chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
58 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Masada - Suffer Mental Decay

Chronique

Masada Suffer Mental Decay (Démo)
Sous le nom étrange de Masada se cache, non pas une marque de voiture japonaise, mais un jeune groupe américain de death metal formé en 2008 et qui a sorti au printemps sa toute première démo deux titres, Suffer Mental Decay. Si sa formation s'avère récente, le combo s'articule toutefois autour de membres expérimentés plus ou moins connus. Le guitariste fondateur Chris Milewski a ainsi su bien s'entourer avec à la basse Matt Dwyer de Rellik, vieux groupe de thrash né à la fin des 80s, et de Violemosh, obscure formation de death/thrash de la même époque. Au chant, on retrouve l'ignoble Cazz "The Black Lourde Of Crucifixion" Grant connu pour avoir été le chanteur/batteur des excellents Grand Belial's Key sur leurs deux premiers albums. Le batteur est lui le plus célèbre de la bande puisqu'il s'agit d'un certain Craig Smilowski, également ex-Rellik/Violemosh mais aussi ancien Goreaphobia et surtout cogneur de fûts chez Immolation sur Dawn Of Possession et Here In After. Plutôt alléchant sur le papier!

Pas que sur le papier d'ailleurs puisque Suffer Mental Decay est une première démo fort sympathique qui a tout pour éveiller la curiosité d'un public averti. Évidemment, pas difficile de deviner le style de Masada au vu du line-up ou même de la pochette DIY. C'est bien sûr à un death metal old-school auquel on est convié, avec des réminiscences des anciens groupes des membres et une production typée démo qui manque certes de puissance selon les standards actuels mais qui sied à merveille à la musique des Américains. Une musique au premier abord classique qui laisse néanmoins entrevoir quelques subtilités intéressantes. Le quatuor présente ainsi d'abord un aspect old-school conventionnel d'obédience début des années 1990 avec des riffs evil (l'entrée de "Suffer Mental Decay" fleure bon le Incantation), une ambiance sombre, du groove, quelques traces de mélodie ("Suffer Mental Decay" à 1'08, le solo hypnotique de "Toxic Unreality" à 0'14) et des rythmiques assez variées mais tendant majoritairement vers le mid-tempo. Sans oublier le chant, souvent growlé, parfois plus écorché, de Grant qui sonne davantage death des cavernes grâce à une légère réverbération type "enregistrement dans une grotte". Rien de révolutionnaire donc mais Masada se débrouille comme un chef. Puis apparaissent quelques touches plus techniques, des motifs mélodiques et des plans rythmiques moins ordinaires qui rappellent un peu Demilich (plus flagrant sur "Toxic Unreality"). Autre bonne surprise, la basse bien mise en avant (le début de "Toxic Unreality" notamment). Là aussi la formation s'en sort avec les honneurs.

C'est même ce côté un peu "personnel" qui démarque le groupe dans cette vague revival qui n'en finit plus de déferler (dans le même ordre d'idée, on notera aussi des paroles plus philosophiques s'éloignant des habituelles thématiques gores, horrifiques ou sataniques). Et puis après tout, les membres de Masada savent de quoi ils parlent puisqu'ils étaient là à la vraie époque. L'aspect traditionnel reste cela dit le patron mais ces petites différences apportent un plus non négligeable. Tout ceci fait de Suffer Mental Decay une première démo réussie qui donne envie d'écouter la suite. Deux titres, c'est bien trop court (même pas 7 minutes!), mais suffisant pour déceler un potentiel. C'est quoi le mot, déjà? Ah oui, prometteur!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
06/07/2011 21:45
Intéressant ouais! Et je trouve la prod nickel! Headbang
BbrBlastard citer
BbrBlastard
06/07/2011 21:15
Hmm c'est bon ça! bien épais!
Høsty citer
Høsty
06/07/2011 21:04
Une bonne trouvaille tiens !
Ça fait plaisir du bon death old-school bien groovy comme ça.
Merci Trasho ( et Keyser ) pour la découverte !
Invité citer
TheChef
06/07/2011 18:24
Killer!
AxGxB citer
AxGxB
06/07/2011 17:28
Cool. Je vais y jeter une oreille. Ça semble prometteur!
Keyser citer
Keyser
06/07/2011 17:00
Démo téléchargeable gratuitement sur Bandcamp.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Masada
Death Metal
2011 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Masada
Masada
Death Metal - 2008 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Suffer Mental Decay
02.   Toxic Unreality

Durée : 6'32

parution
21 Mai 2011

voir aussi
Masada
Masada
Hideous Rot (EP)

2013 - Deathgasm Records
  

Essayez aussi
Dehuman
Dehuman
Graveyard Of Eden

2015 - Kaotoxin Records
  
Abhorrence
Abhorrence
Completely Vulgar (Compil.)

2012 - Svart Records
  
Bloodsoaked
Bloodsoaked
Religious Apocalypse (EP)

2014 - Comatose Music
  
Vader
Vader
Tibi Et Igni

2014 - Nuclear Blast
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
Mercenary

1998 - Metal Blade
  

Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique
Feral
Forever Resonating In Blood
Lire la chronique
Talv
Entering a Timeless Winter
Lire la chronique