chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
29 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

DSK - From Birth

Chronique

DSK From Birth
Déjà 4 albums pour les Death / Grindeux de DSK. « From Birth » est l’émanation purulente de leur talent à composer des titres d’une intensité marquante, au travers de 12 titres (dont une cover de NAPALM DEATH) pour presque une heure de gros son. Doté d’une bonne production, « From Birth » décoiffe par son agressivité permanente, aucune chanson n’étant là pour calmer le jeu, mais plutôt pour en remettre une couche niveau brutalité. Blasts beats succèdent à mid-tempos au sein d’une même chanson, couvert par un chant Grind particulièrement ignoble (dans le bon sens du terme) de violence, qui laisse parfois sa place à un gros chant Death et quelques passages parlés. Les riffs oscillent entre thrash, death et hardcore, et globalement DSK fait penser à une version Death des premiers NAPALM DEATH, gardant l’énergie et l’agressivité sans concession du Grind tout en cumulant les riffs pour créer des titres bien longs qui valent leur pesant de brutalité.
J’avoue ne pas avoir été particulièrement soufflé par aucun des titres, les riffs manquant de ce coté super efficace qui fait qu’une chanson de NAPALM DEATH est souvent un hymne de brutalité. Pour ce qui est de la teneur globale en agressivité (difficile de ne pas se répéter), pas de problèmes par contre DSK tient toutes ses promesses et cette heure d’ « Ultra Death Metal » comme le groupe définit son style tiendra lieu de vraie libération sonore. A voir sur scène, où le groupe doit vraisemblablement libérer pleinement son potentiel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

2 COMMENTAIRE(S)

citer
boullus
27/09/2004
Bonne chronique mais je ne suis pas d'accord pour dire que les riffs ne sont pas efficace, notament sur la chanson "anniversaire" my eyes are corrupted, ou la fameuse mosh part de with my organs, je ne parle même pas de repudiate ou the shell...ci c'est pas efficace ca!!
Dsk a voir en live absolument!
narog citer
narog
25/09/2004
Après le "Total Death Metal", l'"Ultra Death Metal"... plus propre et métissé, plus festif, mais qui ne serait pas déplaisant pour autant si j'étais amateur du genre.

Tout ça pour ammener sur fond de vague justification du commentaire la question majeure que chaque lecteur de cette chronique n'aura pas manqué de se poser:

Dans quoi le pommeau de douche est-il rentré?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

DSK
Death / Grind
2004 - Thundering Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (10)  6.73/10

plus d'infos sur
DSK
DSK
Brutal Deathcore/Grind - France
  

tracklist
01.   Alive but broken
02.   My Fist
03.   My eyes are corrupted
04.   En la ciudad
05.   Repudiate
06.  Introduction to Not
07.   Suffer is mine
08.   With My Organs
09.   Death K
10.   The Shell
11.   Policy of worst
12.   Walls Of Confinement (napalm death)

voir aussi
DSK
DSK
Oppressed / Deformed

2006 - Thundering Records
  

Essayez aussi
Despised Icon
Despised Icon
Consumed By Your Poison

2002 - Galy Records
  
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Animalist (Split-CD)

2014 - Selfmadegod Records
  
Cephalectomy
Cephalectomy
The Dream Cycle Mythos (EP)

2008 - Discorporate Music
  
Napalm Death
Napalm Death
Smear Campaign

2006 - Century Media
  
Misery Index / Commit Suicide
Misery Index / Commit Suicide
Split-CD (Split-CD)

2002 - Willowtip Records
  

Thaw
Earth Ground
Lire la chronique
Mizery
Survive The Vibe (EP)
Lire la chronique
Jesus Chrüsler Supercar
Among The Ruins And Desolat...
Lire la chronique
Stallion
Rise And Ride
Lire la chronique
The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique
Queens Of The Stone Age
...Like Clockwork
Lire la chronique
Midnight
No Mercy For Mayhem
Lire la chronique
Oozing Wound
Earth Suck
Lire la chronique
Sam Bean, ou la vie à 300 BPM
Lire l'interview
Dagoba lors de leur passage à Lyon
Lire l'interview