chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
66 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Zgard - Contemplation

Chronique

Zgard Contemplation
En 2012, je vous parlais du premier album de ZGARD. Eh bien l’Ukrainien derrière ce projet n’a pas chômé car il a sorti dans la foulée deux autres essais et c’est donc déjà le quatrième qui arrive en un peu plus de deux ans. Mais Yaromisl, toujours accompagné de son fidèle flûtiste, a cette fois-ci encore trouvé un autre label, et après l’allemand Darker than black et le russe BadMoonMan Music, c’est chez son compatriote Svarga Music qu’il a signé.

C’est là que les mauvaises langues diront qu’il est plus prompt à changer d’écurie que de style musical, et que je leur répondrai qu’ils n’ont pas dû être très attentifs. ZGARD ne nous la joue pas vraiment à la HELVETTO, avec une succession d’albums tous plus similaires les uns que les autres. Certes il garde la même ligne de mire mais il fait quelques ajustements, ajoutant ou ôtant certains détails. Il a par exemple mis son compagnon flûtiste un peu en retrait, rendant moins évidentes ses influences folk d’un KRODA ou d’un TEMNOZOR.

Tout du long de l’album on pense même plus à l’autre influence, celle qui se faisait déjà ressentir à l’époque, celle de NOKTURNAL MORTUM période Nechrist. Beaucoup de passages versent effectivement dans le black agressif à tendances pagan et épique. Et à cela, ce sont désormais des ambiances tour à tour atmosphériques et contemplatives qui nous accompagnent pendant plus d’une heure. Le titre de l’album, « Contemplation », était d’ailleurs plus qu’un indice, un aveu. Et l’on contemple donc une succession de paysages variés et changeants : vallées verdoyantes, forêts hostiles, lacs imposants, monts enneigés. Nous allons jusque dans les contrées éloignées des dieux nordiques, comme les ajouts de chœurs le suggèrent. Le rythme change beaucoup au sein d’un même titre, ce qui explique leur durée. Même si l’évolution est lente, il n’y a jamais le même riff répété inlassablement sur 8 minutes.

Pour prendre un exemple, « Incarnation Memory » débute comme NOKTURNAL MORTUM, poursuit à la GRAVELAND et s’emballe à la 6ème minute pour se transformer en LUNAR AURORA. Chaque titre propose ce genre de variations et évite donc une quelconque lassitude. C’est un bon point. Ensuite, c’est dommage qu’il y ait quelques longueurs, principalement à cause de l’instrumental de 6 minutes, « Silence ». Il a beau être reposant et proposer une petite bouffée d’oxygène, il y avait déjà plus tôt un autre titre calme lui aussi, s’étirant sur 10 minutes. Au total cela donne 15 minutes douces et agréables mais qui plombent légèrement l’ambiance. Elles auraient pu être une peu tronquées.

Il n’empêche que ZGARD est toujours plaisant à écouter, et si je rémunère il est conseillé aux fans d’un NOKTURNAL MORTUM qui aurait pris sa dose de LUNAR AURORA, KRODA et GRAVELAND. Toutes ces références sont alléchantes ? Alors tentez ZGARD mais sans vous attendre à tenir une nouvelle merveille, juste un groupe sincère qui parvient à transmettre sa passion.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Aguirre
25/06/2014 16:36
Je dois corriger le tir sur cet album particulier (maintenant que je l'ai écouté): ça n'a plus rien à voir avec les précédents, à croire que c'est un autre groupe! C'est devenu cru, sec, agressif, et je ne ressens plus aucunes des émotions que les anciennes compositions savaient faire naître... Le mec à visiblement décider de ne plus se raser... Il à l'air plus méchant, mais c'est juste un masque et derrière, il n'y a plus rien.

Un changement de label est du coup absolument justifié.
Invité citer
Aguirre
16/06/2014 07:58
Je ne suis pas fan de ce style à la base mais comme Solitude prod est un de mes dealers officiels... j'ai eu l'occasion d'écouter et c'est très sympa; un peu anecdotique, mais joliment bidouillé.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zgard
Pagan & Atmospheric Black Metal
2014 - Svarga Music
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines : (14)  7.68/10

plus d'infos sur
Zgard
Zgard
Epic & Melodic Pagan Black Metal - 2010 - Ukraine
  

écoutez
tracklist
01.   Highlands
02.   Underworld Bells
03.   Contemplation
04.   Wedge of Cranes
05.   Silence
06.   Incarnation Memory
07.   Through the Forest

Durée : 62:15

line up
parution
23 Juin 2014

voir aussi
Zgard
Zgard
Spirit of Carpathian Sunset
(Дух Кар&...

2012 - Darker Than Black
  
Zgard
Zgard
Totem

2015 - Svarga Music
  

Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique
Deinonychus
Ode to Acts of Murder, Dyst...
Lire la chronique
Hegemon pour l'EP "Initium Belli"
Lire l'interview
Black Label Society
Grimmest Hits
Lire la chronique
Nydvind
Seas of Oblivion
Lire la chronique
Bolt Thrower
The Peel Sessions 1988-90 (...
Lire la chronique
Bark
Like Humans Do
Lire la chronique
The Ruins Of Beverast
Exuvia
Lire la chronique