chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
69 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Zombiefication - Reaper's Consecration

Chronique

Zombiefication Reaper's Consecration (EP)
Six groupes mexicains dans la base de données de Thrashocore, c’est peu… Outre les habituels Brujeria et Disgorge, le Mexique possède pourtant une scène metal relativement active mais encore bien trop méconnue outre-Atlantique. Le mythique Pulverised Records vient ici au secours d’un groupe de death old school. Formé en 2009 par le duo Mr. Jacko (Jacobo Córdova)/ Mr. Hitchcock (Arthuro), Zombiefication enregistrera une démo puis signera assez rapidement chez les Australiens d’Asphyxiate Recordings afin de divulguer son premier opus Midnight Stench en 2010 (réédité en 2011 par Osmose). Leur label n’étant plus, c’est Chaos Records qui se chargera de distribuer leur dernière offrande Reaper’s Consecration au mois d’avril de cette année, EP limité à 500 exemplaires sur leur terre natale. Pour le reste du monde, les Asiatiques de Pulverised Records s’occuperont du labeur.

Réputé comme l’un des meilleurs labels de death metal old school suédois, les sorties de Pulverised Records restent des valeurs sûres (un coup d’œil à nos chroniques pour s’en convaincre), souvent citées dans nos bilans annuels. Presque un devoir de chroniquer leurs promos. Il faut d’ailleurs noter que la plupart de ces signatures proviennent de Suède, mère patrie du genre. Personnellement je reste toujours assez sceptique lorsque d’autres nations s’essayent à ce style particulier de Stockholm, surtout venant d’un pays comme le Mexique, peu réputé pour ses offrandes « tronçonneuses ». Point d’ersatz ici, Zombiefication balayera mes préjugés. Comme la grande majorité de ces « revivals », n’attendez aucune originalité mais plutôt un death metal aux miasmes d’un Entombed et d’un Autopsy. Certes, mais une musique léchée et redoutable ! Des titres aux structures et riffs variés, alternant entre passages mid-tempo à l’atmosphère « horror death » (le clavier de « We Stand Alone ») et accélérations bestiales. Mais avant tout, impossible de faire abstraction du son ! Certes enregistré dans un studio inconnu, le mixage/mastering de Tore Stjerna au Necromorbus doit certainement être en partie responsable d’un tel déluge auditif (maître en la matière : Demonical, Nominon, Desultory…). Il m’en faut peu j’en conviens, mais cette basse vrombissante (le final de « Death Ride ») et ce son de guitare (associé à la double pédale, « Necrohell » à 2:57 est juste orgasmique) sauront vous mettre dans un état de transe meurtrière. La faute à ces quelques riffs imparables sur chaque morceau : « Dead Today, Dust Tomorrow » (1:20) « We Stand Alone » (1:53), « I Am The Reaper » (le riff leitmotif de 1:25)... A écouter obligatoirement le volume le plus fort possible.

Reaper’s Consecration ou 26 minutes d’un death metal old school suédois de qualité. J’ai peur malgré tout que sur un album complet, la musique de Zombiefication fasse décrocher l’écoute, souffrant d’un manque d’audace et d’avantages de passages mémorables. L’EP fera effet quelques écoutes après quoi il sera malheureusement assez vite rangé pour retourner à d’autres sorties récentes plus marquantes (Puteraeon). Prometteur pour le deuxième album cela étant dit, merci Pulverised Records pour ces découvertes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
16/06/2012 20:53
Je savais pas qu'ils avaient sorti un nouveau truc. Le 1er album était bien sympa!
Mitch citer
Mitch
16/06/2012 18:07
note: 3.5/5
Du son sur leur page SoundCloud.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zombiefication
Death Metal
2012 - Pulverised Records
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs : (1)  3/5
Webzines : (2)  3.75/5

plus d'infos sur
Zombiefication
Zombiefication
Death Metal - Mexique
  

écoutez
vidéos
Teaser
Teaser
Zombiefication

Extrait de "Reaper's Consecration"
  

tracklist
01.   Dead Today, Dust Tomorrow
02.   Death Rides
03.   Necrohell
04.   We Stand Alone
05.   I Am the Reaper

Durée : 26:47

line up
parution
9 Juillet 2012

Essayez aussi
My Own Grave
My Own Grave
Necrology

2009 - Pulverised Records
  
Beyond
Beyond
Fatal Power Of Death

2013 - Iron Bonehead Productions
  
Liers In Wait
Liers In Wait
Spiritually Uncontrolled Art (EP)

1992 - Dolores Records
  
Blood Incantation / Spectral Voice
Blood Incantation / Spectral Voice
Blood Incantation / Spectral Voice (Split 7")

2015 - Bleak Recordings
  
Repugnant
Repugnant
Premature Burial (EP)

2004 - Soulseller Records
  

Bilan 2016
Lire le bilan
Death Worship
Extermination Mass
Lire la chronique
Barren Earth + Insomnium + Wolfheart
Lire le live report
Wędrujący Wiatr
O turniach, jeziorach i no...
Lire la chronique
Niedergang
Átszellemülés
Lire la chronique
Putrid Pile
Paraphiliac Perversions
Lire la chronique
Cursed
III: Architects of Troubled...
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Mnemeed
Lire le podcast
Obed Marsh
Înnsmouth
Lire la chronique
Kladovest
Ignitiate
Lire la chronique
Motörhead
Inferno
Lire la chronique
Disposal Of The World - European Tour 2017
Defeated Sanity + Putrid Pile
Lire le live report
Totten Korps
Supreme Commanders Of Darkness
Lire la chronique
Ramesses
Misanthropic Alchemy
Lire la chronique
Dehumanized
Beyond The Mind
Lire la chronique
Mono
Requiem for Hell
Lire la chronique
Purgatory
Ωmega Void Tribvnal
Lire la chronique
Kosmokrator
First Step Towards (EP)
Lire la chronique
Standvast
Afkomst
Lire la chronique
Soulburn
Earthless Pagan Spirit
Lire la chronique
Metallica
Hardwired... To Self-Destruct
Lire la chronique
Black Metal Awards 2016 - Sakrif'or Part 3 (Meilleur nouveau groupe)
Lire le podcast
Riverside
Eye of the Soundscape (Réen...
Lire la chronique
Spiritus Mortis
The Year is One
Lire la chronique
Type O Negative
The Origin Of The Feces (No...
Lire la chronique
Ovnev
Cycle of Survival
Lire la chronique
Pyaemia
Cerebral Cereal
Lire la chronique
Krallice
Prelapsarian
Lire la chronique
Church Of Disgust
Veneration Of Filth
Lire la chronique
Spite Extreme Wing
Vltra
Lire la chronique