chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
37 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Aborted - The Necrotic Manifesto

Chronique

Aborted The Necrotic Manifesto
Quoi de neuf chez ABORTED ? Comme d’habitude, son line-up ? Allons bon, comme si ça vous chagrinait tant que ça, les mouvements de personnels au sein de l’internationale du brutal death, revenue en grâce avec un enchaînement « Coronary Reconstruction/Global Flatline » de fort bon aloi. Du moment que Sven est fidèle au poste, la confiance règne quand au bien fondé des nouvelles recrues. Ken Bedene toujours au charbon derrière le kit, on accueillera comme il se doit le duo de gratteux Mendel Bij De Leij (SYSTEM DIVIDE) et Danny Tunker (ex-GOD DETHRONED et PROSTITUTE DISFIGUREMENT). Par contre, si Jacob Hansen remet ça pour ce déjà 8ème album, la production se fait à la fois plus puissante et intelligible, presque chaleureuse. Les amateurs de gros grain qui tâche et de sonorités UG en seront donc pour leurs frais car aussi brutal qu’il soit, « The Necrotic Manifesto » prend tous les atours d’un bon vieux blockbuster des familles.

J’en entends quelques uns pester contre dame mastering sans âme et monseigneur prod en plastique mille fois de sortie mais patience ! Le choix se justifie d’autant plus que malgré toutes ses qualités, « Global Flatline » finissait par mettre à rude épreuve des tympans déjà suffisamment martyrisés par le retour en force des géniteurs de l’imparable « Goremageddon ». Vous allez me dire, si ça cause artifices et mise en forme dès les premières lignes de la chronique, c’est qu’on à affaire à du ABORTED classique de chez classique. C’est tout à fait le cas et par quelque bout de gras qu’on le prenne, « The Necrotic Manifesto » suinte le ABORTED que l’on aime par tous les pores ; en deux blasts trois éructations, on est chez nous ! Des riffs qui ruinent jusqu’aux fondations de tout ce qui a le malheur de faire actuellement plus de six étages en Ukraine, un homme à la baguette si pressé de balancer des pains qu’il ne laisse à peine le temps à ses comparses de brancher leurs amplis (« The Davidian Deceit »), un Svencho en état de graisse alternant à merveille growls et chant d’écorché vif dans un style inimitable, sans oublier des samples de films d’horreur/films débiles/films d’horreur débiles (« Six Feet Of Foreplay ») pour attaquer les méninges des cinéphiles avertis. En apparence, rien dans la forme ni le fond ne différencie grandement cette nouvelle déflagration des précédentes. Pourtant, passé une première approche rassurante mais sans surprise, l’album révèle peu à peu son véritable potentiel. Vous trouviez que « Global Flatline » manquait de hits évidents à vomir sur le trône ? Sur ce point, « The Necrotic Manifesto » fait fort avec un niveau de jeu moyen extrêmement élevé, des cartons irrésistibles qui font mouche dès la première écoute (« The Davidian Deceit », « Purity Of Perversion », un title track vraiment monstrueux) et le minimum de variété requis pour éviter l’écueil de l’avoine sans partage. On trouve donc de tout ici, que ce soit en terme de fréquence (les joyeusement expéditives « The Extirpation Agenda » et « Your Entitlement Means Nothing »), d’ambiance (la doomy « Die Verzweiflung », une « Cenobites » sonnant le glas de la race humaine) ou de tempo, comme sur une « Coffin Upon Coffin » que n’aurait pas renié IMPALED. CARCASS-like, puisqu’on en parle, voilà bien une étiquette qu’on ne leur accole plus depuis longtemps tant ABORTED s’est forgé une identité propre depuis bon nombre d'années. Retour d’entre les morts des Anglais ou pas, l’entité brutale belge trace donc son sillon sans se soucier de la concurrence en donnant, comme souvent, le meilleur d’elle-même.

On a assez craché dans la soupe « Strychnine 213 » pour ne pas reprocher au groupe de ne pas changer de formule. Dans ce contexte d’affirmation d’un style ayant fait ses preuves, qu’est-ce qui peut bien justifier l’investissement pour les sympathisants de longue date ? Si ceux qui font connaissance avec ABORTED fonceront tête baissée devant pareille démonstration de force, aux autres, on brandira l’étendard soli de tueurs comme on en a rarement entendu sur ces terres. Si « The Necrotic Manifesto » se distingue de ses prédécesseurs, c’est donc sur ce point : jamais la balance entre mélodie et coups de semonce rythmique n’avait trouvé pareil point d’équilibre. Toujours inspiré, rarement à court d’idée (on a vite fait le tour de « Die Werzeiflung » et l’opener manque d’un second souffle pour réellement convaincre), ABORTED alterne donc avec une maîtrise bluffante sessions de baston de haut rang et quelques sublimes envolées de guitares qu’on n’attendait pas aussi héroïques (« Purity Of Perversion », « An Enumeration Of Cadavers », « The Necrotic Manifesto »). Ajoutez à cela le quota de riffs vicelards qui sied parfaitement à leur univers d’arrière salle de boucher, un caméo bien rance de Phlegeton (WORMED) sur « Excremental Veracity », une intensité de tous les instants même sur les séquences lourdes (le refrain du morceau titre, d’une rare puissance) et vous obtenez le meilleur album d’ABORTED post-« The Archaic Abattoir ». Jusqu’au prochain ?

DOSSIERS LIES

Aborted
Aborted
Mai 2014
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

LANGOUSTE citer
LANGOUSTE
22/05/2014 12:25
Excellent, même si la fin d'album est un peu en dessous, surtout "Die Verzweiflung" qui sert à rien.
Ant'oïn citer
Ant'oïn
19/05/2014 19:26
Cte claque... acheté en mode random et putain quelle tuerie !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Aborted
Brutal death
2014 - Century Media Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (4)  8.25/10
Webzines : (34)  7.85/10

plus d'infos sur
Aborted
Aborted
Brutal death - 1995 - Belgique
  

vidéos
The Extirpation Agenda
The Extirpation Agenda
Aborted

Extrait de "The Necrotic Manifesto"
  

tracklist
01.  Six Feet Of Foreplay
02.  The Extirpation Agenda
03.  Necrotic Manifesto
04.  An Enumeration Of Cadavers
05.  Your Entitlement Means Nothing
06.  The Davidian Deceit
07.  Coffin Upon Coffin
08.  Chronicles Of Detruncation
09.  Sade & Libertine Lunacy
10.  Die Verzweiflung
11.  Excremental Veracity
12.  Purity Of Perversion
13.  Of Dead Skin And Decay
14.  Cenobites

Durée : 51:36

line up
parution
28 Avril 2014

voir aussi
Aborted
Aborted
The Auricular Chronicles (DVD)

2006 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
Goremageddon
(The Saw and the Carnage Done)

2003 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
The Haematophobic EP (EP)

2004 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
Engineering The Dead

2001 - Listenable Records
  
Aborted
Aborted
The Purity of Perversion

1999 - Soulreaper Records
  

Essayez aussi
Disciples Of Mockery
Disciples Of Mockery
Prelude To Apocalypse

1999 - Autoproduction
  
Benighted
Benighted
Identisick

2006 - Adipocere Records
  
Cattle Decapitation
Cattle Decapitation
Karma.Bloody.Karma

2006 - Metal Blade Records
  
Dying Fetus
Dying Fetus
Descend into Depravity

2009 - Relapse Records
  
Suffocation
Suffocation
Breeding The Spawn

1993 - Roadrunner Records
  

Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique
Animals as Leaders
Weightless
Lire la chronique
Les 10 ans de SLH.. et les 20 ans de Benighted
Benighted + Smash Hit Combo
Lire le live report
Aisuragua
In Morte Veritas
Lire la chronique
Rapture
Paroxysm Of Hatred
Lire la chronique
Dimmu Borgir
Eonian
Lire la chronique
The Dali Thundering Concept
Savages
Lire la chronique