chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
41 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Tribute - A Tribute to Emperor

Chronique

Tribute A Tribute to Emperor (Tribute)
(In Honour Of Icon E)

A Tribute to Emperor. Evidemment, on peut se demander si les raisons qui ont conduit à l'élaboration d'une telle entreprise ont quelque chose à voir avec l'art. Mais qu'on apprécie ou non ce genre d'exercice, je pense que personne ne contestera la sincérité de certains groupes dans leur volonté de rendre hommage à ce trio culte du black metal symphonique. Pour mener à bien ce projet, la firme anglaise Candlelight a misé sur un casting prestigieux *probablement* laissé libre dans ses interprétations, dans lequel on retrouve entre autres Taake, Setherial, Troll, Necrodeath, Demonical, ... aux côtés de formations moins connues. On était donc en droit d'espérer quelque chose d'un peu différent, surprenant. En fin de compte, personne n'a réellement osé toucher à l'aura des compositions du combo norvégien. Dommage.

Avant toute chose, il faut savoir que cet hommage se focalise essentiellement sur les premières productions d'Emperor. Ainsi, la démo "Wrath of the Tyrant" (1992) et le premier album "In The Nightside Eclipse" sont représentés respectivement par 6 et 5 morceaux, soit quasiment la totalité de l'ensemble. Bien sûr, arrive ensuite "Anthems to the Welkin at Dusk" (1997) avec 3 titres puis "IX Equilibrium" (1999) et "Prometheus" (2001) avec un titre chacun. Au premier abord un peu déçu par ces choix, ils s'avèrent en réalité judicieux et permettent de redécouvrir les premières heures du groupe sous un nouveau jour. De plus, la plupart des hymnes incontournables des Norvégiens sont présents : "Ye Entrancemperium", "Inno A Satana", "Cosmic Keys to My Creations and Times", "With Strength I Burn", etc. De quoi mettre l'eau à la bouche.

Malheureusement, le contenu n'est pas aussi séduisant qu'il en avait l'air. Comme je le disais en introduction, les reprises sont dans l'ensemble plutôt fidèles aux originaux, dans l'esprit du moins. Certains groupes apportent heureusement un petit plus par leur identité musicale s'éloignant du style d'Emperor : je pense principalement à la version de "With Strength I Burn" par ANCESTRAL VOLKHVES interprétée dans leur langue natale avec de petites touches folkloriques, aux versions au feeling death de "Night of The Graveless Souls", "Ye Entrancemperium" et "Empty" (une vraie tuerie) par DEMONICAL, INFER et MESMERIZED ou à la version ralentie de "Cosmic Keys to My Creations and Times" de MIDNIGHT ODYSSEY. Sans apporter grand chose musicalement, les réinterprétations de "Wrath of the Tyrant" font également plaisir à entendre par leurs productions moins caverneuses, même si HORNA fait un peu de résistance sur un titre éponyme délicieusement cradingue. Finalement, ce sont les grands noms tels que TAAKE, SETHERIAL et TROLL qui se montrent les plus décevants. S'attaquant à de véritables emblemes du black metal symphonique ("Towards the Pantheon", "Inno A Satana", "I am The Black Wizards"), ils ne parviennent pas à leur insuffler une nouvelle identité et finissent en dessous des originaux. Mais qu'on ne se méprenne pas, ces compositions sont tellement habitées à l'origine que ces copies héritent de leur âme et de leur noirceur, accentuées par le savoir-faire incontestable de ces références du black metal.

Alors dans l'absolu, le tribute est de qualité. Malgré ça, son intérêt est assez limité de mon point de vue car si aucun participant ne déshonore la mémoire d'Emperor, trop peu d'entre-eux ont eu le courage de s'approprier leurs morceaux pour les amener ailleurs et le résultat reste tristement scolaire. Après j'avoue ne pas entretenir d'adoration particulière pour aucun des groupes ayant apporté sa contribution ici et il se peut que cela change la donne pour vous. En tous cas, pour moi cette compilation est à ranger dans la catégorie des curiosités que l'on écoutera une fois ou deux avec plaisir et qui prendra rapidement la poussière.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Tribute
Black symphonique
2012 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : -
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Tribute
Tribute
Black symphonique -
  

tracklist
01.   SVARTLAV - Introduction
02.   SALTUS - Curse You All Men!
03.   TROLL - Towards the Pantheon
04.   INFER - Ye Entrancemperium
05.   DEMONICAL - Night of The Graveless Souls
06.   HELHEIM - Witches Sabbath
07.   MIDNIGHT ODYSSEY - Cosmic Keys to My Creations and Times
08.   SILVA NIGRA - Moon Over Kara-Shehr
09.   NECRODEATH - Lord of the Storms
10.   HORNA - Wrath of the Tyrant
11.   KARPATHIA - Ancient Queen
12.   ANCESTRAL VOLKHVES - With Strength I Burn
13.   MESMERIZED - Empty
14.   CRIONICS - The Loss and Curse of Reverence
15.   TAAKE - I am The Black Wizards
16.   SETHERIAL - Inno A Satana

parution
25 Juin 2012

Essayez aussi
Anorexia Nervosa
Anorexia Nervosa
Redemption Process

2004 - Listenable Records
  
Limbonic Art
Limbonic Art
Legacy Of Evil

2007 - Candlelight Records
  
Emperor
Emperor
Anthems To The Welkin At Dusk

1997 - Candlelight Records
  
Carach Angren
Carach Angren
Where the Corpses Sink Forever

2012 - Season of Mist
  
Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Stormblåst

1996 - Cacophonous Records
  

Wolfkrieg
Another Battle
Lire la chronique
Thaw
Earth Ground
Lire la chronique
Mizery
Survive The Vibe (EP)
Lire la chronique
Jesus Chrüsler Supercar
Among The Ruins And Desolat...
Lire la chronique
Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique
Queens Of The Stone Age
...Like Clockwork
Lire la chronique
Midnight
No Mercy For Mayhem
Lire la chronique
Oozing Wound
Earth Suck
Lire la chronique
Sam Bean, ou la vie à 300 BPM
Lire l'interview