chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
74 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Skinfather - Succession / Possession

Chronique

Skinfather Succession / Possession (EP)
Les Californiens de Skinfather continuent dans l'ombre des palmiers leur petit bout de chemin avec la sortie d'un EP trois titres intitulé Succession/Possession. Ce dernier fait suite à une première démo parue en 2012 à propos de laquelle et malgré un certain enthousiasme, j'émettais quelques réserves, notamment concernant certains riffs parfois un peu trop fades à mon goût ainsi qu'un léger manque de rythme (trop de mid tempo). Avec la sortie de ce premier EP, l'occasion m'était donnée de voir si oui ou non le jeune groupe Californien avait su capitaliser sur les quelques remarques faites à son égard. Suspense...

Trois titres dont une reprise des Suédois d'Unleashed ("Execute The All" tiré de l'album Across The Open Sea). Encore une fois, Skinfather ne cache pas son amour pour la scène Scandinave des années 90 puisqu'après Dismember (le titre "Casket Garden" sur la compilation Casa De Diversion), c'est un autre pilier incontournable de cette époque auquel les californiens rendent ici hommage. Notons également que pour la sortie de ce EP, Skinfather a décidé de quitter le giron de Look Alive Records pour s'en aller du côté de Life And Death Records (Deathrite, Iron Heel...).

Ce qui ne change pas sur ces trois titres c'est donc évidemment cette filiation évidente avec le Death Metal Suédois des années 90. Une production toujours très inspirée par les standards de la grande époque édictés par un certain Tomas Skogsberg au fond des célèbres Sunlight Studios. De fait, c'est sans surprise que l'on retrouve des guitares rugueuses et abrasives au son toujours si familier. Un parti pris qui en dit long sur les intentions de Skinfather. Aussi le groupe ne cherche pas à surprendre mais uniquement à se faire plaisir. Un plaisir coupable que le groupe n'a pas honte d'assumer ici une fois de plus.
Et si la production n'a pas changé d'un iota, figurez-vous que le rythme général est là encore davantage porté vers le mid-tempo. Décidément, mes chroniques ne portent pas leurs fruits. J'aurai cru qu'avec mon petit laïus au sujet de leur première démo le groupe aurait judicieusement décidé de poser les choses à plat et changer sa façon de composer. Quelle naïveté... C'est donc sans surprise mais aussi sans déception que Skinfather continue ici dans la droite lignée d'Atheos. Sans déception car ce choix délibéré ne porte pas préjudice aux trois compositions proposées ici par Skinfather. Considéré comme un point faible sur Atheos, ce rythme lourd et plutôt tranquille fonctionne beaucoup mieux sur Succession/Possession, cela en grande partie parce que les riffs se font également bien plus mémorables qu'auparavant. Du coup, le manque d'accélération se fait évidement moins ressentir même si on retrouve bien entendu quelques passages plus soutenus ici et là (l'excellent début de "Possession"). L'ensemble est finalement plus équilibré et rend l'écoute de ces trois titres particulièrement agréable. On appréciera aussi toujours ces petits détails, certes d'une banalité exaspérante, mais finalement toujours important: des leads et des soli de qualité (celui de "Succession" à 2:47 exécuté par Kyle Thomas (Creatures, Twitching Tongues) est vraiment chouette), le featuring bienvenue de Taylor Young (Twitching Tongues, Disgrace, Nails...) sur "Possession" venu poser son growl vicieux à la John Tardy (0:36, 0:47) etc...

Alors que peu de chose ont finalement changé chez Skinfather, mon intérêt pour le groupe se voit légèrement rehaussé grâce à un très bon travail effectué sur les riffs et l'atmosphère générale qui donne à l'ensemble un peu plus de consistance et de profondeur. Et si le groupe n'a pas cherché à dissimuler ses influences et plus particulièrement son amour pour Dismember, les trois titres de Succession/Possession font preuve de davantage de maturité et d'efficacité. Le groupe semble ainsi progresser pas à pas donnant au passage bon espoir quant à son avenir.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Skinfather
notes
Chroniqueur : 3.75/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Skinfather
Skinfather
Death Metal - 2011 † 2015 - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   Succession
02.   Possession
03.   Execute Them All (Unleashed Cover)

Durée : 12:21

line up
parution
18 Février 2013

voir aussi
Skinfather
Skinfather
Atheos (Démo)

2012 - Look Alive
  

Essayez aussi
Entrails
Entrails
Obliteration

2015 - Metal Blade Records
  
The Crown
The Crown
Death is not Dead

2015 - Century Media Records
  
Blood Incantation
Blood Incantation
Interdimensional Extinction (EP)

2015 - Dark Descent Records
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
Realm Of Chaos (Slaves To Darkness)

1989 - Earache Records
  
Vorum
Vorum
Grim Death Awaits (EP)

2009 - Woodcut Records
  

Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique