chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
17 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

The Chant - A Healing Place

Chronique

The Chant A Healing Place
Comme beaucoup d'entre vous je suppose, "A Healing Place" est ma première rencontre avec ce combo qui nous vient tout droit d'Helsinki. Sachez pourtant qu'il s'agit là de leur troisième album, succédant à "Ghostlines" et "This Is The World We Know" sortis respectivement en 2008 (Shadow World Records) et 2010 (Full Metal Music). Déjà disponible en Finlande, cette cuvée 2012 arrivera courant août sous les couleurs de Lifeforce Records, un choix plutôt étonnant pour le label allemand que l'on sait plus familier des styles poilus. Un petit écart artistique qui ne trompe pas tant The Chant a de quoi séduire.

Pour donner un bref aperçu de leur musique, on pourrait la voir comme un croisement entre la sensibilité d'un Anathema, les touches progressives d'un Riverside et l'équilibre acoustique/électrique d'un Wolverine. On navigue donc constamment entre rock et metal, sur un style très subtil, la plupart du temps atmosphérique et dont les accélérations sont savamment dosées pour leur assurer un impact maximum. Avec des compostions dont la durée oscille la plupart du temps entre 6 et 8 minutes, le groupe prend le temps d'installer son univers et offre à chacun de ses morceaux, une large éventail de niveaux de gris histoire de varier la teneur des lamentations. L'ensemble dégage énormément d'émotions, principalement véhiculées par les mélodies enchanteresses des guitares et du piano, ainsi que par les lignes de chant magnifiquement interprétées par un Ilpo absolument parfait. On sent également que "A Healing Place" a fait l'objet d'une attention particulière concernant les arrangements et la production afin de servir au mieux l'atmosphère mélancolique qu'instaure ces huit pièces ; le résultat est d'une rare perfection sonore, un bonheur pour les oreilles.

La première moitié de l'album ne souffre d'aucun défaut et concentre pour moi tous les temps forts de cet album, du chant du désespoir d'"Outlines" au fabuleux "The Black Corner" en passant par le plaintif "Spectral Light". A partir de "Ocean Speaks", la qualité commence à décroitre et si quelques titres tirent encore leur épingle du jeu sur certains passages (le refrain de "Distant Drums", le final de "My Kin"), les airs marquent moins et les lignes de chant laissent même parfois perplexes ("Ocean Speaks", "Distant Drums"). Toutefois, ça n'est pas ce qui dessert le plus "A Healing Place" car globalement, les Finlandais nous proposent des compositions solides et intrinsèquement bonnes. Non, le véritablement reproche que l'on peut faire à The Chant, c'est son cruel manque de personnalité. Tout ici rappelle des choses déjà entendues, de l'instrumentation au chant ; avec un tel potentiel artistique, on aurait pu espérer un peu plus d'audace, un peu plus de folie, à croire que le groupe en est déjà à "assurer"... Un peu dommage n'est-ce pas ?

Que ceci ne vous arrête pas si comme moi, vous appréciez ce genre de musique car malgré tout "A Healing Place" demeure un bel exercice sur le thème du rock atmosphérique. Vous ne serez sans doute pas bouleversé, légèrement marqué tout au plus mais l'expérience que vous propose ce troisième album mérite d'être vécue de part sa beauté et sa justesse, un album dont la tristesse accompagnera à merveille cet été froid et gris.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Chant
Rock/metal atmosphérique
2012 - Lifeforce Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (17)  7.42/10

plus d'infos sur
The Chant
The Chant
Rock atmosphérique - 1999 - Finlande
  

vidéos
Teaser
Teaser
The Chant

Extrait de "A Healing Place"
  

tracklist
01.   Outlines
02.   Spectral Light
03.   Riverbed
04.   The Black Corner
05.   Ocean Speaks
06.   Distant Drums
07.   My Kin
08.   Regret

line up
parution
20 Août 2012

voir aussi
The Chant
The Chant
Ghostlines

2008 - Shadow World Records
  
The Chant
The Chant
This Is The World We Know

2010 - Full Metal Music
  
The Chant
The Chant
Approacher (EP)

2017 - Lifeforce Records
  
The Chant
The Chant
New Haven

2014 - Lifeforce Records
  

Essayez aussi
Anathema
Anathema
Distant Satellites

2014 - Kscope Music
  
Red Sparowes
Red Sparowes
At The Soundless Dawn

2005 - Neurot Recordings
  
The Gathering
The Gathering
Disclosure

2012 - Psychonaut Records
  
Sólstafir
Sólstafir
Svartir Sandar

2011 - Season of Mist
  
The Gathering
The Gathering
Superheat (Live)
(A live album)

2000 - Century Media
  

Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy - Interview
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique
Feral
Forever Resonating In Blood
Lire la chronique
Talv
Entering a Timeless Winter
Lire la chronique
Gravity pour l'album "Noir"
Lire l'interview
Wo Fat
Live Juju : Freak Valley an...
Lire la chronique
Cultes Des Ghoules / Sepulchral Zeal
Cultes Des Ghoules / Sepulc...
Lire la chronique
Opium Warlords
Droner
Lire la chronique
Les reprises BLACK METAL (Björk / Radiohead / Foufoune...) POURQUOI ?
Lire le podcast
Les sorties de 2017
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Kawir
Exilasmos (Εξιλασμός)
Lire la chronique
Incantation
Profane Nexus
Lire la chronique