chargement...

haut de page
15 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dies Irae - The Sin War

Chronique

Dies Irae The Sin War
Dies Irae, ou le side project de deux des membres de Vader, à savoir Mauser et Doc est sûrement un des meilleurs groupe de death brutal qui me soit parvenu aux oreilles depuis un certain moment déjà! À peine un ans après Immolated, leur premier opus, ils nous reviennent avec The Sin War qui contient un death riche, puissant et bien brutal!!

Déjà l'album commence en beauté avec Comrade of Death: une chanson bien rapide et assez courte durant environ 2 minutes et agrémentée d'un ptit solo bien sympa pour bien introduire l'album et aussi pour se préparer à la boucherie qui vient! Après cette pièce on peux prendre compte des influences du groupe allant de Morbid Angel à Opeth en passant par Vader évidemment. La voix très caractéristique du chanteur Novy (aussi membre de devilyn) à une ressemblance énorme à celle de Mikael Akerfeldt chanteur des excellents Opeth ce qui rend l'album encore plus captivant! Ensuite Il faut remarquer les solo parfaitement maîtrisés sur les chansons « Incarnation Of Evil », « Orde Of Angry Deamons », « The Truth », et « Beyond Sensual ». La basse jouée en tapping pendant quelques moments sur Infinity, le petit rythme tribal sur « Comrade Of Death », la double pédale ravageuse digne d'un « Wings » de Vader et le riff en pentatonique en plein milieu de « Genocide Generation » vous mettrons certainement un bon coup de boule sur la gueule. « Mine Angels », la dernière chanson du skeud et aussi la plus longue, clôt l'album en beauté avec des guitares de génies et une voix Death assez sereine durant les moments venu et surtout les magnifiques arpèges de la fin!

Ce qui est bien avec cet album c'est que contrairement à certains autres albums (tous styles confondus) on ne sais jamais ce qui se produira musicalement lors de l'écoute (la basse en tapping et les riff pentagoneaux pour ne prendre que ceux-ci pour exemples) et surtout pas quelle tournure prendra la mélodie d'une chanson (ça a beau être du death, ce n'est certainement pas cacophonique)! Bref rien qui tourne au monotone et au terne sur cet album mais qui au contraire reprend les principes Death Metal pour les mettre à neuf (sans révolutionner le genre je vous rassure)! La durée du skeud est selon moi très raisonnable (environ 40 minutes) et le tout se laisse écouter bien pépère avec un pack de bière tout en headbaguant comme un cinglé entre chaques bouteille.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Dies Irae
Death Metal
2002 - Metal Blade
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (10)  7.05/10

plus d'infos sur

écoutez
tracklist
01.  Comrade Of Death
02.  Incarnation Of Evil
03.  Internal War
04.  Horde Of Angry Daemons
05.  Infinity
06.  Genocide Generation
07.  The Truth
08.  Beyond Sensual
09.  Another Being Wasted
10.  Nine Angels

paroles
line up

achetez sur
thrashothèque
voir aussi
Dies Irae
Dies Irae
Immolated

2001 - Metal Blade
  

Essayez aussi
AntropomorphiA
AntropomorphiA
Evangelivm Nekromantia

2012 - Metal Blade
  
Abyssal
Abyssal
Novit Enim Dominus Qui Sunt Eius

2013 - Autoproduction
  
Cruciamentum
Cruciamentum
Engulfed In Desolation (EP)

2011 - Nuclear Winter
  
Nader Sadek
Nader Sadek
In The Flesh

2011 - Season of Mist
  
Derogatory
Derogatory
Above All Else

2013 - F.D.A. Rekotz
  

chronique Chronique
A Very Old Ghost Behind The Farm
La Came Crude
chronique Chronique
Menace
Impact Velocity
chronique Chronique
Cynic
Kindly Bent To Free Us
chronique Chronique
Mysticum
In The Streams of Inferno
chronique Chronique
Erebus Enthroned
Temple Under Hell
chronique Chronique
Luror
The Iron Hand of Blackest Terror
chronique Chronique
Lifelover
Dekadens (EP)
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space II
chronique Chronique
Ormgård
Ormblot
chronique Chronique
Gravehill
Death Curse
chronique Chronique
Aborym
Dirty Remix (Compil.)
chronique Chronique
Seven Sisters of Sleep
Seven Sisters of Sleep (EP)
chronique Chronique
Sarke
Aruagint
chronique Chronique
Terra Tenebrosa / The Old Wind
The Disfigurement Bowl / Serpent Me (Split 7")
chronique Chronique
Castevet
Summer Fences
chronique Chronique
Om
Pilgrimage
chronique Chronique
Sacrilege
Behind The Realms Of Madness
chronique Chronique
Merkabah
Moloch
chronique Chronique
Blut Aus Nord
Debemur MoRTi (EP)
chronique Chronique
Bestia Arcana
To Anabainon Ek Tes Abyssu
chronique Chronique
Mass Infection
For I Am Genocide
chronique Chronique
Abraham
The Serpent, the Prophet & the Whore
chronique Chronique
Rauhnåcht
Urzeitgeist
chronique Chronique
Vanhelga
Längtan
chronique Chronique
Cultes Des Ghoules
Henbane
chronique Chronique
Behemoth
The Satanist
chronique Chronique
Debauchery
Germany's Next Death Metal
chronique Chronique
Head of the Demon
Head of the Demon
chronique Chronique
Urfaust
Die erste Levitation (Single)
chronique Chronique
Necrohell
Possessed by Nocturnal Grimness