chargement...

haut de page
74 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Catharsis - Samsara

Chronique

Catharsis Samsara
C'est dans les bas fonds puants de l'Amérique industrielle, celle des laissés pour compte, celle des putes et des crackwhores, celle des junkies et des asociaux schizophréniques, qu'un groupe majeur de la scène hardcore des année 90 à vu le jour. Ce groupe incontournable c'est Catharsis et si vous êtes un tant soit peu intéressé par ce que l'on appelle le style Holy Terror rendu "populaire" par un certain Integrity et démocratisé depuis par une pléthore de nouveaux groupes, vous ne pouvez décemment pas passer à côté de cette œuvre incontournable. Là, vous vous dites que j'en fait probablement trop pour être honnête. Peut-être, je n'en sais rien à vrai dire. Je sais seulement que Catharsis est un groupe qui m'a remué les tripes comme rarement cela a été le cas.
Formé dans la région d'Atlanta en 1994, Catharsis sort son premier album en 1997. Intitulé Samsara, celui-ci voit le jour sur CrimethInc., un collectif anarchiste décentralisé (un peu à la manière des Anonymous) dans lequel s'est particulièrement investit le chanteur Brian Dingledine. Tout cela en dit long sur l'attitude et le message véhiculé par Catharsis, un groupe définitivement humain et aux valeurs fortes. Un groupe résolument intelligent.

Brûlot intense et complexe, je me souviens avoir eu du mal à rentrer dans Samsara. A tout juste dix-sept ans, j'étais beaucoup plus impressionné par Madball, Biohazard ou Congress qui étaient beaucoup plus directs et frontaux. Malgré tout, j'étais bien conscient d'avoir entre les mains un disque de grande qualité. Il faudra attendre la venue de Catharsis aux Tontons Flingueurs à Rennes en compagnie de Gehenna et Indecision pour prendre une énorme claque et comprendre toute l'intensité et la noirceur qui se dégage de cet album absolument incroyable.

Ceci dit, les choses ont pourtant le mérite d'être claires dès le début avec "One Minute Closer To The Hour Of Death". Une introduction obscure et menaçante où la voix d'une femme d'opéra accompagnée par un piano sinistre entonne un triste vers inspiré par la célèbre citation du Maréchal Henri de Turenne. En substance cela ressemble à quelque chose de ce genre: "Tu trembles mon cœur, tu tremblerais davantage si tu savais où je te mène...". La messe est dite. "Exterminating Angel" prend la suite et révèle paradoxalement la face la plus accessible du groupe. Titre assez court, on y trouve un Catharsis "mélodique" inscrit dans une approche plutôt orientée punk/hardcore/crust. Les guitares rapides possèdent cette énergie et ce sentiment d'urgence que l'on retrouve souvent chez les groupes de crust alors que le jeu de batterie, simple, dynamise parfaitement bien le morceau. Toutefois c'est peut-être le titre que j'aime le moins sur cet album. Car même si derrière cette mélodie principale on retrouve ce petit goût amer à la His Hero Is Gone, il y a quelque chose de trop simple et de trop commun pour Catharsis, et cela malgré un break à 1:20 qui vient plomber l'ambiance et une conclusion un peu foutraque. En fait, dans un registre similaire, le groupe fait nettement mieux avec "Bow Dow: Every Bent Knee Too Shall Bleed", "Sacred And Profane (The Carnal Prayer)" ou encore le deuxième "Choose Your Heaven" qui en matière de riffs, de mélodies ou d'ambiances sont quand même nettement moins friendly et dont les influences metal sont plus prononcées.

Entre ces quelques morceaux on en trouve d'autres tout aussi intéressants mais évoluant dans un registre sensiblement différent, disons plus élaboré. Car s'ils reprennent cette intensité et cette urgence propre au crust/hardcore avec quelques passages bien soutenus ("Every Man For Himself And God Against Them All", "Pariah"...), ils sont surtout l'occasion pour Catharsis de mettre en place des passages plus lents, lui offrant ainsi la possibilité de travailler davantage ses ambiances et de jouer pleinement sur cette ambivalence crust/hardcore d'un côté et metal de l'autre. Et si le groupe d'Atlanta excelle dans les passages violents en étant constamment sur le fil du rasoir, il est tout aussi redoutable lorsqu'il se terre dans ses sombres retranchements. Après le dyptique "Exterminating Angel" et "Bow Dow: Every Bent Knee Too Shall Bleed", Catharsis casse le rythme avec l'excellent "Choose Your Heaven" dont on retiendra notamment cette superbe mélodie en guise de conclusion qui tourmente l'auditeur jusqu'à le mener plus bas que terre. On note également l'excellent "Pariah", sa montée en pression et son explosion en plein vol pour terminer sur un rythme quasi tribal sur lequel Brian prophétise, tel un guru inquiétant et possédé. Et puis comment ne pas évoquer ce titre instrumental, "(The Evolution Of Dying)". Une montée d'angoisse longue et étouffante de plus de six minutes dont les riffs lointains ne sont pas sans rappeler un certain Buzzov-en. Cette interminable montée laisse place à une dernière plongée en apnée sous le feu de tous les instruments, batterie et guitares en tête. Intense.

Mais plus que des mots, je vous invite vivement à vous plonger dans la découverte de ce groupe atypique et charismatique. Un groupe pour qui le fond est tout aussi important que la forme. Un groupe engagé, un groupe passionné et passionnant, un groupe humain dont je me souviens des membres comme étant des crèmes. Un groupe d'une intensité rare. Un groupe humble mais pourtant tellement talentueux. Un groupe capable d'instaurer des ambiances suffocantes, malsaines, désabusées. Un groupe capable de vous casser le moral et en même temps de vous enthousiasmer. Un groupe à part, définitivement.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

9 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Boris
15/03/2012 09:43
Oui il me semble, j'ai le Lp moi.
AxGxB citer
AxGxB
15/03/2012 08:39
Merci pour le lien.
Effectivement, ça m'a l'air plutôt pas mal.
C'est sorti qu'en LP?
Invité citer
Boris
15/03/2012 08:32
http://www.youtube.com/watch?v=Bjsp2WADw-8

C'est sorti sur Holy Terror Records et c'est avec les mecs de Rise and Fall, Amen Ra et Reproach! Grosse tuerie pour ma part, totalement désespéré, noir et gras comme de l'huile de vidange! Passe pas à coté mec!
AxGxB citer
AxGxB
12/03/2012 17:21
Ah... Intéressant. Je vais me pencher sur la question Clin d'oeil
Merci.
gulo gulo citer
gulo gulo
12/03/2012 16:46
oh ! tu connais pas ? c'est des belges (le crou Amenra, ptèt bien) et ils ont fait un titre avec Bessac (je sais plus si c'est sur l'album ou sur un 7")
AxGxB citer
AxGxB
12/03/2012 08:21
Non du tout. Ça ne me dit même rien du tout. C'est sorti chez qui? Un lien peut-être?
Invité citer
Boris
11/03/2012 17:29
Tiens en sortie récente de Holy Terror t'as posé l'oreille sur Blind to Faith?
Invité citer
daminoux
03/03/2012 10:04
culte, il n'y a rien a rajouter........
DR.Jkl citer
DR.Jkl
02/03/2012 17:19
Boucherie. Il m'avait bien obsédé à une époque.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Catharsis
Holy Terror Hardcore
1997 - CrimethInc.
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Catharsis
Catharsis
Holy Terror Hardcore - Etats-Unis
  

tracklist
01.  One Minute Closer To The Hour Of Death
02.  Exterminating Angel
03.  Bow Dow: Every Bent Knee Too Shall Bleed
04.  Choose Your Heaven
05.  Every Man For Himself And God Against Them All
06.  Sacred And Profane (The Carnal Prayer)
07.  In Solitary
08.  Pariah
09.  Choose Your Heaven
10.  (The Evolution Of Dying)
11.  I Corinthians 1:18-29

Durée : 44:35

line up
voir aussi
Catharsis
Catharsis
Passion

2000 - CrimethInc.
  

chronique Chronique
Musk Ox
Woodfall
chronique Chronique
Terminal Death
Terminal Death (Compil.)
chronique Chronique
Амезарак
Daemonolatreia
chronique Chronique
Royal Blood
Royal Blood
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space III I
dossier Dossier
Kill-Town Death Fest 2014 / The Funeral Edition
chronique Chronique
1349
Hellfire
report Live report
No Compromise Metal Fest 2
Bulldozing Bastard + Crystal Viper + Eliminator...
chronique Chronique
Pulling Teeth
Martyr Immortal
chronique Chronique
Mortuus
Grape of The Vine
chronique Chronique
The Haunted
Exit Wounds
chronique Chronique
Petrychor
Makrokosmos
chronique Chronique
Dark Funeral
The Secrets Of The Black Arts
chronique Chronique
Horn Of The Rhino
Summoning Deliverance
chronique Chronique
Stryvigor
Забуте віками
(Forgotten by Ages)
chronique Chronique
Immortal
Battles In The North
chronique Chronique
Immortal
Diabolical Fullmoon Mysticism
chronique Chronique
Sarpanitum
Fidelium (EP)
chronique Chronique
Sigh
Imaginary Sonicscape
chronique Chronique
Botanist
VI: Flora
chronique Chronique
Noctem Cursis
Nocturnal Frost
chronique Chronique
Tamerlan
Ain
chronique Chronique
Nachtmystium
The World We Left Behind
chronique Chronique
Abigor
Leytmotif Luzifer
chronique Chronique
Ofdrykkja
A Life Worth Losing
chronique Chronique
Ichor
Depths
chronique Chronique
Altars
Paramnesia
chronique Chronique
Blood Of Kingu
Dark Star on the Right Horn of the Crescent Moon
report Live report
Metal Méan 2014
Aeternus + Ascension + Avatarium + Coroner + De...
chronique Chronique
Mastodon
Once More 'Round The Sun