chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
29 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Near Death Condition - The Disembodied - In Spiritual Spheres

Chronique

Near Death Condition The Disembodied - In Spiritual Spheres
C'est un peu n'importe quoi chez Unique Leader ces derniers temps. Avec des signatures de groupes estampillés deathcore comme Halo Of Gunfire, Fallujah, Rings Of Saturn ou encore Applaud The Impaler, on se demande où veut en venir ce label qui fut autrefois une référence en matière de brutal death US. Enfin, on s'en doute. To jump on the bandwagon qu'on appelle ça de l'autre côté de l'Atlantique. Heureusement, la maison de disques n'a pas encore complètement abandonné le genre qui l'a fait connaître. La preuve avec Near Death Condition et son féroce The Disembodied - In Spiritual Spheres.

Ce groupe ne vous dit rien? Hé bien à moi non plus! Avant l'annonce de son recrutement chez Unique Leader, je n'avais en effet jamais entendu parlé du trio suisse, pourtant formé il y a dix ans et déjà auteur d'un premier full-length en indépendant, Delusional Perception Of Reality, en 2004. M'est avis qu'avec The Disembodied - In Spiritual Spheres toutefois, Near Death Condition va réussir à se faire un petit nom. Et pas uniquement grâce à la belle pochette classieuse tirée de l'Homme-Dieu (1900) du peintre belge Jean Delville. Imaginez Hate Eternal, Morbid Angel et Hour Of Penance en train de partouzer, avec Angelcorpse et Deicide qui matent. Ça vous fout la trique? Vous avez bien raison car le résultat est à la hauteur des influences citées. Amis de la finesse, votre soif de blast-beats devrait être étanchée sans problème. Sans blaster non stop pour autant, Near Death Condition envoie des bûches à la douzaine. La musique des Suisses nous sert dans un coin et cogne sans s'arrêter, ou presque, durant près de trois quarts d'heure, faisant naître une impression jouissive de chaos et d'intensité renforcée par une production musclée à la puissance de feu considérable (et vas-y que tu te manges un "Prayer To The Universal One" ultra brutal dans les dents!). La batterie triggée sonne cependant trop synthétique mais ça, on finit par avoir l'habitude! Le duo vocal growl/shriek, semblable à celui d'Hate Eternal et donc très convaincant, contribue lui aussi à la puissance du disque.

Et derrière les blasts et le gros son, à l'inverse du dernier Hour Of Penance, il y a vraiment quelque chose. Non seulement une ambiance sombre, evil et chaotique mais aussi des riffs efficaces et inspirés qu'on retient même facilement et qui apparaissent souvent dès l'ouverture des morceaux ("In The Name Of The Destructive Storm God", "Trinity", "From The Refusal Of God To The Negation Of Humanity", "Prayer To The Universal One", "Supreme Resources Of Self Annihilation", "In Spiritual Spheres"). Du coup, on accroche direct pour ne plus lâcher. Et dire que c'est une seule et même personne qui s'occupe des parties de guitare et de la batterie, ça force le respect!

Si les riffs blastés sont légions, le trio helvétique se gardent bien de ne jouer que pied au plancher toutefois. Near Death Condition visite ainsi un peu toutes les rythmiques, sauf les plus lentes. Le très bon "Torturing The Pretentious", compo déjà présente sur le premier opus, est même majoritairement mid-tempo, dans un esprit rampant et lancinant à la "Where The Slime Live". Comme quoi le combo du Valais a de la maîtrise, que ce soit en bourrinant ou en se montrant plus groovy. Qu'on se le dise, les Suisses ne sont pas manchots et savent jouer. On croisera dès lors pas mal de solos, tantôt chaotiques à mort, tantôt plus construits et mélodiques (celui de "From The Refusal Of God To The Negation Of Humanity" est même carrément cosmique!). Quelques détails, tels les malheureusement trop rares vocaux atmosphériques samplés de la fin de "Trinity" et "In Spiritual Spheres" qui apportent une petite touche différente bienvenue, ou les thématiques nihilisto-élitistes, achèvent de nous convaincre de la qualité supérieure de ce The Disembodied - In Spiritual Spheres.

Un album auquel il manque néanmoins encore un petit quelque chose pour faire de Near Death Condition un cador. L'absence de basse ou les passages à vide de certains morceaux légèrement inférieurs aux autres (un "Expecting Putrefaction" moins inspiré niveau riff, "The Avatar" et sa mosh part quelque peu déplacée) atténuent un peu l'intérêt de l'opus. The Disembodied - In Spiritual Spheres reste toutefois foutrement efficace. Si tous les groupes de brutal death moderne pouvaient sonner comme les Suisses, avec à la fois de la puissance, de la brutalité et une vraie atmosphère, la scène s'en porterait bien mieux! Et à une époque où beaucoup de grosses cylindrées déçoivent, il est bon de savoir que la relève arrive. Voilà donc un groupe très prometteur malgré quelques petits défauts, en espérant qu'il ne mettra pas à nouveau sept ans pour sortir du neuf!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

13 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
12/09/2017 23:46
note: 8.5/10
Je suis en train de le réécouter et je ne me souvenais pas qu'il ramonait autant. D'ailleurs je suis étonné par cette note que je trouve assez faible vu la qualité de l'ensemble. Outre la cadence particulièrement soutenue, je trouve également la qualité des riffs assez incroyables. Il va (re)tourner dans les prochains jours !
Ander citer
Ander
10/05/2014 12:08
note: 8/10
Une belle tuerie là encore, mais c'est où que vous avez lu que c'est Guido Wyss qui a joué les parties de tamtam? Dans le livret c'est bien précisé que c'est Stéphane. D'ailleurs j'arrive pas à déterminer si il a utilisé une BAR ou si ça été retouché à mort ça m'énerve...

A part ça j'ai rarement entendu des riffs aussi accrocheurs dans mon BDM, les trois premières pistes, et Divine Wisdom notamment sont assez ultimes je trouve!

Et contrairement à Keyser c'est Torturing The Pretentious (vraiment mal composé pour le coup) qui vient ternir un tableau sinon quasi idyllique! Sourire
Ant'oïn citer
Ant'oïn
26/08/2011 22:10
Ben j'ai essayé la pédale puis le gravity avec ce tempo. C'est juste impossible il faut beaucoup de temps pour maitriser ce qu'il fait. C'est très spécial comme façon de jouer et c'est SON style. Ca sonne très bien en tout cas et le reste on s'en fou. Il me font marrer les "batteurs de l'extreme" avec leur Longboard Axxis et leur triggers avec sensibilité réglée au maximum, et la personne parle de triche. On va voir ce que les batteurs de jazz en pense hahaha !
Invité citer
plouf
26/08/2011 16:14
ahah je savais pas qu'il était si décrié, les commentaires sur youteub m'ont bien fait rire.
Je le connais bien et il assure vraiment, certains sont juste jaloux de ne pas être à sa hauteur. D'ailleurs si c'était si facile d'utiliser les giant step, il ne serait pas le seul à les utiliser pour aller si vite...
Ant'oïn citer
Ant'oïn
23/08/2011 21:52
Exact avec un style extrêmement décrié, je comprends pas vraiment pourquoi il réussit à aller vite sans se fatiguer et je crois que les gens sont juste jaloux. Il y'a une grande maitrise du gravity blast dans son jeu, car il ne blast quasiment que comme ca.

La ptites video qui va bien:

http://youtu.be/vDAlcQS0H-Q
Invité citer
plouf
23/08/2011 20:51
Pour la précision, c'est guido/enigmatik qui a enregistré les parties batterie sur cet album.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
10/08/2011 20:25
Commandé
Niktareum citer
Niktareum
09/08/2011 23:29
note: 8.5/10
Je l'écoute en ce moment même et qu'est ce que c'est bon!! Quand la brutalité est maitrisée a ce point et avec des riffs d'une aussi grande qualité je dis chapeau! "Prayer to thé universel one" est juste énorme! Et tout l'album se tient jusq'a la fin, pas ou très peu de temps mort. Hellyeah! Headbang
BbrBlastard citer
BbrBlastard
09/08/2011 18:13
Bonne découverte pour moi également, mais toujours un peu rebuté par le son plastique des groupes signés Unique...
Chris citer
Chris
09/08/2011 10:26
Ecouté.
Adoré.
Commandé.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
04/08/2011 22:29
Ca fait longtemps que j'avais pas entendu une bonne decouverte en Brutal. Comme d'hab Keyser tu geres.
Niktareum citer
Niktareum
04/08/2011 20:12
note: 8.5/10
Un album acheté il y a qqs temps que je n'ai pas encore eu le temps d'écouter... Embarassé Mais les extraits poutraient tellement que mon portefeuille n'y a pas résisté! Heureusement que je suis en vacances demain soir pour me foutre tout ça dans les esgourdes!! Headbang
getz citer
getz
04/08/2011 19:21
T'es vachement prolifique en ce moment Keyser niveau chro.
L'extrait en écoute est vraiment sympa, et la chro donne envie!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Near Death Condition
Brutal Death
2011 - Unique Leader Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (8)  7.94/10
Webzines : (5)  7.7/10

plus d'infos sur
Near Death Condition
Near Death Condition
Brutal Death - 2001 - Suisse
  

tracklist
01.   In The Name Of The Destructive Storm God
02.   Trinity
03.   From The Refusal Of God To The Negation Of Humanity
04.   Torturing The Pretentious
05.   Prayer To The Universal One
06.   The Highest Vision
07.   Supreme Resources Of Self Annihilation
08.   Expecting Putrefaction
09.   Divine Wisdom And Mastery Of The Elements
10.   The Avatar
11.   In Spiritual Spheres

Durée : 40'59

line up
parution
15 Mars 2011

voir aussi
Near Death Condition
Near Death Condition
Evolving Towards Extinction

2014 - Unique Leader Records
  

Essayez aussi
Devourment
Devourment
Molesting The Decapitated

1999 - United Guttural Records
  
Whourkr
Whourkr
Naät

2007 - Autoproduction
  
Vehemence
Vehemence
Helping The World To See

2004 - Metal Blade
  
Deranged
Deranged
III

1999 - Listenable Records
  
Nile
Nile
Those Whom The Gods Detest

2009 - Nuclear Blast
  

Surprise de l'année
The Haunted
Strength in Numbers
Lire la chronique
Sacred Son
Sacred Son
Lire la chronique
Pure
J'aurais dû
Lire la chronique
Motörhead
Aftershock
Lire la chronique
J'ouvre le coffret ultra rare de HUMUS ! (CA TOURNE MAL !)
Lire le podcast
Mindkult
Lucifer's Dream
Lire la chronique
Prophets of Rage
Prophets of rage
Lire la chronique
Cult of Erinyes
Tiberivs
Lire la chronique
Archspire
Relentless Mutation
Lire la chronique
Ecclesia
Witchfinding Metal of Doom ...
Lire la chronique
Fear Factory
Genexus
Lire la chronique
Assacrentis
Colossal Destruction
Lire la chronique
Unida
Coping With The Urban Coyote
Lire la chronique
Myrkur
Mareridt
Lire la chronique
Wall Of Lies
Fistful Of Lies (EP)
Lire la chronique
All Out War
Give Us Extinction
Lire la chronique
Black Sabbath
Sabotage
Lire la chronique
Time Lurker pour l'album "Time Lurker"
Lire l'interview
Nervosa
Agony
Lire la chronique
Comeback Kid
Outsider
Lire la chronique
The Great Discord 2017
Lire le dossier
Ommadon / Legion Of Andromeda
Crumbling Existence (Split-CD)
Lire la chronique
Fatherland
Fatherland
Lire la chronique
Botanist
Collective: The Shape of He...
Lire la chronique
Muert
Ye Canariae Abezan
Lire la chronique
Black March
Praeludium Exterminii
Lire la chronique
Arch Enemy
Will To Power
Lire la chronique
Isengard
Vinterskugge
Lire la chronique
Tinnitux 耳鳴
As The Aether Burns「聽見蒼穹燃燒」...
Lire la chronique
Seven Spires
Solveig
Lire la chronique