chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
31 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Necros - Procession Of Heretics

Chronique

Necros Procession Of Heretics (EP)
Ils en mettent du temps Incantation pour sortir un nouvel album! Mais ce qu'il y a de bien en ce moment, c'est qu'une tripotée de jeunes groupes influencés par la bande de McEntee nous font patienter avant le retour de papa. Avec plus ou moins de talent, certes, mais au moins, on a notre dose de death evil! Et la dose est aujourd'hui administrée par les Français de Necros, forts d'une démo prometteuse en 2009, To An Endless Chaos.... Aujourd'hui seulement pour la chronique puisque ce nouvel EP baptisé Procession Of Heretics date déjà de février. J'avais profité du concert du trio à Strasbourg le mois suivant en première partie de Mercyless pour me procurer la bête, convaincu par l'extrait mis en ligne.

Et effectivement, Necros continue sur sa lancée. Le combo de Colmar ne dévie pas de sa trajectoire en vomissant un death metal old-school toujours plus sombre et blasphématoire dont Incantation est le modèle flagrant. Ce peu d'évolution, qui ne me gêne pas outre mesure, peut s'expliquer aussi par le rapprochement entre les deux sorties. Si Procession Of Heretics et sa belle pochette signée Daniel Desecrator vient de sortir chez Gospels Of Death Records (Purge), avec une distribution par Necrocosm (Helel, Purge, Neo Inferno 262, Diapsiquir), il a en fait été enregistré dès 2010. Pourquoi un tel délai pour la livraison? Je n'en sais rien mais le principal, c'est qu'il soit sorti! Évidemment, Necros manque encore de personnalité et de ce petit quelque chose qui font les grands groupes. Mais moi la personnalité ou l'originalité, ce n'est pas ce que je recherche en priorité dans le death. Ce que je veux, c'est une musique dark et brutale sachant allier violence gratuite et atmosphère. Ce que réussissent plutôt bien les Alsaciens sur ces cinq nouveaux titres dont une intro ("Black Mass") lente et menaçante tout en ambiance. Quatre véritables compositions, c'est peu, mais suffisant pour comprendre que les Français ont bien appris leur leçon. La production crue, sans fioriture, au rendu limite live, colle parfaitement au style, renforçant la brutalité et la sincérité de l'œuvre. J'apprécie tout particulièrement le son de batterie naturel. Les nombreux blast-beats sonnent d'autant plus sauvages (les salves répétées sur "Procession Of Heretics", miam). Du coup, ça bourre la plupart du temps sur des riffs evil classiques mais efficaces qui prennent parfois un côté caverneux simpliste à la Archgoat (l'intro de "Blasphemous Incantation", 1'11 sur "Dawn Of Purgatory" entre autres). Parmi ces séquences tartines, Necros distille aussi quelques ralentissements doomy bien sentis qui viennent alourdir l'ambiance (l'ouverture de "Dawn Of Purgatory", "Blasphemous Incantation" vers 1'25, "God You've Failed" à 1'24 après un riff evil mid-tempo typique mais délicieux...). Quelques plans dissonants ("God You've Failed" à 2'20 et 3'57) et des harmoniques sifflées fréquentes complètent le tableau de l'aura sombre et hargneuse du disque.

On reste ainsi toujours en terrain connu, ce qui ne nous empêche pas de prendre du plaisir à l'écoute de ce Procession Of Heretics qui vient confirmer le potentiel de Necros. La formation a certes encore du travail pour rendre ses compos plus marquantes et se démarquer davantage de ses influences Incantation. Le chant du bassiste Ludo, growlé et légèrement arraché, bien que convaincant, pourrait aussi se montrer plus dynamique et moins linéaire (on a souvent l'impression qu'il répète les même patterns). Mais les bases sont là et le trio colmarien s'en sort très bien pour une deuxième sortie au format court (moins de vingt minutes). J'aimerais d'ailleurs voir plus de groupes français s'engouffrer dans cette brèche infernale ouverte depuis plusieurs années. En attendant, voilà déjà un EP fort sympathique de death brutal, raw et evil authentique et bien exécuté qui offre exactement ce qu'on attend de ce style.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Necros
notes
Chroniqueur : 3.25/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  3.5/5

plus d'infos sur
Necros
Necros
Death Metal - France
  

tracklist
01.   Black Mass
02.   Procession Of Heretics
03.   God You've Failed
04.   Blasphemous Incantation
05.   Dawn Of Purgatory

Durée : 17'58

line up
parution
21 Mars 2012

voir aussi
Necros
Necros
To An Endless Chaos... (Démo)

2009 - Autoproduction
  

Essayez plutôt
Sentenced
Sentenced
Shadows Of The Past

1991 - Century Media
  
Misery Index
Misery Index
The Killing Gods

2014 - Season of Mist
  
Coffin Texts
Coffin Texts
The Tomb Of Infinite Ritual

2012 - Dark Descent Records
  
Demonical
Demonical
Death Infernal

2011 - Cyclone Empire
  
Obscure Infinity
Obscure Infinity
Dawn Of Winter

2010 - Obscure Domain Productions
  

Thaw
Earth Ground
Lire la chronique
Mizery
Survive The Vibe (EP)
Lire la chronique
Jesus Chrüsler Supercar
Among The Ruins And Desolat...
Lire la chronique
Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique
Queens Of The Stone Age
...Like Clockwork
Lire la chronique
Midnight
No Mercy For Mayhem
Lire la chronique
Oozing Wound
Earth Suck
Lire la chronique
Sam Bean, ou la vie à 300 BPM
Lire l'interview
Dagoba lors de leur passage à Lyon
Lire l'interview