chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
54 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Necromessiah - The Last Hope Of Humanity

Chronique

Necromessiah The Last Hope Of Humanity
Même s’il comprend en son sein deux membres des excellents thrashers d’Alkoholizer (Marco Lai et Darken), je n’ai pas souvenir d’avoir entendu parler de Necromessiah avant de recevoir (virtuellement j’entends) ce promo pour son dernier album « The Last Hope Of Humanity », sorti il y a maintenant quatre mois. La bible des archives métalliques m’apprendra donc que le groupe formé en 2002 affiche déjà trois full lengths à son actif (en comptant ce petit dernier), évoluant visiblement d’un black metal initialement vers des horizons plus thrash dernièrement. Six ans, un split et deux EPs séparent donc « The Last Hope Of Humanity » de son prédécesseur « Antiklerical Terroristik Death Squad » visiblement assez bien accueilli par la critique. Je ne sais pas si je prendrai un jour le temps de me pencher sur leurs débuts mais ce qui est sûr après une bonne quinzaine d’écoutes de cet album c’est que je ne passerai certainement pas à côté de leurs prochaines sorties car il faut l’avouer, « The Last Hope Of Humanity » est un bon petit coup de pied thrash-black punkisant dans le derrière !

Si comme moi en ce moment tout vous fait chier, que vous avez comme une envie d’envoyer balader tout et tout le monde, que les prises de tête du quotidien finissent par vous donner envie de vous l’exploser contre un mur, cet album est pour vous. Car ici de prise de tête il n’est aucunement question. De l’efficacité, de la simplicité, du direct dans ta mouille et rien d’autre ! Necromessiah c’est comme si un Impaled Nazarene bien torché avait eu envie d’abuser d’un Toxic Holocaust sur les poubelles à l’arrière d’un vieux rade mal famé en écoutant du Hellhammer. C’est sale dans l’esprit, ça va vite, ça pue l’urgence et la haine primaire. Les riffs sont éculés mais qu’importe ! Leur efficacité reste intacte. La batterie se contente d’aligner les tchouka-tchouka et les d-beats de manière bovine ? Oui, et c’est justement ça qui est bon ! Les vocaux écorchés de NecroManiac apportent autant de subtilité qu’un mollard dans une flaque de pisse ? En effet, mais on a tellement débranché son cerveau qu’on aurait presque envie de se rouler dedans. Bref, vous voyez le topo. Si Necromessiah a porté un minimum d’attention à une chose c’est bien la forme, avec une production béton d’une puissance et d’une clarté bienvenues qui ne font que mettre en valeur la saleté de tout le reste. Car pour le fond on est bien loin des grands palaces. Et même si l’ensemble est heureusement un poil moins binaire que ce que mon esprit malade a bien voulu vous décrire au-dessus (on a bien le droit à deux ou trois blasts, une pincée de breaks bien headbanguants ou plus groovy venant varier un brin le propos ou à quelques variations sur les voix avec un growl venant doubler les éructations de Marco), « The Last Hope Of Humanity » s’avère être un véritable lavage de cerveau de 39 minutes qui vous donnera envie de bouger, de montrer les dents, de cracher, d’éplucher votre chat, bref de vous défouler !! Je n’ai pas eu les paroles devant les yeux mais la pochette de Chris Moyen et certains titres (« Pedo Priest », « Kill The Pope ») ne laissent que peu de doute quant aux intentions peu avenantes du groupe envers l’Eglise…

Évidemment les Italiens n’apportent ici aucun élément nouveau à quoi que ce soit, évidemment certains rabat-joie trouveront « The Last Hope Of Humanity » trop comme ci ou pas assez comme ça, évidemment. Toujours est-il que cet album est une vraie intraveineuse de caféine, ravigotant comme tout et pas prise de tête pour un sou. Un album pour les jours de coup de mou qui vous redonnera une patate à aller refaire le nez de votre boss façon Nicko Mc Brain. Bref toute la musique qu’on aime et comme on l’aime ! Horns up !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
22/01/2014 14:17
note: 7.5/10
La qualité de l'extrait étant médiocre, je vous invite à aller vous défouler sur leur Bandcamp. Headbang

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Necromessiah
Thrash Black Punk
2013 - Punishment 18 Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (2)  5.75/10
Webzines : (6)  6.58/10

plus d'infos sur
Necromessiah
Necromessiah
Thrash Black Punk - 2002 - Italie
  

tracklist
01.   Opening the Gates
02.   Returned from Hell
03.   Bio Terror Beast
04.   Pedo Priest
05.   Dead or Alive
06.   Kill the Pope
07.   Arm Your Machine Gun
08.   Don't Touch My Glass
09.   Unleash Disorder
10.   Blood Boiler
11.   Goat n Roll

Durée : 39'43

line up
parution
1 Octobre 2013

Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique