chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
15 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Moonspell - Wolfheart

Chronique

Moonspell Wolfheart
Je ne sais pas pourquoi je me suis remis à écouter cet album, où devrais-je plutôt dire mis à écouter cet album tout court. Pour tout vous dire, ce CD dormais dans ma discothèque depuis bien deux ou trois ans, sans doute parce que j'avais d'autres choses plus intéressantes à écouter à l'époque, enfin que je croyais plus intéressantes... Succédant à leur démo "Under The Moonspell" qui fit déjà un grand nombre d'adeptes, ce premier album poilu des portugais de Moonspell intitulé "Wolfheart", met déjà la barre très haute en proposant une musique originale, déviance du metal gothique vers un style plus personnel.

Adorateurs de leur dernières productions, sachez que cet album n'a pas grand chose à voir avec le reste. "Wolfheart" est imprégné de multiples influences (black, death), qui en font un album assez difficile à cerner, même si c'est le metal gothique qui prime. L'ensemble est très hétérogène, mais demeure néanmoins très cohérent, avec des morceaux qui partent dans diverses directions, mais qui gardent le même esprit de composition. Moonspell a ici beaucoup insisté sur l'ambiance, très chaude et latine où l'on ressent bien leurs racines portugaises : des titres comme "Vampiria" ou encore "Wolfshade" possèdent une réelle prestance et un caractère unique car insufflé de l'essence d'un groupe ancré dans sa culture. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, l'album contient des choeurs féminins, de moyenne qualité certes, mais qui donne un cachet gothique très caractéristique de ce premier opus.

On découvre la voix unique de Fernando Ribeiro, qui ici chante déjà très grave, mais passe la moitié de son temps à hurler, ce qui n'est pas surprenant vu la tonalité de l'album. Le clavier est ici, vraiment très présent, pour le meilleur et pour le pire, embellissant certains morceaux ("Trebraruna") aussi bien qu'il peut les ruiner, notamment par un son digne des plus mauvaises musiques de films ("Vampiria", "An Erotic Alchemy"), rappelant même les débuts de certains groupes de black comme Cradle Of Filth. Heureusement, la production est exceptionnelle pour un premier album et il ne va pas sans dire que cela joue beaucoup en sa faveur, là où une production médiocre n'aurait pas pu sortir les tripes que les portugais y ont mis.

Malgré ses petites fautes de goût et quelques passages moyens, l'ensemble est plutôt bon, très différent certes de leur metal gothique actuel, mais il regorge de morceaux magnifiques comme "Wolfshade" et l'instrumentale "Lua D'Inverno", sans oublier la pièce maîtresse de cet album qui est à mon avis l'excellente "Alma Mater" qui termine ce "Wolfheart" de la plus belle des manières. Beaucoup le considèrent comme leur meilleur album, sans doute parce qu'il est différent. Personnellement, j'ai une préférence pour leur période d'après, mais si vous n'avez jamais accroché à la musique du combo portugais, jetez-y une oreille, vous pourriez être surpris...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
globetrotter
29/05/2014 12:51
album original je suis d accord avec le chroniqueur . Je ne connais pas le reste de leur discographie mais je signe pour , curieux d entendre leurs autres productions . C est du bon mais peut mieux faire ca se sent ! il y a une ame et une intelligence dans ce metal ! a+ les chevelus
Chris citer
Chris
16/09/2004
pr certains le meilleur album de Moonspell, pr ma part le seul que je connaisse, et quel album! j'adore l'ambiance qui s'en dégage, le batteur est excellent et les mélodies tellement particulières...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Moonspell
Metal gothique sombre
1995 - Century Media
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (5)  7.6/10
Webzines : (12)  8.42/10

plus d'infos sur
Moonspell
Moonspell
Dark metal / metal gothique - Portugal
  

tracklist
01.   Wolfshade (A Werewolf Masquerade)
02.   Love Crimes
03.   ...Of Dream and Drama (Midnight Ride)
04.   Lua D'Inverno
05.   Trebraruna
06.   Vampiria
07.   An Erotic Alchemy
08.   Alma Mater

Durée totale : 43:48

line up
voir aussi
Moonspell
Moonspell
The Antidote

2003 - Century Media
  
Moonspell
Moonspell
Darkness And Hope

2001 - Century Media
  
Moonspell
Moonspell
The Butterfly Effect

1999 - Century Media
  
Moonspell
Moonspell
Irreligious

1996 - Century Media
  
Moonspell
Moonspell
Sin / Pecado

1997 - Century Media
  

Essayez aussi
Elend
Elend
Les Ténèbres Du Dehors

1996 - Holy Records
  
Elend
Elend
Sunwar The Dead

2004 - Holy Records
  
Elend
Elend
Winds Devouring Men

2003 - Holy Records
  
Elend
Elend
The Umbersun

1998 - Music For Nations
  

Torturerama
It Begins At Birth (EP)
Lire la chronique
Ghost Bath
Moonlover
Lire la chronique
Megamix
Jouer au blindtest
Nocternity
Onyx (Rééd.)
Lire la chronique
Satanic Warmaster
Fimbulwinter
Lire la chronique
Night Demon
Curse Of The Damned
Lire la chronique
Marilyn Manson
The Pale Emperor
Lire la chronique
Legion Of Andromeda
Iron Scorn
Lire la chronique
Finsterforst
Mach dich frei
Lire la chronique
Thulcandra
Ascension Lost
Lire la chronique
Num Skull
Ritually Abused
Lire la chronique
Totem Skin
Still Waters Runs Deep
Lire la chronique
Leviathan
True Traitor, True Whore
Lire la chronique
Ethereal
Opus Aethereum
Lire la chronique
Quel format de musique achetez-vous le plus ?
Pour ceux qui achètent ou pas
Voir le sondage
Macabre
Dahmer
Lire la chronique
Sinmara
Aphotic Womb
Lire la chronique
Irkallian Oracle
Grave Ekstasis
Lire la chronique
Amenra
Mass V
Lire la chronique
Bilan 2014
Lire le bilan
Darkall Slaves
Transcendental State Of Abs...
Lire la chronique
Vardan
Verses from Ancient Times
Lire la chronique
Mudbath
Corrado Zeller
Lire la chronique
Hate Storm Annihilation
Storm of Flames
Lire la chronique
Archgoat
The Apocalyptic Triumphator
Lire la chronique
Athanatos
Unholy Union (Démo)
Lire la chronique
De Hellhammer à Nicholas Barker
Jouer à The Small Metal World Experiment
Horrendous
Sweet Blasphemies (Rééd.)
Lire la chronique
Entretien avec Mondkopf
Lire l'interview
Marduk
Frontschwein
Lire la chronique