chargement...

haut de page
69 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

General Surgery - Necrology

Chronique

General Surgery Necrology (Rééd.)
Après avoir nettoyé le caveau dans lequel EXHUMED croupissait depuis sa relecture de “Trapped Under Ice” (cf chronique du comeback album “All Guts, No Glory”), au tour d’un autre CARCASS-like en souffrance de connaître les joies du ravalement de façade sur Thrashocore. Puisque Relapse a eu le bon goût de déterrer une des premières expériences d’un GENERAL SURGERY affichant seulement deux albums au compteur malgré ses 22 ans d’existence (« Left Hand Pathology » et « Corpus In Extremis : Analysing Necroticism », tous deux chez Listenable), intéressons nous donc aux premiers pas du combo de Stockholm à travers cette réédition de « Necrology », agrémentée de trois bonus tracks aux titres aussi abscons que ceux des fondateurs « Reek Of Putrefaction » et « Symphonies Of Sickness ».

Car c’est au CARCASS du premier coup de scalpel auquel GENERAL SURGERY fait référence, l’opening track « Ominous Lamentation » donnant dans la relecture pure et simple de l’instrumental « Genital Grinder ». La suite respectant quasiment à la lettre les préceptes du gore grind énoncés par Ken Owen, Jeff Walker et Bill Steer, la différence s’opère au niveau de la production, bien plus audible que l’infâme bouillie sonore proposée par Colin Richardson. Tomas Skogsberg et Sunlight Studio oblige, le son grassouillet de « Left Hand Path » est de sortie pour le plus grand plaisir coupable des amateurs d’un death/grind spongieux et joyeusement bovin s’articulant autour du double chant assuré par Grant McWilliams et Matti Kärki (DISMEMBER). Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’entre growls de phacochères rongés par la vermine et remontées de sucs gastriques après un enchaînement KFC/Quick/McDo, le tout à l’égout sort régulièrement vainqueur d’une galette jouant la carte de la copie cradingue avec une complaisance qui lui vaudra bon nombre de partisans. Et si l’origine Suédoise de « Necrology » ne saute pas aux oreilles à l’exception notable des leads lugubres sur « Crimson Concerto », le jeu rudimentaire de Joacim Carlsson fera le bonheur des fans de Rick Rozz, au même titre que l’adjonction de la démo « Pestiferous Anthropophagia » (le tout remasterisée par Scott Hull au Viceral Sound Studio), vraiment pas de trop vu la courte durée de la rondelle. Copycat sous influence mais jouant le jeu ordurier de la décalque outrancière jusqu’aux tréfonds de l’intestin grêle, GENERAL SURGERY assure donc l’essentiel en trente secondes montre en main (« An Orgy Of Flying Limbs And Gore ») sans dépasser les limites du raisonnable (les 3 :30 mn de « Crimson Concerto ») pour un rendu parfaitement immonde ! Recommandable pour qui sait où il met les pieds, ce relaunch de "Necrology" est donc le complément alimentaire de série Z idéal entre deux prétendants à la prise de tronche analytique (TOMBS et OPETH, au hasard). Notez enfin pour la petite histoire que Grant McWilliams, trop occupé à s'en coller une voire plus si affinités, a cédé sa place à Erik Sahlström (CRUCIFYRE, ex-MAZE OF TORMENT) et que le groupe s'apprête à infester l'Angleterre le temps d'une tournée.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

General Surgery
Death metal/Gore grind
2011 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs :   -
Webzines : (8)  3.69/5

plus d'infos sur
écoutez
tracklist
01.  Ominous Lamentation
02.  Slithering Maceration of Ulcerous Facial Tissue
03.  Grotesque Laceration of Mortified Flesh
04.  Severe Catatonia in Pathology
05.  Crimson Concerto
06.  The Succulent Aftermath of a Subdural Hemorrhage
07.  An Orgy of Flying Limbs and Gore

Bonus tracks:

08.  Slithering Maceration Of Ulcerous Facial Tissue (demo)
09.  The Succulent Aftermath Of Subdural Haemorrhage (demo)
10.  Grotesque Laceration Of Mortified Flesh (demo)

Durée : 21:16

paroles
line up

parution
21 Juin 2011

achetez sur
voir aussi
Essayez aussi
SCID
SCID
Fucked Beyond Recognition

2005 - Undergrind
  
Devour The Fetus
Devour The Fetus
Promo 2012 (Promo)

2012 - Autoproduction
  

chronique Chronique
Royal Blood
Royal Blood
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space III I
dossier Dossier
Kill-Town Death Fest 2014 / The Funeral Edition
chronique Chronique
1349
Hellfire
report Live report
No Compromise Metal Fest 2
Bulldozing Bastard + Crystal Viper + Eliminator...
chronique Chronique
Pulling Teeth
Martyr Immortal
chronique Chronique
Mortuus
Grape of The Vine
chronique Chronique
The Haunted
Exit Wounds
chronique Chronique
Petrychor
Makrokosmos
chronique Chronique
Dark Funeral
The Secrets Of The Black Arts
chronique Chronique
Horn Of The Rhino
Summoning Deliverance
chronique Chronique
Stryvigor
Забуте віками
(Forgotten by Ages)
chronique Chronique
Immortal
Battles In The North
chronique Chronique
Immortal
Diabolical Fullmoon Mysticism
chronique Chronique
Sarpanitum
Fidelium (EP)
chronique Chronique
Sigh
Imaginary Sonicscape
chronique Chronique
Botanist
VI: Flora
chronique Chronique
Noctem Cursis
Nocturnal Frost
chronique Chronique
Tamerlan
Ain
chronique Chronique
Nachtmystium
The World We Left Behind
chronique Chronique
Abigor
Leytmotif Luzifer
chronique Chronique
Ofdrykkja
A Life Worth Losing
chronique Chronique
Ichor
Depths
chronique Chronique
Altars
Paramnesia
chronique Chronique
Blood Of Kingu
Dark Star on the Right Horn of the Crescent Moon
report Live report
Metal Méan 2014
Aeternus + Ascension + Avatarium + Coroner + De...
chronique Chronique
Mastodon
Once More 'Round The Sun
chronique Chronique
Zoldier Noiz
Regression Process
chronique Chronique
Monarch!
Sabbracadaver
chronique Chronique
Krieg
Transient