chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
30 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Slutvomit - Swarming Darkness

Chronique

Slutvomit Swarming Darkness
Sorti plus ou moins inaperçu en septembre dernier sur le label irlandais Invictus Productions, Swarming Darkness est le premier album de Slutvomit, groupe américain officiant dans un Black/Thrash tout ce qu'il y a de plus primitif.
Formé en 2006 dans la région de Seattle, le groupe qui évoluait jusque-là sous la forme d'un trio (il semblerait qu'ils aient été rejoints par un quatrième larron si l'on en croit leur page Facebook) compte à son actif une mince discographie constituée d'une démo intitulée Satanic Slut Metal sortie en 2007 et d'un EP intitulé Turning The Cross Towards Hell paru quant à lui quatre ans plus tard, en 2011.

Avec Swarming Darkness, Slutvomit reprend une grande partie des titres déjà présents sur ces deux précédentes réalisations auxquels viennent cependant s'ajouter quelques compositions plus récentes. Autant dire que les Américains ne sont pas parmi les groupes les plus créatifs/productifs que la scène ait connu.
Attiré ici par un artwork plutôt réussi et bien évidemment par le fait que cet album soit sorti sur Invictus Productions, force est de reconnaître que j'en attendais tout de même davantage de la part de Slutvomit. En effet, le trio américain qui se cache derrière déjà pas mal de clichés, n'est finalement guère plus qu'un groupe de seconde zone dont la portée des compositions se trouve d'emblée bien limitée. La faute à quoi? Et bien comme souvent à des riffs plutôt anecdotiques qui, malgré les écoutes répétées, n'ont et n'auront jamais d'effet sur l'auditeur (à l'exception peut-être de "Swarming Darkness", premier titre plutôt efficace dans son genre). Car n'est pas Deströyer 666 qui veut et c'est bien dommage pour Slutvomit car on sent l'envie de bien faire même s'il manque malheureusement l'essentiel afin d'y parvenir (sans êtres mauvais, des titres tels que "Downward Falling Christ", "Bombing The Chapel" ou "Poservore" manquent de ce petit quelque chose en plus qui pourrait les rendre mémorables). Ainsi, le Black/Thrash des Américains peine à convaincre et se laisse écouter d'une oreille distraite malgré quelques riffs efficaces (notamment dans ses introductions comme sur "Downward Falling Christ", "Lucifer Unbound", "Eden Blaze") et certaines qualités plus évidentes: un côté rock'n'roll pas déplaisant (quelques solos assez bien foutus ici et là, des cris haut perchés bien Heavy), un chant arraché bien cradingue et une succession de titres nerveux et souvent sans concession insufflant ce qu'il faut de rythme pour tenir l'auditeur en haleine (une batterie particulièrement volontaire souvent exécutée en mode blast-beat).
À ce constat qui peut déjà sembler sévère, s'ajoute également une production qui, à mon avis, ne rend pas service à la musique de Slutvomit. Assez étouffée avec notamment un son de guitare qui manque un peu d'attaque, celle-ci n'aide en rien à la construction d'une quelconque atmosphère et, pire, elle semble lisser le tout faisant inéluctablement glisser l'oreille de l'auditeur sans jamais réussir à l'accrocher.

Au fond, on ne peut pas vraiment dire que la musique de Slutvomit soit mauvaise car dans l'ensemble elle tient plutôt bien la route (c'est bien exécuté, ça cogne et le rythme permet de garder en éveil) et puis surtout elle semble jouée avec ce qu'il faut de tripe et de conviction. Malheureusement pour eux et pour nous, cela ne suffit pas et de Swarming Darkness il ne ressort pas grand chose. Les riffs n'ont rien de mémorables et par conséquent ne donnent pas envie d'y revenir et puis l'ambiance est plutôt inexistante malgré le côté bordélique et primitif qui ressort de chaque titre... Bref, à l'heure du bilan 2013, Slutvomit ne laisse aucun souvenir impérissable faisant de lui un groupe parmi tant d'autres avec plus de défauts que de qualités. Next!

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

AxGxB citer
AxGxB
15/01/2014 06:06
S'écoute en intégralité sur Bandcamp.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Slutvomit
Black / Thrash
2013 - Invictus Productions
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (7)  7.07/10

plus d'infos sur
Slutvomit
Slutvomit
Black / Thrash - 2006 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Swarming Darkness
02.   Downward Falling Christ
03.   Lucifer Unbound
04.   Bombing The Chapel
05.   The Morbid Priest (Of Hell)
06.   Poservore
07.   Necrovoyeur
08.   Servants Of Satan
09.   Eden Ablaze
10.   Incendiary Rape
11.   Harbringer Of Doom

Durée : 35:36

line up
parution
30 Septembre 2013

Essayez plutôt
1349
1349
Massive Cauldron of Chaos

2014 - Indie Recordings
  
Deströyer 666
Deströyer 666
Call Of The Wild (EP)

2018 - Season Of Mist
  
Mongrel's Cross
Mongrel's Cross
The Sins Of Aquarius

2012 - Hells Headbangers Records
  
Deströyer 666
Deströyer 666
Wildfire

2016 - Season Of Mist
  
Kalmah
Kalmah
Swampsong

2003 - Spikefarm Records
  

MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast