chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
23 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Marduk - Serpent Sermon

Chronique

Marduk Serpent Sermon
Après Geisterber démissionnaire de BURZUM, c’est Von_yaourt qui s’éloigne de MARDUK, preuve que les vieux groupes ont du mal à tenir la durée et à conserver leurs fans. Et c’est donc Bibi qui s’y colle, mais Bibi, lui il est plus fan de Wormwood que de Nightwing, donc il n’y va pas à reculons.

En fait j’ai commencé à écouter MARDUK en 1998 avec ce Nightwing qui était présenté alors comme un album indispensable. Sûrement pour une frange du public, mais je n’en faisais pas partie. Comme pour leurs albums précédents, il fallait aimer le black suédois bien compact et avoir soif de haine en barre et de coups de fouet dans les parties. Donc ce n’est que de loin que j’ai suivi la carrière du groupe, jusqu’en 2004 et la sortie de Plague Angel.

Cet album signait l’arrivée au chant de Mortuus à la place de Legion. Ayant été impressionné par FUNERAL MIST ma curiosité était titillée et j’appréciais le groupe sous son nouveau visage. Les riffs étaient devenus entrainants et variés, plus proches de mes goûts et les vocaux gardaient un côté terrifiant. C’est sans doute une des clés pour apprécier cet album et les suivants : ne pas avoir été fan du groupe à ses débuts.

Rom 5:12 m’a cependant moins marqué malgré ses plus grandes variations parce qu’il était trop long, un défaut vite corrigé avec Wormwood, équilibre idéal entre le vieux et le nouveau MARDUK. La brutalité d’un « Nowhere, No-One, Nothing » ou d’un « This Fleshing Void » contrebalançait idéalement les riffs plus nuancés et plus soignés de « Whorecrown », « Into Utter Madness » ou « As A Garment ». Le groupe n’était définitivement plus le même. Il était devenu FUNERALDUK et ne pouvait que décevoir ceux qui attendaient un album 100% retour aux sources.

Serpent Sermon ne leur plaira pas plus. C’en est une suite logique avec tout d’abord une durée similaire : 10 titres et 46mn (10 de moins que Rom 5:12). On retrouve aussi l’équilibre entre titres directs et titres plus alambiqués. Il suffit de regarder leur longueur pour savoir à quoi s’attendre. Moins de 4mn, on aura un MARDUK vilain qui fait mal et casse la barraque, plus de 4mn, Mortuus est passé par là et a ajouté tous les éléments dont il est friand.

Et effectivement, ceux qui aiment la patte de Monsieur FUNERAL MIST vont être conquis. Conquis par « Serpent Sermon » avec son refrain surpuissant et entrainant. Conquis par le sombre « Souls for Belial » avec sa répétition envoûtante de paroles blasphématoires ou par « Into Second Death » et ses guitares qui tournoient avant de laisser la place à un final plus lourd. Conquis aussi par « Temple of Decay » au titre qui fait écho au « Living Temple » de FUNERAL MIST (bien entendu !) et qui va faire hurler les puristes de MARDUK tant il est tortueux et lent, accompagné de choeurs occultes. Conquis, enfin, par le dernier « World of Blades », long de 7mn et jouant avec les changments rythmes, finissant carrément par un doux fade out nous emmenant pépère vers la fin de l’album (Ô mon Satan, quel pécher !).

Mais d’une manière générale, l’atmosphère de l’album est rampante, comme le serpent à l’honneur du titre. Il y a de la haine et de l’agressivité mais elles côtoient du « sentiment », un mot que les vieux fans n’ont sûrement pas envie d’accoler à MARDUK. Pour eux, il y aurait bien « Messianic Pestilence », « Hail Mary » ou « Gospel of the Worm » mais ces gouttes perdues dans l’océan ne pourront pas les contenter. Tant pis...

Moi, j’apprécie cet album qui a le mérite d’être travaillé et de ne pas lasser celui qui aime cette orientation. Les trois quarts des morceaux proposent de bonnes idées et l’album s’enfile sans lassitude. Les réactions de chacun seront sans nul doute différentes et rappelleront celles formulées à la sortie de Lawless Darkness, des autres Suédois polémiques de WATAIN.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

24 COMMENTAIRE(S)

Streker citer
Streker
30/06/2014 11:59
note: 9/10
Du mal à comprendre le "déception de l'année".

Dans le top 3 pour moi des albums de Marduk.

PS : la première fois que je l'ai écouté et quand je l'écoute encore il me semble que l'intro de la piste 5 est un copier-coller d'un riff de Forgotten Tomb faudra que je vérifie, mais j'ai trouvé ça abusé !
Saen_Ko citer
Saen_Ko
10/07/2012 16:28
Je pense que je vais avoir besoin de le réécouter celui là. Aucunes chansons n'a retenu mon attention, c'était pareil sur wormwood, je suis resté bloqué sur le ROM 512.
tasserholf citer
tasserholf
09/07/2012 09:17
Mouarf voilà à chroniquer des trucs comme ça on se retrouve avec des emos qui se prennent pour des metalleux Clin d'oeil

M'enfin quand je veux déprimer j'écoute My Dying Bride par exemple, là on a une vraie voix.
Invité citer
hasmodees
07/07/2012 16:39
Juste un petit témoignage pour ceux qui se sentiraient un peu seul faces aux légions de vieux fans (sorry Von_yaourt). Je déteste nightwing, je déteste légion, tant en studio que sur scène (en concert ce n'est qu'un clown, il ne fait peur a personne), je déteste Marduk pendant sa période, je préfère ce qu'ils ont fait avant... et je vénère Mortuus: je kiffe grave tous les albums ou il hurle, que dis-je il ne hurle pas, il ne régurgite pas, il ne grogne pas comme les autres ni n'aboie comme légion: il rââââle, il agoniiise. Je trouve nouveau Marduk démentiel! Il possède, depuis plague angel, ce qui lui faisait cruellement défaut jusqu'à maintenant: une ambiance. Cela illustre mon opinion selaon laquelle une partie violente dans un morceau n'a de raison d'être que s'il ya une partie plus calme a côté:sinon il n'ya que du blast flou et brouillon.
citer
(ancien membre)
06/07/2012 19:59
note: 8.5/10
Arf !!
tasserholf citer
tasserholf
06/07/2012 19:01
Justement je pense sérieusement à amener Mortuus en Amazonie voir s'il est comestible Clin d'oeil
citer
(ancien membre)
06/07/2012 18:27
note: 8.5/10
T'as vu à ce qui arrive aux blancs dans "Cannibal Holocaust" ? Méfie toi, méfie toi, tasser' ...
tasserholf citer
tasserholf
06/07/2012 12:05
Ha Marduk, c'était sympa au XX ème siècle... Ils ont vraiment mal géré le passage en 2000.

Puis Mortuus... achevez le vite, il souffre le pauvre petit (et nos oreilles aussi).
citer
(ancien membre)
27/06/2012 21:55
note: 8.5/10
J'avais compris t'inquiète !!
Momos citer
Momos
27/06/2012 21:41
Nan. Au début, j'avais mis «Pays-Bas Metal», pour souligner la platitude de la «composition» brutol-mardukienne
Mais avec la métaphore du pays d'Ubu, ça faisait une répétition, donc j'ai changé.
citer
(ancien membre)
27/06/2012 21:32
note: 8.5/10
Du Hollande Metal??
Putain j'savais pas qu'ils étaient de gauche !! Tu me troues là !!
Momos citer
Momos
27/06/2012 20:19
Crom-Cruach a écrit : Et Pleymo c'est les Marduk du Baltringue Metal ? Té !
C'est l'idée.

Sauf que Marduk joue du Hollande Metal, en faisant plus plat que le pays du Roi Ubu.
Invité citer
Crom-Cruach
27/06/2012 19:36
Et Pleymo c'est les Marduk du Baltringue Metal ? Té !
von_yaourt citer
von_yaourt
27/06/2012 14:15
Sakrifiss a écrit : von_yaourt Tu étais né en 98 ? ^^

Fourbe de Sakri, fais gaffe, j'ai du pouvoir ici monsieur ! Mr Green
Momos citer
Momos
27/06/2012 12:30
Marduk, c'est quand-même les Pleymo du Black Metal. Sourire
Sakrifiss a écrit : von_yaourt Tu étais né en 98 ? ^^
Il écoutait du Sacramentum au collège, apparemment.
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
27/06/2012 10:31
note: 6/10
J'avoue que je suis partagé sur ce nouveau Marduk. Ce qui ma rassure, c'est qu'il a l'air honnête et que tu es dans la même situation que moi, tu as apprécié Wormwood et moins apprécié Rom 5:12. Donc pourquoi pas, au départ, la pochette moche et le clip m'avaient bien freiné, mais finalement, pourquoi pas tenter ce Marduk un beau jour.
Invité citer
Crom -Cruach
27/06/2012 09:56
Désolé g pas pu éditer mon précédent message, c'était un essai gastrique ça merdouille (g pas dis: JE merdouille !!)
Donc: tente le coup AxGxB, je trouve Serpent Sermon bien plus équilibré et cohérent que le précédent.
Marduk est désormais une hydre à deux têtes et plus la créature ded Morgan.
Le son est clean mais parfaitement adapté. Il y a plus de mélodie et alors ?
Les ronchons peuvent retourner écouter Panzer Division en boucle dans leur cave en disant c'était mieux avant: c'est une question d'oreilles, les miennes sont niquées, elles supportent de moins en moins les bouillis grésillantes!!
citer
(ancien membre)
27/06/2012 09:36
note: 8.5/10
prout
Sakrifiss citer
Sakrifiss
27/06/2012 08:41
note: 7.5/10
von_yaourt Tu étais né en 98 ? ^^
AxGxB citer
AxGxB
27/06/2012 08:20
Je ne l'ai pas encore écouté mais je n'avais pas été particulièrement convaincu par Wormwood... A voir donc.
von_yaourt citer
von_yaourt
27/06/2012 04:36
On ne s'étonnera pas, venant d'un groupe qui n'a rien fait depuis maintenant huit ans, que ce nouvel album semble au moins aussi merdique que son prédécesseur. Je retourne écouter Nightwing, pour la nostalgie de cette belle époque.
Høsty citer
Høsty
27/06/2012 03:19
Très peu convaincus de ce que j'ai entendu pour l'instant. J'avais adoré Rom 5:12 mais vraiment pas Wormwood, l'inverse de toi apparemment Clin d'oeil.
M'enfin étant un fan de longue date de Marduk je vais réécouter ce Serpent Semon attentivement.
Invité citer
Crom-Cruach
26/06/2012 19:16
Une kro parfaite et très exhaustive pour un album qui ne lasse pas grâce à un soin particulier apporté au son, aux compos et aux ambiances.
Et puis j'adore Mortuus pour ses râles d'agonisant glaireux.
gulo gulo citer
gulo gulo
26/06/2012 18:23
fan de Funeralduk aussi, mais pas accroché à celui-ci

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Marduk
Black Metal
2012 - Century Media
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (7)  7.93/10
Webzines : (35)  7.98/10

plus d'infos sur
Marduk
Marduk
Black Metal - Suède
  

vidéos
Souls for Belial
Souls for Belial
Marduk

Extrait de "Serpent Sermon"
  

tracklist
01.   Serpent Sermon
02.   Messianic Pestilence
03.   Souls for Belial
04.   Into Second Death
05.   Temple of Decay
06.   Damnation's Gold
07.   Hail Mary (Piss-soaked Genuflexion)
08.   M.A.M.M.O.N.
09.   Gospel of the Worm
10.   World of Blades

Durée : 46mn

line up
parution
25 Mai 2012

voir aussi
Marduk
Marduk
Iron Dawn (EP)

2011 - Regain Records
  
Marduk
Marduk
Warschau (Live)

2005 - Blooddawn Productions
  
Marduk
Marduk
Obedience (EP)

2000 - Osmose Productions
  
Marduk
Marduk
Rom 5:12

2007 - Regain Records
  
Marduk
Marduk
Frontschwein

2015 - Century Media
  

Essayez aussi
Evohé
Evohé
Tellus Mater

2005 - Oaken Shield
  
Slaughtbbath
Slaughtbbath
Hail To Fire

2013 - Proselytism
  
Seth
Seth
l'Excellence

2000 - Osmose Productions
  
Sad
Sad
Devouring the Divine

2013 - Hass Weg Productions
  
Hate Forest
Hate Forest
Purity

2003 - Supernal Music
  

Déception de l'année
Night Demon
Curse Of The Damned
Lire la chronique
Marilyn Manson
The Pale Emperor
Lire la chronique
Legion Of Andromeda
Iron Scorn
Lire la chronique
Finsterforst
Mach dich frei
Lire la chronique
Thulcandra
Ascension Lost
Lire la chronique
Num Skull
Ritually Abused
Lire la chronique
Totem Skin
Still Waters Runs Deep
Lire la chronique
Leviathan
True Traitor, True Whore
Lire la chronique
Ethereal
Opus Aethereum
Lire la chronique
Quel format de musique achetez-vous le plus ?
Pour ceux qui achètent ou pas
Voir le sondage
Macabre
Dahmer
Lire la chronique
Sinmara
Aphotic Womb
Lire la chronique
Irkallian Oracle
Grave Ekstasis
Lire la chronique
Amenra
Mass V
Lire la chronique
Bilan 2014
Lire le bilan
Darkall Slaves
Transcendental State Of Abs...
Lire la chronique
Vardan
Verses from Ancient Times
Lire la chronique
Mudbath
Corrado Zeller
Lire la chronique
Hate Storm Annihilation
Storm of Flames
Lire la chronique
Archgoat
The Apocalyptic Triumphator
Lire la chronique
Athanatos
Unholy Union (Démo)
Lire la chronique
De Hellhammer à Nicholas Barker
Jouer à The Small Metal World Experiment
Horrendous
Sweet Blasphemies (Rééd.)
Lire la chronique
Entretien avec Mondkopf
Lire l'interview
Marduk
Frontschwein
Lire la chronique
Hateful Abandon
Famine (Or Into The Bellies...
Lire la chronique
Jute Gyte
Discontinuities
Lire la chronique
Ten Masked Men
Revenge Of The Ten Masked Men
Lire la chronique
American Heritage
Prolapse
Lire la chronique
Slugdge
Gastronomicon
Lire la chronique