chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
31 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Rise And Fall - Deceiver/Sinking In Sin

Chronique

Rise And Fall Deceiver/Sinking In Sin (EP)
En attendant la sortie prochaine (début 2012) de son quatrième album intitulé Faith, Rise And Fall nous gratifie en cette fin d'année d'un petit EP faisant office d'amuse-bouche. Deux titres inédits uniquement disponibles en vinyle limité. On y retrouve tout d'abord un nouveau morceau intitulé "Deceiver" qui figurera également sur leur nouvel album et puis à ma grande surprise, une reprise d'un groupe majeur de la scène hardcore Belge, les excellents Congress. A travers ce disque, Rise And Fall rend ainsi hommage à ses origines tout en proposant quelque chose de nouveau. On comprend mieux alors la présence de cet ouroboros sur la pochette (signée Jacob Bannon). Un cercle vicieux.

Deux titres, deux faces. On commence donc évidemment par la face A avec le titre "Deceiver". Avec à peine plus de deux minutes au compteur, ce dernier ne s'embarrasse d'aucune fioriture. "Deceiver" s'élance ainsi sur les roulements d'une batterie épileptique avant d'être rattrapé très rapidement par des guitares poisseuses et incisives. Quant à la voix arrachée de Bjorn, elle s'immisce elle aussi rapidement dans l'équation, ne laissant même pas la possibilité à l'auditeur de prendre sa respiration. Rise And Fall ne nous fait ainsi pas de cadeau, renouant avec une certaine tradition largement effleuré depuis Into Oblivion et Our Circle Is Vicious en allant tout simplement à l'essentiel. Seul le pont entre 01:10 et 01:33 nous permet de relever un peu la tête avant de terminer en apothéose à grands coups de "Deceiver" hurlés avec force, panache et conviction. "Deceiver" ou deux minutes d'un hardcore moderne partagé entre rage oppressante et mélodie, violence exacerbée et passage plus retenu. Un retour aux sources primaires pour Rise And Fall et un aperçu convaincant de ce que sera, on l'espère, leur prochain album.

Face B, Rise And Fall se plie de nouveau à l'exercice de la reprise. Les Belges s'étaient déjà montrés particulièrement à l'aise en reprenant en 2007 l'excellent "Them Bones" d'Alice In Chains. Avec Congress, Rise And Fall reste néanmoins en terrain connu, cette scène dans laquelle ils ont fait leurs premières armes. Il s'agit plus pour le groupe de rendre ainsi hommage à toute une scène Belge (celle du H-8000 crew) alors incroyablement riche et active en reprenant "Sinking In Sin" de Congress, leader incontesté de l'époque. Premier constat à chaud, Rise And Fall s'est octroyé une certaine liberté dans l'appropriation de ce morceau. Alors que l'intro originale ne dépasse pas les vingt-cinq secondes, Rise And Fall joue ici les prolongations en l'étirant sur plus de deux minutes. Une longue introduction mélodique toute en guitare que ne renierait probablement pas un groupe de heavy metal. Pour le reste, Rise And Fall propose une version plutôt fidèle à celle de Congress. Simple mais efficace, "Sinking In Sin" n'a pas trop subit le poids de l'âge. Revisité ici par Rise And Fall, le titre passe toujours très bien dans un registre metal/hardcore à l'Européenne. Pour tout dire, "Sinking In Sin" gagne même un poil plus de hargne et de lourdeur notamment grâce à cette énergie crust/hardcore qui habite Rise And Fall mais aussi grâce à la production et aux voix plus arrachées et profondes que l'originale. Pour la petite anecdote, on notera d'ailleurs que Joost Noyelle (Congress) et Hans Verbeke (Liar) ont même été invité afin de pousser la chansonnette. Un bel hommage pour un groupe majeur et absolument incontournable pour quiconque s'intéresse un tant soit peu à la scène hardcore européenne.

Sympathique objet que ce petit EP. Le nouveau morceau "Deceiver", bien que simple, promet un album efficace, direct et sans concession. De l'autre côté, la reprise de Congress fera plaisir à n'importe qui ayant été présent d'une façon ou d'une autre dans la scène hardcore dès la deuxième moitié des années 90. Disponible pour quelques euros avec en plus la possibilité de télécharger son contenu via le site du label Deathwish Inc., Deceiver/Sinking In Sin s'avère finalement totalement indispensable. Ne trainez pas trop.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

3 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Crom -Cruach
30/03/2012 17:48
Cooool !!
AxGxB citer
AxGxB
30/03/2012 10:29
note: 4/5
J'en ferais la chronique dès que j'aurai posé la main dessus Clin d'oeil
Invité citer
Crom-Cruach
29/03/2012 20:43
Ouch grosse claquos que leur album "Faith", pas de plan" néo-hardcore-sludge-doom-proutprout mes couilles" c'est PAN DANS LES DENTS et pi c'est tout !!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Rise And Fall
Crust / Hardcore
2011 - Deathwish Inc.
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Rise And Fall
Rise And Fall
Crust / Hardcore - Belgique
  

tracklist
01.   Deceiver
02.   Sinking In Sin

Durée : 07:48

line up
parution
15 Novembre 2011

voir aussi
Rise And Fall
Rise And Fall
Faith

2012 - Deathwish Inc.
  

Essayez aussi
Elizabeth
Elizabeth
Insomnia (EP)

2013 - Throatruiner Records
  
Geraniüm
Geraniüm
Geraniüm

2012 - Autoproduction
  
Death Mercedes
Death Mercedes
Sans Éclat

2013 - Throatruiner Records
  
Calvaiire
Calvaiire
Rigorisme (EP)

2012 - Throatruiner Records
  
Elizabeth
Elizabeth
Where Vultures Land (EP)

2012 - Throatruiner Records
  

Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique
Queens Of The Stone Age
...Like Clockwork
Lire la chronique
Midnight
No Mercy For Mayhem
Lire la chronique
Oozing Wound
Earth Suck
Lire la chronique
Sam Bean, ou la vie à 300 BPM
Lire l'interview
Dagoba lors de leur passage à Lyon
Lire l'interview
Down
Down IV Part II (EP)
Lire la chronique
Saille
Eldritch
Lire la chronique
Schammasch
Contradiction
Lire la chronique