chargement...

haut de page
39 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Tribute - A Tribute to Emperor

Chronique

Tribute A Tribute to Emperor (Tribute)
(In Honour Of Icon E)

A Tribute to Emperor. Evidemment, on peut se demander si les raisons qui ont conduit à l'élaboration d'une telle entreprise ont quelque chose à voir avec l'art. Mais qu'on apprécie ou non ce genre d'exercice, je pense que personne ne contestera la sincérité de certains groupes dans leur volonté de rendre hommage à ce trio culte du black metal symphonique. Pour mener à bien ce projet, la firme anglaise Candlelight a misé sur un casting prestigieux *probablement* laissé libre dans ses interprétations, dans lequel on retrouve entre autres Taake, Setherial, Troll, Necrodeath, Demonical, ... aux côtés de formations moins connues. On était donc en droit d'espérer quelque chose d'un peu différent, surprenant. En fin de compte, personne n'a réellement osé toucher à l'aura des compositions du combo norvégien. Dommage.

Avant toute chose, il faut savoir que cet hommage se focalise essentiellement sur les premières productions d'Emperor. Ainsi, la démo "Wrath of the Tyrant" (1992) et le premier album "In The Nightside Eclipse" sont représentés respectivement par 6 et 5 morceaux, soit quasiment la totalité de l'ensemble. Bien sûr, arrive ensuite "Anthems to the Welkin at Dusk" (1997) avec 3 titres puis "IX Equilibrium" (1999) et "Prometheus" (2001) avec un titre chacun. Au premier abord un peu déçu par ces choix, ils s'avèrent en réalité judicieux et permettent de redécouvrir les premières heures du groupe sous un nouveau jour. De plus, la plupart des hymnes incontournables des Norvégiens sont présents : "Ye Entrancemperium", "Inno A Satana", "Cosmic Keys to My Creations and Times", "With Strength I Burn", etc. De quoi mettre l'eau à la bouche.

Malheureusement, le contenu n'est pas aussi séduisant qu'il en avait l'air. Comme je le disais en introduction, les reprises sont dans l'ensemble plutôt fidèles aux originaux, dans l'esprit du moins. Certains groupes apportent heureusement un petit plus par leur identité musicale s'éloignant du style d'Emperor : je pense principalement à la version de "With Strength I Burn" par ANCESTRAL VOLKHVES interprétée dans leur langue natale avec de petites touches folkloriques, aux versions au feeling death de "Night of The Graveless Souls", "Ye Entrancemperium" et "Empty" (une vraie tuerie) par DEMONICAL, INFER et MESMERIZED ou à la version ralentie de "Cosmic Keys to My Creations and Times" de MIDNIGHT ODYSSEY. Sans apporter grand chose musicalement, les réinterprétations de "Wrath of the Tyrant" font également plaisir à entendre par leurs productions moins caverneuses, même si HORNA fait un peu de résistance sur un titre éponyme délicieusement cradingue. Finalement, ce sont les grands noms tels que TAAKE, SETHERIAL et TROLL qui se montrent les plus décevants. S'attaquant à de véritables emblemes du black metal symphonique ("Towards the Pantheon", "Inno A Satana", "I am The Black Wizards"), ils ne parviennent pas à leur insuffler une nouvelle identité et finissent en dessous des originaux. Mais qu'on ne se méprenne pas, ces compositions sont tellement habitées à l'origine que ces copies héritent de leur âme et de leur noirceur, accentuées par le savoir-faire incontestable de ces références du black metal.

Alors dans l'absolu, le tribute est de qualité. Malgré ça, son intérêt est assez limité de mon point de vue car si aucun participant ne déshonore la mémoire d'Emperor, trop peu d'entre-eux ont eu le courage de s'approprier leurs morceaux pour les amener ailleurs et le résultat reste tristement scolaire. Après j'avoue ne pas entretenir d'adoration particulière pour aucun des groupes ayant apporté sa contribution ici et il se peut que cela change la donne pour vous. En tous cas, pour moi cette compilation est à ranger dans la catégorie des curiosités que l'on écoutera une fois ou deux avec plaisir et qui prendra rapidement la poussière.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Tribute
Black symphonique
2012 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
écoutez
tracklist
01.  SVARTLAV - Introduction
02.  SALTUS - Curse You All Men!
03.  TROLL - Towards the Pantheon
04.  INFER - Ye Entrancemperium
05.  DEMONICAL - Night of The Graveless Souls
06.  HELHEIM - Witches Sabbath
07.  MIDNIGHT ODYSSEY - Cosmic Keys to My Creations and Times
08.  SILVA NIGRA - Moon Over Kara-Shehr
09.  NECRODEATH - Lord of the Storms
10.  HORNA - Wrath of the Tyrant
11.  KARPATHIA - Ancient Queen
12.  ANCESTRAL VOLKHVES - With Strength I Burn
13.  MESMERIZED - Empty
14.  CRIONICS - The Loss and Curse of Reverence
15.  TAAKE - I am The Black Wizards
16.  SETHERIAL - Inno A Satana

parution
25 Juin 2012

achetez sur
Essayez aussi
Emperor
Emperor
IX Equilibrium

1999 - Candlelight Records
  
Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Dusk And Her Embrace

1996 - Music For Nations
  
Limbonic Art
Limbonic Art
Phantasmagoria

2010 - Candlelight Records
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Stormblåst

1996 - Cacophonous Records
  
...and Oceans
...and Oceans
The Symmetry Of I The Circle Of O

1999 - Season of Mist
  

chronique Chronique
Last Days Of Humanity
Putrefaction in Progress
chronique Chronique
Ulvegr
The Call of Glacial Emptiness
chronique Chronique
Dust Bolt
Awake The Riot
chronique Chronique
Funest
Desecrating Obscurity
chronique Chronique
Harm Done
Harm Done (EP)
chronique Chronique
Theosophy
Eastlands Tales – Part I
chronique Chronique
Empyrium
The Turn of the Tides
chronique Chronique
Empyrium
Into the Pantheon (Live)
chronique Chronique
Killer Be Killed
Killer Be Killed
chronique Chronique
Janvs
Nigredo
chronique Chronique
Vintersorg
Naturbål
chronique Chronique
Algebra
Feed The Ego
interview Interview
Bent Sea pour le split ''Usurpress/Animalist''
chronique Chronique
Type O Negative
October Rust
chronique Chronique
Aposento
Aposento
chronique Chronique
Crimson Shadows
Kings Among Men
chronique Chronique
Force Of Darkness
Absolute Verb Of Chaos And Darkness (EP)
chronique Chronique
Unaussprechlichen Kulten
Baphomet Pan Shub-Niggurath
chronique Chronique
Oathbreaker
Eros|Anteros
chronique Chronique
Brutally Deceased
Black Infernal Vortex
dossier Dossier
SYLAK OPEN AIR 2014
interview Interview
The Rock Runners pour le Sylak Open Air 2014
report Live report
Sylak Open Air 2014
Benighted + Dew-Scented + Gojira + Misery Index...
chronique Chronique
Desecration
Cemetery Sickness
chronique Chronique
Deadlock
The Re-Arrival (Compil.)
chronique Chronique
Question
Doomed Passages
chronique Chronique
The Austrasian Goat
The Austrasian Goat
chronique Chronique
Bölzer
Soma (EP)
chronique Chronique
Letlive.
The Blackest Beautiful
chronique Chronique
Stutthof
And Cosmos From Ashes To Dust