chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
34 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Detest - Turmoil

Chronique

Detest Turmoil (EP)
Qui aurait pu croire qu'un jour je serais mandaté par Keyser pour chroniquer un disque de Hardcore? Certainement pas moi, et pourtant c'est bien ce qui c'est passé. Il y a quelques semaines, le bonhomme est gentiment venu me trouver en me demandant si je pouvais m'occuper du nouveau EP de Turmoil. Ni une ni deux, je lui fait savoir que c'est "ok" pour moi dans la mesure ou j'apprécie beaucoup cette vieille gloire du Hardcore New School. Sauf que ce sympathique Keyser s'est emmêlé les pinceaux. Turmoil est en fait le nom du EP mais pas du groupe qui lui se nomme Detest. Ah... Bon... Bah ok... Suis-je toujours partant? Oui, évidemment.

Totalement inconnu au bataillon, Detest est un jeune groupe de Hardcore Américain originaire d'Owensboro dans le Kentucky. On ne sait pas grand chose à son propos si ce n'est qu'il a déjà sorti l'année dernière une première démo tape intitulée The Dark Places We Make. Le groupe reprend du service un an plus tard avec la sortie de ce premier EP qui pour le moment est uniquement disponible au format digital (une sortie physique serait vraisemblablement en cours de réalisation).

Keyser m'a vendu le groupe en citant comme influences Harm's Way, Bolt Thrower et Nails. Trois groupes que j'apprécie fortement et qui ont de quoi mettre l'eau à la bouche. A l'écoute de ces six titres, on peut effectivement rapprocher la musique de Detest de celle de Nails ou de Harm's Way. Par contre, on est tout de même un peu éloigné de Bolt Thrower même si quelques relents guerriers peuvent se faire sentir ici et là ("Turmoil" à 0:54 par exemple).
Finalement, Detest mélange la lourdeur et la puissance d'un Harm's Way à la nervosité et à l'intensité d'un Nails grâce à d'excellents riffs simples mais toujours bien exécutés (les redoutables "Ruined", "Forward Thinking", "Turmoil" ou "Bastard"), des rythmes souvent bien relevés et une certaine prédisposition pour les mosh part de patron. Le EP démarre sur le morceau le plus Metal avec un "Ruined" écrasant au riffing impeccable suivit d'une mosh part parfaitement exécutée qui fait toujours son petit effet. Parfait pour taper du pied et lancer du moulinet. Pour la suite, Detest conserve de sa lourdeur (notamment les riffs et les mosh part) tout en faisant remonter à la surface ses racines Punk/Hardcore (notamment au niveau des rythmiques), accélérant ainsi la cadence de son propos. Résultat, la durée moyenne des titres suivants en prend un coup, passant de 2:33 pour "Ruined" à environ 1:40 pour chaque titre suivant. On retrouve ainsi un Detest empruntant la nervosité et le côté revenchard et vindicatif d'un Nails ou d'un Heartless (sans flirter avec le côté Grindcore) toujours renforcé par quelques riffs parpaings façon Beatdown. Soit un Hardcore basique et primaire misant coûte que coûte sur le côté immédiat et "coup de poing". Force est de constater que cela fonctionne plutôt bien même s'il n'y a évidemment pas de quoi crier au génie.

Au final, malgré la petite erreur de Keyser, bien lui en a pris de me soumettre ce groupe que je ne connaissais absolument pas. Sans révolutionner le monde du Hardcore, Detest y apporte sa modeste contribution avec énergie, panache et efficacité. Le groupe en restera probablement toujours au stade de formation confidentielle mais peu importe, ce qu'ils font ils le font bien et c'est déjà pas mal. En attendant la suite, voilà déjà un petit EP sympathique que vous pouvez intégralement télécharger sur leur page Bandcamp. Avis aux amateurs.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
daminoux
05/07/2012 15:26
je me suis recupère le Harm's Way - Reality Approaches.. ça fait drole sans le gros son d'isolation.... mais il envoi mechament quand meme... .
AxGxB citer
AxGxB
05/07/2012 13:25
Keyser a écrit : Merci pour la kro! Et merci de me faire passer pour un con aussi Mr Green

Haha. Mais non, ça arrive de se planter Clin d'oeil
De rien donc Mr Green

@daminoux: Tu peux y aller. A priori ça devrait te plaire.
Invité citer
daminoux
05/07/2012 11:57
Nails ou de Harm's Way..... il faut que j'écoute alors..
Keyser citer
Keyser
05/07/2012 11:44
Merci pour la kro! Et merci de me faire passer pour un con aussi Mr Green
AxGxB citer
AxGxB
05/07/2012 10:03
En écoute/téléchargement à l'adresse suivant: http://detest.bandcamp.com/

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Detest
Hardcore
2012 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Detest
Detest
Hardcore - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   Ruined
02.   Dream Week
03.   Forward Thinking
04.   Letters
05.   Turmoil
06.   Bastard

line up
parution
12 Juin 2012

Essayez aussi
Mad At The World
Mad At The World
Destruction Process (Démo)

2014 - Autoproduction
  
Madball
Madball
Set It Off

1994 - Roadrunner Records
  
Sick Of It All
Sick Of It All
Just Look Around

1992 - Relativity Records
  
One Life Crew
One Life Crew
Crime Ridden Society

1995 - Victory Records
  
Backtrack
Backtrack
Lost In Life

2014 - Bridge Nine
  

Les détournements de Dead : Sun Wars
Lire le podcast
Necronautical
The Endurance at Night
Lire la chronique
Earth and Pillars
Pillars I
Lire la chronique
Brame
Basses Terres
Lire la chronique
Deicide
Once Upon The Cross
Lire la chronique
Temisto
Temisto
Lire la chronique
Testament
Brotherhood Of The Snake
Lire la chronique
GxSxD (God Send Death)
The Adversary
Lire la chronique
Black Fucking Cancer
Black Fucking Cancer
Lire la chronique
Neurosis
Fires Within Fires
Lire la chronique
Cradle Of Filth
Dusk... and Her Embrace - T...
Lire la chronique
Bölzer
Hero
Lire la chronique
Ranger
Speed & Violence
Lire la chronique
Les détournements de Dead : Swallow the Rumor
Lire le podcast
Mortualia
Wild, Wild Misery
Lire la chronique
Esben and the Witch
Older Terrors
Lire la chronique
Hexecutor
Poison, Lust And Damnation
Lire la chronique
In Aeternum
The Blasphemy Returns (EP)
Lire la chronique
Motörhead
Snake Bite Love
Lire la chronique
Fluisteraars
Gelderland (EP)
Lire la chronique
Revel In Flesh
Emissary Of All Plagues
Lire la chronique
Dysylumn
Chaos Primordial (EP)
Lire la chronique
Enthroned
Prophecies Of Pagan Fire
Lire la chronique
Qrixkuor
Three Devils Dance (EP)
Lire la chronique
Khonsu
The Xun Protectorate
Lire la chronique
While They Sleep
La Nausee
Lire la chronique
Ragnarok Tour
Dayazell + Wardruna
Lire le live report
Belligerent Intent
The Crucifire
Lire la chronique
In Flames
Battles
Lire la chronique
Cowards
Still (EP)
Lire la chronique