Katarsis", titre rapide et haineux au possible. Les accords dissonants parsemés tout au long de l’album m’ont aussi fait penser à du Satyricon.

"Vernunft 1.0" part lui aussi après une courte intro sur un riff de tueur soutenu par une batterie qui tape la ou ça fait mal. Le titre qui suit, "In The Unholy Walls Of Eternal Frost" (en voila un titre qu’il est true uhuh) est ma foi bien efficace, toujours avec des parties de guitares bien efficaces et entraînantes, et un chant écorché plein de haine. Le dernier titre, "Renegation" clôt ainsi l’album de fort belle manière, un titre de 11 minutes, très mélodique, avec même quelques incartades de clavier, sonnant presque comme un retour des guerriers à la maison (oui, j’aime ma métaphore).

Negator délivre ainsi avec ce Old Black un bon premier album, fait avec honnêteté. C’est guerrier et haineux, les parties de guitares sont bien trouvées et démarquent bien chaque titres les uns des autres, le chant est criard et écorché comme il faut, et la batterie tabasse sérieusement, avec une bonne production. Un bon disque quoi.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Sakrifiss citer
Sakrifiss
10/07/2012 18:47
note: 8.5/10
C'est celui qui m'a le plus marque des 3 sortis. Meme maintenant, il passe tres bien et donne une energie de malade. Le deuxieme album est aussi tres puissant mais 2-3 titres me parlent moins.
Saen_Ko citer
Saen_Ko
10/07/2012 16:49
Geisterber a écrit : Exactement, un bon disque, efficace, bien dans la tradition de la scène allemande. A comparer avec Endstille aussi, la voix en moins par contre.
Sympa à écouter mais pas très original non plus.
Un bon petit groupe quoi !!


Il m'a fait vachement penser a du Panzer Division Marduk les samples de bruits d'obus en moins. Il est super rectiligne cette album, aucunes originalité, mais très efficace quoi. Un bon ptit skeud, comme tu dis !

D'ailleurs, je me le ressors de temps en temps encore Sourire
Geisterber citer
Geisterber
12/03/2010 00:09
note: 6/10
Exactement, un bon disque, efficace, bien dans la tradition de la scène allemande. A comparer avec Endstille aussi, la voix en moins par contre.
Sympa à écouter mais pas très original non plus.
Un bon petit groupe quoi !!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Negator
Black Metal
2004 - Remedy Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (3)  7.5/10
Webzines : (16)  6.89/10

plus d'infos sur
Negator
Negator
Black Metal - 2003 - Allemagne
  

tracklist
01.   Science Of Nihil
02.   Free Bird
03.   Der Infanterist
04.   Interludium
05.   Katharsis
06.   Vernunft 1.0
07.   In The Unholy Halls Of Eternal Forest
08.   Renegation

Durée : 38 min.

line up
voir aussi
Negator
Negator
Gates to the Pantheon

2013 - Viva Hate Records
  
Negator
Negator
Die Eisernen Verse

2005 - Remedy Records
  

Essayez plutôt
Zorn
Zorn
Gegen alles

2014 - Christhunt Productions
  
Aosoth
Aosoth
Ashes of Angels

2009 - Agonia Records
  
Watain
Watain
Sworn To The Dark

2007 - Season Of Mist
  
Horna
Horna
Sanojesi Äärelle

2008 - Debemur Morti Productions
  
Bestia Arcana
Bestia Arcana
To Anabainon Ek Tes Abyssu

2011 - Daemon Worship Productions
  

Attic
Sanctimonious
Lire la chronique
Converge
The Dusk In Us
Lire la chronique
Gods of Space
Gods of Space (EP)
Lire la chronique
Fall Of Seraphs pour l'EP "Destroyer Of Worlds"
Lire l'interview
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique