chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
52 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Hegemon - By This, I Conquer

Chronique

Hegemon By This, I Conquer
Hegemon est un groupe français qui existe depuis déjà un certain moment! Ils n'ont pourtant pas toute la reconnaissance qui leur est dû à mon avis! Hegemon propose un black metal assez bourrin et misanthropique alliant la violence et les passage calme avec aisance qui reveilleras surement les masses!

Warfare Unleashed", le premier titre, peux laisser entrevoir une ambiance assez glauque à la Emperor periode In The Nightside Eclipse ainsi qu'une violence qui sera présente tout au long de l'album.
"The Rise Of The Empire Of Mine" quant à lui nous ouvres les yeux sur le coté plus sombre du groupe: guitare acoustique jouée en arpèges, passages lents avec vocaux death ainsi qu'une voix claire non chanté sur un passage acoustique plus accentué. Le batteur semble avoir toute la facilité du monde à martyriser ses futs et à passer d'un tempo à l'autre. On remarque par la suite la guitare, peut-etre un peu trop écrasé par la batterie mais qui arrive tout de meme à nous faire entendre ses passages mélodiques. La guitare acoustique se fais présente dans presque toutes les chanson et est souvent mixé à la guitare principale. La voix black est assez originale parcqu'elle ne ressemble à aucune autre sans être totalement différente. La voix death, qui n'est présente qu'a certains moments
bien placé, est un excellent atout! Même chose pour la voix parlé qui se fait plutôt discrète.

Les Chansons se ressemble un peu mais surement pas au point où ont pourrait confondre les titres! Car en effet chaque titre à sa propre façon de nous émerveiller! On aura qu'a regarder "Warfare Unleashed" qui commence en trombe avec une violence qui durera tout le long du titre, "Immisericors" avec son début lents et ses passages glauques et excellents, "No Glory For Traitors" avec un coté malicieux et son passage rageur vers la fin, "By This, I Conquer" et son coté épique ainsi qu'un passage à la guitare acoustique munie d'une voix chuchottée. Bref, on a affaire ici à un Chef-d'Oeuvre si je puis me permettre!

Les mauvaises langues diront que Hegemon sont les Marduk francais. Et bien il n'en est rien! Hegemon font un black brutal mais aussi atmopserique durant ses moments, ce qui renvois donc la ressemblance à marduk au confin du cosmos! Ils produisent, à mon avis, un genre de Black Metal qui leur est propre et qui ne ressemble à rien qui existe (sans être completement innovateur)! Si, après la première écoute, vous ne vous levez pas en aplaudissant et en criant "Encore" ou bien si vous ne vous surprenez pas entrain de headbanguer comme un malade sur "My Breath As A Blade" ou encore si vous ne pleurez toujours pas d'admiration sur "The Rise Of The Empire Of Mine" et bien vous êtes un cas désespéré!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

von_yaourt citer
von_yaourt
09/05/2007 18:55
note: 9/10
Très grand album pour un groupe de black français encore trop méconnu. Il faut dire qu'avec deux albums depuis 2000, le groupe n'est pas très prolifique, mais il a réussi à pondre deux petits bijoux coup sur coup.

Je mettrais un bémol toutefois, je trouve que By This, I Conquer est un peu moins inspiré que Choas Supreme, souvent moins mélodique et épique. Cela reste un très grand album bien entendu...

D'ailleurs, Hegemon sera de retour fin 2007 avec son troisième album, et le morceau en écoute sur leur myspace est vraiment excellent. Je trépigne d'impatience en attendant le nouvel opus de ce qui est selon moi le meilleur groupe de black metal français.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Hegemon
Black Metal
2003 - Adipocere Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (8)  8.44/10
Webzines : (5)  7.68/10

plus d'infos sur
Hegemon
Hegemon
Black orthodoxe mélodique - 1996 - France
  

tracklist
01.   Warfare unleashed
02.   The rise of the empire of mine
03.   My breath as a blade
04.   Stigmata
05.   Immisericors
06.   Interlude part II
07.   No glory for traitors
08.   I never felt a pain that was not pleasure
09.   By this, I conquer

line up
voir aussi
Hegemon
Hegemon
The Hierarch

2015 - Season Of Mist
  
Hegemon
Hegemon
Contemptus Mundi

2008 - Season Of Mist
  
Hegemon
Hegemon
Initium Belli (EP)

2017 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Blut Aus Nord
Blut Aus Nord
The Work Which Transforms God

2003 - Appease Me Records
  
Pestilential Shadows
Pestilential Shadows
In Memoriam, Ill Omen

2009 - Pulverised Records
  
Nadiwrath
Nadiwrath
Circle of Pest

2015 - Drakkar Productions
  
Bekëth Nexëhmü
Bekëth Nexëhmü
De Dunkla Herrarna

2010 - Ancient Records
  
Seth
Seth
l'Excellence

2000 - Osmose Productions
  

FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Yob
Our Raw Heart
Lire la chronique
Extremity
Extremely Fucking Dead (EP)
Lire la chronique
Eternal Valley
The Falling Light
Lire la chronique