chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
63 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Trepan'Dead - Instinct

Chronique

Trepan'Dead Instinct
C'est qu'on les aurait presque oubliés les Valenciennois! La dernière sortie de Trepan'Dead remontait en effet en 2008 sous la forme d'un split avec Mesrine et Roger Moore. Quant au dernier (et premier) full-length, il faut revenir en 2006 avec Obsessional Dysfunctions. Pas très prolifiques les Français! Tant mieux j'ai envie de dire, on ne peut pas leur reprocher de privilégier la qualité à la quantité. Et de la qualité, le petit nouveau nommé Instinct en a à revendre.

L'opus porte bien son nom d'ailleurs. Si la plupart des formations ont tendance à calmer le jeu au cours de leur carrière, ce n'est pas vraiment le cas de Trepan'Dead. Ici, c'est back to basics avec un opus simple et direct qui réveille en nous nos instincts les plus primaires. Terminées ou presque les influences brutal death des œuvres précédentes, Instinct et sa pochette hommage à Nasum prend un virage quasi 100% grind ancré dans le bon vieux punk/hardcore. 20 morceaux, à peine une demi-heure de jeu, emballé c'est pesé! Et je peux vous dire que ça fait du bien par où ça passe! Pas le temps de tergiverser, le combo du Pas-de-Calais envoie la purée à tout bout de champs par le biais de deux rythmiques principales: du blast foutraque qui reste à visage humain et du d-beat entraînant plus ou moins rapide (j'ai un attachement tout particulier pour l'intro du bonus track "H-Bomb" avec la basse bien dodue). Quelques breaks moshisants plus groovy sont placés ici ou là histoire d'aérer un minimum des compositions quand même fichtrement expéditives (1'20 de moyenne et une pointe à 1'59 pour "Infection" et son sample de message d'alerte en fil rouge), même si on n'est pas non plus dans l'extrémisme de certains combos aux pistes d'une dizaine de secondes. Le rendu est en tout cas assez chaotique, d'autant que la production sonne crue, sèche et naturelle. Un son parfait pour le style, on a presque l'impression d'être avec le groupe en répèt' et de voir suer à grosses gouttes le batteur qui maltraîte ses fûts comme s'il s'agissait des fesses de Christine Boutin! Et puis il y a toujours ce duo vocal Chris/Boub, épaulé des backing vocals du nouveau guitariste Ugo (Goryptic), qui reste l'un des points forts des Chtis. Ça crie, ça braille, ça gruike, ça aboie, ça hurle, tout y passe! Niveau riffs, les Trépanés ne se prennent pas trop la tête, c'est ultra basique, mais ils possèdent tous un petit motif auquel s'accrocher. De quoi montrer que même si musicalement ce n'est pas très recherché, ce n'est pas non plus du n'importe quoi!

Alors bien sûr, tout ça se fait très répétitif, même sur 27 minutes. Je regrette un peu aussi le côté brutal death qui, hormis quelques tremolos sombres éparses, n'est plus à l'ordre du jour. Mais ça, c'est le fan de BDM amateur de grind à petites doses qui parle. Si j'ai pris du plaisir à écouter la galette de temps en temps, j'imagine donc bien l'état dans lequel vont se trouver les vrais mordus de grindcore à l'écoute de ce Instinct intense, chaotique et rageur qui n'invente pas la roue mais la démolit à grand coups de blastouille, de riffs sauvages et de "sick double vocals". Le carnage que ça va être en live...disponible en CD self-released auprès du groupe ou en LP chez Douchebag Records!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Trepan'Dead
Grindcore
2012 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (8)  7.88/10

plus d'infos sur
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Grindcore - 1998 - France
  

tracklist
01.   Reborn
02.   Power Pick
03.   Lungs On Fire
04.   Life Is A Whore
05.   Energy War
06.   Hungover
07.   Blocks
08.   Instinct
09.   Swan Song
10.   Infection
11.   One Day Dogs Will Eat People
12.   As Cold as You
13.   Watchmen
14.   Hunter
15.   Explosion
16.   Face to Face
17.   Death From Above
18.   Red High Tide
19.   Atomic
20.   H-Bomb (bonus track)

Durée : 27'39

line up
parution
2 Janvier 2012

voir aussi
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Obsessional Dysfunctions

2006 - Autoproduction
  
Trepan'Dead / Heresy
Trepan'Dead / Heresy
Split-CD (Split-CD)

2002 - Autoproduction
  
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Anonymous Grindoholics (MCD)

2008 - Autoproduction
  
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Just a Foretaste (Démo)

2004 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Massive Charge
Massive Charge
Silence

2007 - Autoproduction
  
Napalm Death
Napalm Death
Utopia Banished

1992 - Earache Records
  
Brutal Truth
Brutal Truth
Extreme Conditions Demand Extreme Responses

1992 - Earache Records
  
Noisear
Noisear
Subvert The Dominant Paradigm

2011 - Relapse Records
  
Jack / Yattai
Jack / Yattai
Unsheathe And Grind (Split-CD)

2009 - Kasamata Records
  

Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique
Monster Magnet
Mindfucker
Lire la chronique
Whoresnation
Mephitism
Lire la chronique
Hardcore Anal Hydrogen
Hypercut
Lire la chronique