chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
70 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Mordbrand - Imago

Chronique

Mordbrand Imago
God Macabre, ô combien obscur et vénéré, vient tout juste de ressusciter. En espérant un éventuel deuxième album 20 ans après The Winterlong, place à Mordbrand. Trio composé de deux de ses membres, à savoir le bassiste Björn Larsson (à la composition et production ici) et le frontman Per Boder, Mordbrand (« incendie » en suédois) se forme en 2006 en tant que simple « projet studio ». Les Suédois enchaîneront les Splits et EP’s jusqu’à cette année, sortie de leur premier album Imago (via Deathgasm pour le CD et Doomentia Records pour le vinyle). La pochette est signée par la coqueluche du moment Juan Castellano (dernièrement dans nos colonnes, Winter Of Sin ou Vanhelga).

Pour les fins gourmets (et ceux suivant mes chroniques), Imago rappelle les débuts de Nominon et le plus récent Puteraeon, à savoir un death metal suédois old school à la fois méchamment primaire mais aussi teinté d’une atmosphère occulte inquiétante. Des parpaings de riffs sans finesse (« Their Name Are Myriads ») au son rond et chaud catapultés en pleine face par une rythmique en fonte ainsi que des vocaux gras. Pour ceux restés sur God Macabre, Per garde son timbre éraillé « à l’ancienne » mais a gagné considérablement en virilité depuis 1993 (tabac et alcool ?). Dommage que le mixage ne le mette pas d’avantage en valeur. Accolés à cela, quelques leads signés du Malin (« Join Them In Thralldom », « Imago » ou « Severe The Limbs That Grace » pour effectuer sa messe noire dominicale) mais aussi des breaks ou des nappes de claviers sortis de nulle part (l’incantatoire « Revelate »). On en redemande.

Une ambiance malheureusement usée timidement au profit de morceaux mid-tempo « banals » aux longueurs difficilement digérables (« Bastion Of Blood »). Le maître Eric Cutler (Autopsy) et CC DeKill (Gravehill) poseront tous les deux leurs soli sur un même morceau, « Their Name Are Myriads ». Assez anecdotique. Finalement Mordbrand brille ici lorsqu’il lâche sa furie (« Hoarding The Grotesque », « The Spawning (Born Of Rot) »). Sauf qu’il manque encore cruellement d’impact (batterie incluse) et de folie, deux ingrédients extrêmement rares ces dernières années dans la scène. Bis-repetita, un groupe de plus dans ce miasme « old school » suédois (Vampire, Puteraeon, Miasmal, Gluttony…), agréable dans ses préliminaires mais pas assez pour soulager un auditoire expérimenté de plus en plus pointilleux. Suivant.

Référence death metal oubliée (un des premiers groupes du genre), difficile de ne pas avoir God Macabre en tête même si le style est résolument différent ici. De facto le curseur de notre attente est en conséquence. Un death metal certes sympathique et l’ambiance noire (pas assez approfondie) mais qui se fond dans cet amas efficace… Sur le court terme. Plusieurs écoutes suffisent à ranger la galette dans le tiroir et à retourner une nouvelle fois à ses classiques ou à ces rares surprises (Vanhelgd chers lecteurs !). Si le « name dropping » plutôt costaud n’était pas présent, je ne sais pas si Imago aurait eu ces quelques lignes de ma part. Néanmoins Imago m’aura permis de découvrir Mordbrand, j’écouterai ainsi sans broncher leur prochaine œuvre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

korbendallas citer
korbendallas
23/05/2014 15:09
J'avais plutôt bien aimé les précédents EP "Necropsychotic" et "Unmake" ... On jettera une oreille à celui-là mais apparemment ça part mal !
AxGxB citer
AxGxB
23/05/2014 11:36
Effectivement, le bagage de deux de ses membres m'a poussé à la découverte mais le soufflet retombe assez vite. Sympathique mais pas vraiment mémorable.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mordbrand
Death Metal
2014 - Deathgasm Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (10)  7.3/10

plus d'infos sur
Mordbrand
Mordbrand
Death Metal - 2006 - Suède
  

tracklist
01.   Revelate
02.   Join Them in Thralldom
03.   That Which Crawls
04.   Their Name Are Myriads
05.   Hoarding the Grotesque
06.   Bastion of Blood
07.   The Spawning (Born of Rot)
08.   Imago
09.   Sever the Limbs That Grace

Durée : 37:47

line up
parution
20 Mai 2014

voir aussi
Mordbrand
Mordbrand
Wilt

2017 - Carnal Records
  

Essayez plutôt
Brutality
Brutality
Sea Of Ignorance

2016 - Repulsive Echo Records
  
Gorephilia
Gorephilia
Severed Monolith

2017 - Dark Descent Records
  
Aäzylium
Aäzylium
Confinement

2014 - Autoproduction
  
Bloodbath
Bloodbath
The Fathomless Mastery

2008 - Peaceville Records
  
House Of Atreus
House Of Atreus
The Spear And The Ichor That Follows

2015 - Dark Descent Records
  

Savage Master
Creature Of The Flames (EP)
Lire la chronique
Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique