chargement...

haut de page
43 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Borknagar - Urd

Chronique

Borknagar Urd
Alerte chef d'oeuvre! On attendait depuis 2001 (le somptueux "Empiricism") un album de la trempe d'"Urd"...l'attente fut longue, et les albums sortis entre temps (le très progressif "Epic", l'intermède acoustique "Origin" et le melting pot "Harvest") ne déméritaient pas, mais venant d'un all star band comme Borknagar (qui comprend dans ses rangs des ex Solefald, Caparthian Forest, Dimmu Borgir et autres Arcturus...), on pouvait s'attendre à ce qu'un jour ou l'autre le groupe côtoie de nouveau l'excellence. C'est donc chose faite, et l'on ne peut s'empêcher d'associer cette résurrection au retour dans le line up de Simen Hestnæs, que vous connaissez surement mieux sous le nom de Vortex, le grand échalas blond qui vocalisait en clair chez Dimmu Borgir ("Puritanical Euphoric Misanthropia") et sur les deux derniers Arcturus. Sa présence en tant que guest sur un titre d'"Harvest", le précédent album, aura été l’élément initiateur du retour du messie au sein du combo Norvégien, plusieurs années après avoir remplacé au pied levé Garm sur la seconde partie de la discographie ("The Archaic Course" et "Quintessence", l'autre chef d'oeuvre inégalé du groupe), avant de laisser sa place à Vintersorg (ça va, vous suivez?) sur les albums suivants.

Vintersorg, qui est d'ailleurs toujours le lead singer, avait amené Borknagar au fil des années dans une direction parallèle à celle de son propre projet solo (je vous invite à lire les chroniques de Dead pour vous familiariser); l'arrivée définitive de Vortex au sein du line up amène une fraîcheur indéniable au groupe, qui se retrouve avec un duo de chanteurs tout simplement exceptionnels et qui donnent un éclat formidable aux 9 compositions d'"Urd". Dans un registre tantôt chanté (chant clair, s'entend) absolument sublime, tantôt dans un registre plus black (on n'oublie pas ses racines), le duo de chanteurs aligne des lignes vocales qui font très souvent frissonner de plaisir, et pourtant je ne suis d'habitude pas un grand amateur de chant clair. N'oublions pas de féliciter le plus discret Øystein G. Brun, qui assure depuis la création du groupe la quasi totalité des compositions, et qui s'est surpassé dans l'accomplissement d'une base musicale solide et adéquate aux prouesses vocales de nos 2 starlettes. Pour quiconque a déjà connu Borknagar par le passé, autant dire franchement qu'"Urd" est le plus "soft" de leurs albums ("Origin" mis à part), et que les racines black métal sont de plus en plus lointaines: certains titres comme "The Beauty of Dead Cities" ou "Frostbite" ne comprennent d'ailleurs pas une touche de chant black.
,
Ce qui fait la force de ce "Urd".... c'est qu'il ne contient que des compositions absolument parfaites dans leur déroulement et qui ont tout un petit éclat d'excellence. C'est bien simple, il n'y a rien à jeter sur "Urd", aucun des 9 titres ne méritant la purge qu'on accorde souvent inconsciemment à un album ("tiens je zapperai ce titre la prochaine fois"): ici l'on est scotché du début à la fin à l'écoute, et l'on ressort apaisé et grandi par tant de magnificence et de beauté musicale. L'autre force de l'album est d'avoir réussi le pari d'être mémorable et "catchy" sans suivre le cliché classique couplet / refrain, Borknagar étant plutot de l'école progressive qui préfere égarer ses auditeurs au fil des plans. De fait, l'on peut réentendre la même mélodie plusieurs fois dans un même titre mais arrangé de façon complètement différente ou réapparaissant sans prévenir, ce qui donne une grande valeur de réécoute. Et à propos de mélodies, il faut bien dire que c'est ce qui finit d'achever mon dithyrambisme au sujet de cet album: au détour d'un refrain l'on frissonnera tant la ligne vocale sera à chavirer (l'ensemble de "The Beauty of Dead Cities", l''exceptionnelle "Frostbite" ou la fin de "The Earthling" à 6:00, où Vintersorg et Vortex reprennent à l'unisson la ligne vocale hurlée juste avant, effet surprise garanti); ici ou là un solo de guitare débordant de feeling écoeurera le dernier des apprentis guitaristes ("The Winter Eclipse"; "Root"); quand ce n'est pas une simple mélodie d'arrière plan qui prend tout simplement aux tripes son auditeur ("Mount Regency" à 5:26). Finalement, la seule ombre au tableau d'un album qui avait tout pour plaire, ce sera basiquement son batteur. David Kinkade, qu'on avait découvert avec "Harvest" et qui a quitté le groupe depuis, est un batteur certes très correct, mais dont le jeu n'a absolument aucune richesse ni finesse, comme pouvait l'être celui d'Asgeir leur précédent percussioniste. C'est un peu le syndrome "Martin Axenrot" si vous voyez ce que je veux dire...Donc exit les subtilités de jeu de batterie d'"Empiricism", d'"Epic" et consort, qui rajoutaient une couche supplémentaire de richesse musicale au mille feuille...Dommage, car on aurait aimé se dire que l'excellence allait dans tous les champs instrumentaux.

Au moment de dresser le bilan de 2012, Borknagar fera partie de mes poulains, les Norvégiens ayant dépassé toutes mes espérances musicales avec "Urd": c'est un album tout simplement beau, suffisamment équilibré au niveau des ambiances pour ne pas être mièvre malgré l'abondance de chant clair, et qui mélodiquement frise la perfection. Apaisant, aérien, riche, "Urd" n'a que des qualités ou presque, et je l'espère donnera un éclairage tout particulier cette année à Borknagar, un combo qui mérite bien davantage que le succès d'estime dont il bénéficiait jusqu'alors. Amateurs de mélodies, vous voilà gâtés, à l'attaque.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

8 COMMENTAIRE(S)

Seb57 citer
Seb57
05/05/2012 18:47
A classer auprès de ces oeuvres dont Ihshan ou encore Enslaved ont le secret.

Que dire de plus ??
Dead citer
Dead
21/04/2012 22:30
Les extraits sont alléchants. Dès qu'il tombe sur Deezer, je me le fais Moqueur
NightSoul citer
NightSoul
17/04/2012 13:13
1ère écoute, conquis.
Le chant de Vortex passe beaucoup mieux quand il ne s'essaie pas à de pompeuses vocalises avec Dimmu et reste plus sobre comme ici.
Musicalement très très riche, cet album risque de nécessiter de multiples écoutes attentives pour saisir l'ensemble de l'oeuvre...
Supérieur à son prédecesseur à n'en point douter, leur chef d'oeuvre ? Peut-être...

A classer auprès de ces oeuvres dont Ihshan ou encore Enslaved ont le secret.
Niktareum citer
Niktareum
16/04/2012 18:49
J'étais curieux d'écouter les extraits, je connaissais que de nom ce groupe. Bah j'aime pas trop, mis à part les parties plus viriles. Le chant surtout ne passe vraiment pas. Pas pour moi.
Invité citer
invité
16/04/2012 11:54
Petites rectifications:
Vortex n'est le chanteur d'Arcturus que sur leur dernier album et fait des apparitions dans 'La Masquarade Infernale'.
Et il n'y a pas d'ex-Solefald vu que Lars A. Nedland ne l'a pas quitté...
NightSoul citer
NightSoul
16/04/2012 09:06
Je m'y mets dès cette semaine promis !
Invité citer
Mart
14/04/2012 14:37
Borknagar étant un de mes groupes préférés (si ce n'est le préféré) j'attendais cet album avec impatience, et je dois dire que c'est un très bon album, je suis d'accord avec la chronique.

Après il manque peut être une certaine ambiance globale pour égaler Empiricism ou Epic
Invité citer
Evil_Nick
14/04/2012 13:17
Complètement d'accord avec ta chro Chris. Certainement l'album qui tourne le plus sur ma platine en ce moment. Je suis carrément accro au morceau "The Earthling" qui est de toute beauté. Le mélange chant clair/chant est parfaitement dosé et le tout reste très extrême tout en étant catchy. Une vraie réussite!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Borknagar
Black Metal Progressif
2012 - Century Media
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (4)  8.63/10
Webzines : (35)  8.45/10

plus d'infos sur
Borknagar
Borknagar
Black Metal Progressif - Norvège
  

vidéos
The Earthling
The Earthling
Borknagar

Extrait de "Urd"
  

tracklist
01.  Epochalypse
02.  Roots
03.  The Beauty of Dead Cities
04.  The Earthling
05.  The Plains of Memories
06.  Mount Regency
07.  Frostrite
08.  The Winter Eclipse
09.  In a Deeper World

line up
parution
26 Mars 2012

voir aussi
Borknagar
Borknagar
Universal

2010 - Indie Recordings
  
Borknagar
Borknagar
Empiricism

2001 - Century Media
  
Borknagar
Borknagar
The Olden Domain

1997 - Century Media
  
Borknagar
Borknagar
Epic

2004 - Century Media
  
Borknagar
Borknagar
Quintessence

2000 - Century Media
  

Essayez aussi
Ars Moriendi
Ars Moriendi
L'Oppression du Rien

2008 - Griffin Music
  
Ars Moriendi
Ars Moriendi
La singulière noirceur d'un astre

2014 - Archaic Sound
  
Dark Fortress
Dark Fortress
Ylem

2010 - Century Media
  
Ars Moriendi
Ars Moriendi
Du tréfonds d'un être

2011 - Archaic Sound
  
Abstrusa Unde
Abstrusa Unde
Introspection

2011 - Autoproduction
  

chronique Chronique
Myrkur
Myrkur (EP)
chronique Chronique
Mitochondrion
Antinumerology (EP)
chronique Chronique
Musk Ox
Woodfall
chronique Chronique
Terminal Death
Terminal Death (Compil.)
chronique Chronique
Амезарак
Daemonolatreia
chronique Chronique
Royal Blood
Royal Blood
chronique Chronique
Darkspace
Dark Space III I
dossier Dossier
Kill-Town Death Fest 2014 / The Funeral Edition
chronique Chronique
1349
Hellfire
report Live report
No Compromise Metal Fest 2
Bulldozing Bastard + Crystal Viper + Eliminator...
chronique Chronique
Pulling Teeth
Martyr Immortal
chronique Chronique
Mortuus
Grape of The Vine
chronique Chronique
The Haunted
Exit Wounds
chronique Chronique
Petrychor
Makrokosmos
chronique Chronique
Dark Funeral
The Secrets Of The Black Arts
chronique Chronique
Horn Of The Rhino
Summoning Deliverance
chronique Chronique
Stryvigor
Забуте віками
(Forgotten by Ages)
chronique Chronique
Immortal
Battles In The North
chronique Chronique
Immortal
Diabolical Fullmoon Mysticism
chronique Chronique
Sarpanitum
Fidelium (EP)
chronique Chronique
Sigh
Imaginary Sonicscape
chronique Chronique
Botanist
VI: Flora
chronique Chronique
Noctem Cursis
Nocturnal Frost
chronique Chronique
Tamerlan
Ain
chronique Chronique
Nachtmystium
The World We Left Behind
chronique Chronique
Abigor
Leytmotif Luzifer
chronique Chronique
Ofdrykkja
A Life Worth Losing
chronique Chronique
Ichor
Depths
chronique Chronique
Altars
Paramnesia
chronique Chronique
Blood Of Kingu
Dark Star on the Right Horn of the Crescent Moon