chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
78 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Entrails - The Tomb Awaits

Chronique

Entrails The Tomb Awaits
Retour à mes vices de « death metal old school » suédois, il faut dire que le début d’année avait su livrer une cargaison non négligeable pour sustenter les adeptes de metal typé « from Stockholm » (Crucifyre, Desultory, Puteraeon ou encore Demonical). Voilà Mr. Death, Morbus Chron ainsi qu’Entrails pour cette rentrée. Entrails qui n’est pas étranger à Thrashocore puisqu’on nous avait envoyé leur démo Human Decay fin 2009. Je vous avouerai que leur musique ne m’avait pas marqué plus que ça, s’ajoutant à une surpopulation de groupes surfant sur cette vague « old school » (alors que la formation d’Entrails date de 1990)… La galette était passée à la trappe, tout comme leur premier album Tales From The Morgue d’ailleurs. Mais faible que je suis, l’appel des guitares « scie sauteuses », les extraits alléchants et la présence de Dan Swanö (mixage, mastering et en guest chant !) sur ce deuxième opus The Tomb Awaits m’auront fait succomber…

La sublime introduction acoustique « The Tomb Awaits » laissera circonspect… Ou pas. L'écho avec « Where No Life Dwells » étant gros comme une maison. Le morceau (et tube) suivant « Unleashed Wrath » enfoncera le clou quant à la référence choisie (vous avez deviné ? Je ne peux pas faire plus explicite). Ne vous attendez pas à quelconques coups de folie. En effet, Entrails ne fait que reprendre la musique de son adolescence en retournant et pressant les riffs des pierres angulaires dans tous les sens. Pour le plus grand bonheur de certains, tous les clins d’œil « clichés » des prémices du death metal sont donc là (logo, pochette et paroles), les membres ont été bercés au lycée par les protégés de Tomas Skogsberg (Entombed, Grave, Dismember ou Unleashed). Une musique « old school » qui reste tout de même d’actualité. Une certaine brutalité (quelques blasts orgasmiques, batteur de General Surgery oblige) soutenue par une production bien massive. Ce n’est pas tout. Afin d’aguicher d’avantages les tympans, à la manière des ressuscités Evocation (et du dernier Demonical), Entrails ira placer quelques mélodies « morbides », simples mais imparables, dans la droite lignée d’un Edge Of Sanity (old) ou d’un Dismember (« Undead », « Remains In Red » ou « Unspeakable Obscenities »). On ne crachera pas dessus. D’ailleurs en parlant d’EOS, les prestations death de Dan Swanö relevant du miracle, les larmes aux yeux, les disciples du Suédois se repasseront en boucle ses vers gutturaux sur « Eaten By The Dead »… Dan revient ! Dommage qu’Entrails n’ait pas d’avantage misé sur la violence, un « Unleashed Wrath » ou un « Unspeakable Obscenities » étant les armes parfaites pour un massacre auditif pendant 40 minutes. Les titres moins rentre-dedans et mid-tempo restent certes savoureux (« Collection of Craded Heads » et « Total Dead »), mais Entrails brille clairement dans sa bestialité (à l’instar d’un Nominon). Du coup, sans personnalité et avec quelques baisses de régime, The Tomb Awaits ne satisfera malheureusement l’auditeur qu’un court instant face aux poulains des écuries Pulverised Records et Cyclone Empire.

Entrails ne marquera en rien la scène et ce n’est pas le but. Les Suédois souhaitent simplement « jammer » comme à l’époque de leur acné et livrer ainsi un « pur » death metal « nineties » pour capter notre nuque. Et ma foi l’objectif semble atteint ! Moins tranchant et marquant que les sorties du début d’année, The Tomb Awaits est le genre d’album que l’on ressort de temps à autre histoire de patienter (et d’espérer) pour un digne retour des « swedish masters ». Indispensable non, recommandable oui.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

NightSoul citer
NightSoul
04/10/2011 22:14
J'aime beaucoup. Une bonne surprise dans le genre avec le dernier My Own Grave.
Mitch citer
Mitch
04/10/2011 16:21
note: 7.5/10
Keyser a écrit : Écoute Undead Creep alors!

Le truc c'est que le "revival swedish old school" c'est cool mais là perso j'arrive à saturation des groupes qui font un "random" des productions de Skogsberg sans le moindre effort de composition. Aucune personnalité... Bref faut faire le tri !
Keyser citer
Keyser
04/10/2011 16:00
note: 7.5/10
Écoute Undead Creep alors!

En tout cas c'est la fête du death old-school sur Thrasho en ce moment! Essayez aussi le Decaying, kro juste en dessous Clin d'oeil
Mitch citer
Mitch
04/10/2011 15:34
note: 7.5/10
AxGxB a écrit : Tu as écouté Brutally Deceased. Ça devrait te plaire Clin d'oeil

Ca ne m'avait pas tant marqué que ça (et là pour le coup ça sent le Dismember à des kilomètres), je retenterai ! Sourire
AxGxB citer
AxGxB
04/10/2011 15:21
Je suis du même avis que toi. C'est sympathique, bien fait et agréable à l'oreille mais il manque un petit quelque chose.

Tu as écouté Brutally Deceased. Ça devrait te plaire Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Entrails
Death Metal
2011 - F.D.A.
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (20)  7.58/10

plus d'infos sur
Entrails
Entrails
Death Metal - 1990 - Suède
  

tracklist
01.   The Tomb Awaits
02.   Unleashed with Wrath
03.   Crawling Death
04.   Eaten by the Dead
05.   To Live is to Rot
06.   Undead
07.   The Slithering Below
08.   End of All Existence
09.   Collection of Cracked Heads
10.   Remains in Red
11.   Total Death
12.   Unspeakable Obscenities

Durée : 43:38

line up
parution
9 Septembre 2011

voir aussi
Entrails
Entrails
Obliteration

2015 - Metal Blade
  
Entrails
Entrails
Raging Death

2013 - Metal Blade
  
Entrails
Entrails
World Inferno

2017 - Metal Blade
  

Essayez aussi
Kataklysm
Kataklysm
In The Arms Of Devastation

2006 - Nuclear Blast
  
Gorefest
Gorefest
Rise To Ruin

2007 - Nuclear Blast
  
Desultory
Desultory
Into Eternity

1993 - Metal Blade
  
Heresiarch
Heresiarch
Death Ordinance

2017 - Dark Descent Records
  
Triumvir Foul
Triumvir Foul
Spiritual Bloodshed

2017 - Invictus Productions
  

Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique
Looking For An Answer
Dios Carne
Lire la chronique
Godflesh
Post Self
Lire la chronique
Weregoat
Pestilential Rites Of Infer...
Lire la chronique
Shining
X - Varg utan flock
Lire la chronique
Septicflesh
Codex Omega
Lire la chronique
Black Sabbath
Never Say Die
Lire la chronique
Cemetery Urn
Cemetery Urn
Lire la chronique
Anakim
Monuments To Departed Worlds
Lire la chronique
Eternal Torment
Blind To Reality (EP)
Lire la chronique
Anaboth
Ścierwo o bruk
Lire la chronique
Deserter
Coils of the Lesser Serpent
Lire la chronique