chargement...

haut de page
47 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Insomnium - Since The Day It All Came Down

Chronique

Insomnium Since The Day It All Came Down
J’ai souvent lu des comparaisons de divers groupes avec les deux grosses pointures du melodic death metal que sont In Flames et Dark Tranquillity. J’ai toujours été déçu tant le style des groupes en question n’avait au final pas grand chose à voir avec ces deux groupes formidables. Dans le meilleur des cas une ou deux compositions pouvaient porter à comparaison voire même faire penser à du plagiat mais c’est tout. Je ne vais pas vous présenter un clone, mais si un groupe se rapproche de Dark Tranquillity, et surtout du très bon Dark Tranquillity, c’est bien Insomnium. La voix du bassiste, Niilo Sevänen, est idéale pour ce genre. Les guitares nous servent de nombreuses mélodies merveilleuses lors de chaque titre. Le tout déploie une puissance énorme tout en étant assez posé. Si le style est constant tout au long de l’album, on réalise vite que les morceaux sont identifiables assez rapidement, ce qui est souvent gage de travail de qualité et bien sur de diversité.

L’album commence par « Nocturne », intro sereine et magnifique nous berçant pendant deux minutes avant que le tout s’emballe.
Dès les premières secondes de « Since The Day It All Came Down » on comprend que nous avons affaire à un CD qui promet d’être de qualité. Les mélodies sont merveilleuses. Le chant, à mi chemin entre le black et le death, est lourd et assez fluide à la fois. Le groupe nous offre un peu de repos au milieu du morceau avec une mélodie en son clair avant de repartir de plus belle. On espère alors que cette qualité n’est pas due au fait que nous nous situons en début d’album.

« Daughter Of The Moon » ne nous fait pas changer d’avis et marque la première intervention d’une voix «murmurante». Elle peut être déplaisante au premier abord en raison du fait qu’elle brise l’ambiance violente du morceau mais on s’y fait très vite est on apprend à en apprécier le charme. Un autre passage en guitare claire est présent avant une fin à la saturation et au chant écrasant.
L’intro de « Bereavement », unique en son genre, nous donne un tournis enchantant avant que les habituelles mélodies viennent transformer ce titre en pièce maîtresse de l’album. Tout est génial dans cette composition jusqu'à la dernière reprise qui fait figure d’explosion après le passage en son clair, désormais classique.

« Resonance » est le titre calme de l’album. Alors que d’ordinaire, je trouve ces interludes merveilleux, là je n’accroche pas du tout. Bien que les passages calmes en son clair des autres titres soient souvent de toute beauté, je n’en dirais pas autant de cette composition. Certains la trouveront probablement bien mais elle n’a pour moi aucunement le charme d’un « Pallars Anders Visa » (In Flames) ou d’un « The Mind’s I » (Dark Tranquillity).

« Death Walked The Earth » possède le même handicap alors que le titre commence et finit par du Insomnium classique (c’est à dire génialissime si vous n’avez toujours pas compris), mais son milieu est vraiment fatiguant tant il est fade.

L’intro de « Disengagement » continue un peu sur cette lancé et on commence à penser que finalement la fin de l’album n’a plus rien à voir avec ce qui nous réjouissait au début. Cependant, au bout d’une longue minute, tout rentre dans l’ordre avec une alternance entre musique agressive et musique calme au son clair agréable (voire très agréable vers la fin), entre chant hurlé et clair. Au final ce titre de presque neuf minutes est assez complexe mais aussi assez réussi.

En ce qui concerne les morceaux : « The Moment Of Reckoning », « Under A Plaintive Sky » et « Closing Words », ils sont assez standards, c’est à dire de très bonne qualité, mais ne comportent rien de spécial à commenter.

Le dernier titre, « Song Of The Forlon Son » est tout simplement génial. La voix est écrasante et nous donne l’impression de balayer la scène sur laquelle le groupe à joué tout au long de cette œuvre magnifique.

Insomnium en est seulement à son second CD et nous a déjà offert deux merveilles. Ce sont des groupes de ce genre qui nous donnent confiance en l’avenir du métal, qui nous laissent croire qu’il y aura toujours de nouveaux groupes talentueux de manière durable. N’hésitez pas à aller sur leur site officiel pour écouter d’autres extraits et tomber vous aussi sous le charme.
Notice: Object of class QueryTemplate could not be converted to int in /srv/www/deadEngine/class/Thrasho/StatPub/Collection.php on line 13

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

10 COMMENTAIRE(S)

Dead citer
Dead
05/06/2006 16:37
Ouai avec "Break In Life" d'Addiction Crew Clin d'oeil
citer
Waltershmitz (invité)
05/06/2006 16:04
meilleur album de tout les temps
Ikea citer
Ikea
20/04/2005 16:19
note: 8/10
Très bon album mais quelques passages assez inutiles comme l'instrumentale qui est sans intêret.
langoustator citer
langoustator
08/02/2005
En même temps ça vaut pas beaucoup plus (joke everdyingienne qui reflète presque le fond de ma pensée)
Chris citer
Chris
08/02/2005
en fait les deux albums sont trouvables sur amazon, et pr pas très cher en plus.. Clin d'oeil
Grimoald citer
Grimoald
08/02/2005
note: 9.5/10
Moi j'ai récupéré, et c'est vraiment génial. Je suis totalement fan. Les mélodies sont parfaites, une petite merveille de composition. A posséder absolument pour les fans de death mélodique. Seulement, comme l'a peut être déjà dis Mickaël, les cds sont introuvables. Alors c soit emule, soit l'import, et encore...
Chris citer
Chris
21/09/2004
effectivement ca a l'air excellent! l'a l'air dur à trouver l'album par contre...
Dead citer
Dead
16/09/2004
A l'écoutes des Mp3, ça a l'air plutôt bien Sourire
citer
darkclem
09/09/2004
Cette Album est enorme comme leur precedent!!
La difference sur cette album c est que je trouve qu ils ont leur propre touche, là ou le premier album etait un peu trop proche de In flames et D.T , pou ce 2 eme album je trouve que c est plus personnel et a son propre style!!!!
Vraiment un tres bon album, je suis FAN ; )
Mitch citer
Mitch
07/09/2004
note: 7.5/10
Effectivement c'est un très bon album, mais bon après plusieurs écoutes t'en a vite fait le tour, à écouter de temps en temps (je préfère le précèdent).

15/20 pour meouah Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Insomnium
Death Metal Mélodique
2004 - Candlelight Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (15)  8.53/10
Webzines : (20)  7.7/10

plus d'infos sur

écoutez
tracklist
01.  Nocturne
02.  The Day It All Came Down
03.  Daughter Of The Moon
04.  The Moment Of Reckoning
05.  Bereavement
06.  Under The Plaintive Sky
07.  Resonance
08.  Death Walked the Earth
09.  Disengagement
10.  Closing Words
11.  Song Of The Forlorn Son

paroles
line up

achetez sur
thrashothèque
voir aussi
Insomnium
Insomnium
In The Halls Of Awaiting

2002 - Candlelight Records
  
Insomnium
Insomnium
Demo'99 (Démo)

1999 - Autoproduction
  
Insomnium
Insomnium
Above The Weeping World

2006 - Candlelight Records
  

Essayez aussi
Dying Humanity
Dying Humanity
Fallen Paradise

2007 - Restrain Records
  
Marionette
Marionette
Spite

2008 - Listenable Records
  
Arsis
Arsis
United In Regret

2006 - Willowtip Records
  
December Flower
December Flower
When All Life Ends...

2011 - Cyclone Empire
  
Visceral Evisceration
Visceral Evisceration
Incessant Desire For Palatable Flesh

1994 - Napalm Records
  

chronique Chronique
Mastodon
Once More 'Round The Sun
chronique Chronique
Zoldier Noiz
Regression Process
chronique Chronique
Monarch!
Sabbracadaver
chronique Chronique
Krieg
Transient
chronique Chronique
Onheil
Storm Is Coming
chronique Chronique
Last Days Of Humanity
Putrefaction in Progress
chronique Chronique
Ulvegr
The Call of Glacial Emptiness
chronique Chronique
Dust Bolt
Awake The Riot
chronique Chronique
Funest
Desecrating Obscurity
chronique Chronique
Harm Done
Harm Done (EP)
chronique Chronique
Theosophy
Eastlands Tales – Part I
chronique Chronique
Empyrium
The Turn of the Tides
chronique Chronique
Empyrium
Into the Pantheon (Live)
chronique Chronique
Killer Be Killed
Killer Be Killed
chronique Chronique
Janvs
Nigredo
chronique Chronique
Vintersorg
Naturbål
chronique Chronique
Algebra
Feed The Ego
interview Interview
Bent Sea pour le split ''Usurpress/Animalist''
chronique Chronique
Type O Negative
October Rust
chronique Chronique
Aposento
Aposento
chronique Chronique
Crimson Shadows
Kings Among Men
chronique Chronique
Force Of Darkness
Absolute Verb Of Chaos And Darkness (EP)
chronique Chronique
Unaussprechlichen Kulten
Baphomet Pan Shub-Niggurath
chronique Chronique
Oathbreaker
Eros|Anteros
chronique Chronique
Brutally Deceased
Black Infernal Vortex
dossier Dossier
SYLAK OPEN AIR 2014
interview Interview
The Rock Runners pour le Sylak Open Air 2014
report Live report
Sylak Open Air 2014
Benighted + Dew-Scented + Gojira + Misery Index...
chronique Chronique
Desecration
Cemetery Sickness
chronique Chronique
Deadlock
The Re-Arrival (Compil.)