chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
62 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Zonaria - Arrival Of The Red Sun

Chronique

Zonaria Arrival Of The Red Sun
Depuis le précipité The Cancer Empire (une année à peine le sépare de Infamy And The Breed) déballé fin 2008, Zonaria s’est fait plutôt discret et j’avoue avoir complètement mis de côté le groupe... Pourtant les Suédois sont toujours bien « vivants » malgré ce long silence et leur absence de label (séparation avec le mastodonte Century Media). La bande de Umeå recrutera un nouveau bassiste (encore un) puis repartira au légendaire studio Abyss (là où leur premier opus a été conçu, Jonas Kjellgren tenant une nouvelle fois les ficelles) afin d’enregistrer leur troisième album Arrival Of The Red Sun. Zonaria signera tout récemment (mois de mai de cette année) avec nos Frenchies de Listenable Records.

Le virage de The Cancer Empire laissait entrevoir une nouvelle offrande suivant la même direction « couillue ». Après quelques piqûres de rappel du brûlot précédent (« bon » c’est un fait mais dont on n’en a pas retenu grand-chose à vrai dire), on se rend compte d’un aspect « bourrin » relativement aseptisé ou de titres bien peu inspirés et marquants au final. Sauf qu’ici Zonaria retourne à ses premiers amours « mélodiques », piochant dans les aspects modernes d’un Darkane et d’un Hypocrisy (comparaison inévitable : son martial typique du studio Abyss, riffs et chant aux fortes similitudes) dans une volonté de corriger le tir en termes de qualité. On sentira en effet dès la première écoute que les Suédois ont pris leur temps pour peaufiner chaque structure, transition, nappe de clavier de soutient (l’écoute au casque pour découvrir les innombrables arrangements me paraît indispensable) où l’adjectif « mélodique » prend tout son sens cette fois. C’est bien simple, chaque titre possède son refrain et ses riffs entêtants imparables. Le début d’album commence déjà en trombe mais j’avoue avoir une préférence toute particulière pour les épiques « Silent Holocaust » (dès 0:23, plus Hypocrisy tu meurs) et « My Vengeance Remains » (le break à 2:05).

Même si les Suédois retournent vers une musique plus « catchy », le groupe ne gomme pas pour autant les « cojones » de The Cancer Empire (le chant puissant de Simon et la batterie « mécanique » imposante sont bien présents). Armé de la production dévastatrice du studio Abyss (savourer au mieux les vagues de double pédale), l’introduction tsunami de « Gunpoint Salvation », « The Blood That Must Be Paid » (au refrain néanderthalien redoutable) ou « Full Spectrum Dominance » sauront défouler l’auditoire. La première moitié de Arrival Of The Red Sun (jusqu’à « Desert Storm ») tape dans un death mélodique qui peut clairement se vanter de se situer au-dessus de la barre « très bon ». Une musique accrocheuse de bout en bout, plutôt inhabituel dans la scène actuelle. Malheureusement le reste de la galette n’est pas du même calibre. Quelques baisses de régime assez conséquentes sur la fin d’album (« A Lullaby to Those Still Alive » et « Face My Justice » en tête de liste) qui empêchent Zonaria de sortir son meilleur brûlot à mon humble avis. Si la bande continue en ce sens, je ne me fais aucun souci pour la suite.

A une époque où le « bon » death mélodique suédois (du rayon « metal » et non pas « alternative rock ») se fait de plus en plus rare, Arrival Of The Red Sun saura titiller nos sens par ses morceaux finement travaillés et des mélodies enivrantes sur chaque titre (sans exception). Aucune prise de risque, une influence de metal extrême mélodique (un aspect plus moderne et agressif) des années 2000 (impossible de ne pas citer Hypocrisy, la principale source) qui plaira pour sûr aux adeptes. Un troisième opus approuvé par votre sauveteur de Suédoises.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Chris citer
Chris
26/06/2012 20:00
"Silent Holocaust" fait très "The Final Chapter" du pauvre...mais y'a de l'idée! J'avais moyennement apprécié "Cancer Empire", j'ai quand même peur, malgré mon adoration d'Hypocrisy, de me faire avoir une nouvelle fois...?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Zonaria
Death mélodique moderne
2012 - Listenable Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (19)  7.81/10

plus d'infos sur
Zonaria
Zonaria
Death mélodique moderne - Suède
  

vidéos
Silent Holocaust
Silent Holocaust
Zonaria

Extrait de "Arrival Of The Red Sun"
  

tracklist
01.   Arrival of the Red Sun
02.   Silent Holocaust
03.   Gunpoint Salvation
04.   Liberation Zero
05.   The Blood That Must Be Paid
06.   Desert Storms
07.   A Lullaby to Those Still Alive
08.   Full Spectrum Dominance
09.   My Vengeance Remains
10.   Face My Justice

Durée : 40:06

line up
parution
23 Juillet 2012

voir aussi
Zonaria
Zonaria
The Cancer Empire

2008 - Century Media
  
Zonaria
Zonaria
Infamy And The Breed

2007 - Pivotal Rockordings
  

Essayez aussi
Mors Principium Est
Mors Principium Est
The Unborn

2005 - Listenable Records
  
Loudblast
Loudblast
Frozen Moments Between Life And Death

2011 - XIII Bis Records
  
Soilwork
Soilwork
Natural Born Chaos

2002 - Nuclear Blast
  
Disarmonia Mundi
Disarmonia Mundi
Mind Tricks

2006 - Scarlet Records
  
MyGrain
MyGrain
MyGrain

2011 - Spinefarm Records
  

Dephosphorus
Ravenous Solemnity
Lire la chronique
Earth and Pillars
Earth I
Lire la chronique
Raise Hell
Holy Target
Lire la chronique
Domains
Sinister Ceremonies
Lire la chronique
Dir En Grey
Arche
Lire la chronique
N.K.V.D.
Hakmarrja
Lire la chronique
Hypomanie
A City in Mono
Lire la chronique
Calm Hatchery
Fading Reliefs
Lire la chronique
Witchden
Consulting The Bones
Lire la chronique
Gloomy Grim
Grimoire (Démo)
Lire la chronique
More Than Life
Love Let Me Go
Lire la chronique
Combichrist
Lire le live report
AC/DC
Rock Or Bust
Lire la chronique
Cadaveric Fumes / Demonic Oath
Entwined In Sepulchral Dark...
Lire la chronique
Behemoth
Zos Kia Cultus
Lire la chronique
Defeater
Travels
Lire la chronique
Sordide
La France a Peur
Lire la chronique
Khthoniik Cerviiks
Heptaedrone (Démo)
Lire la chronique
Riot V
Unleash The Fire
Lire la chronique
Heart In Hand
A Beautiful White
Lire la chronique
Artificial Brain
Labyrinth Constellation
Lire la chronique
Latitude Egress
To Take Up The Cross
Lire la chronique
Bring Me The Horizon
There Is a Hell, Believe Me...
Lire la chronique
Starofash
Lakhesis
Lire la chronique
Ad Patres + Gorod + Morbid Angel
Lire le live report
Dressed In Streams
The Search for Blood (EP)
Lire la chronique
Cendres de Haine
Nihil Mirari
Lire la chronique
Iron Monkey
Iron Monkey
Lire la chronique
The Body
Master, We Perish (EP)
Lire la chronique
Armageddon
Captivity & Devourment
Lire la chronique