chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

D.S.K. - From Birth

Chronique

D.S.K. From Birth
Déjà 4 albums pour les Death / Grindeux de DSK. « From Birth » est l’émanation purulente de leur talent à composer des titres d’une intensité marquante, au travers de 12 titres (dont une cover de NAPALM DEATH) pour presque une heure de gros son. Doté d’une bonne production, « From Birth » décoiffe par son agressivité permanente, aucune chanson n’étant là pour calmer le jeu, mais plutôt pour en remettre une couche niveau brutalité. Blasts beats succèdent à mid-tempos au sein d’une même chanson, couvert par un chant Grind particulièrement ignoble (dans le bon sens du terme) de violence, qui laisse parfois sa place à un gros chant Death et quelques passages parlés. Les riffs oscillent entre thrash, death et hardcore, et globalement DSK fait penser à une version Death des premiers NAPALM DEATH, gardant l’énergie et l’agressivité sans concession du Grind tout en cumulant les riffs pour créer des titres bien longs qui valent leur pesant de brutalité.
J’avoue ne pas avoir été particulièrement soufflé par aucun des titres, les riffs manquant de ce coté super efficace qui fait qu’une chanson de NAPALM DEATH est souvent un hymne de brutalité. Pour ce qui est de la teneur globale en agressivité (difficile de ne pas se répéter), pas de problèmes par contre DSK tient toutes ses promesses et cette heure d’ « Ultra Death Metal » comme le groupe définit son style tiendra lieu de vraie libération sonore. A voir sur scène, où le groupe doit vraisemblablement libérer pleinement son potentiel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

citer
boullus
27/09/2004
Bonne chronique mais je ne suis pas d'accord pour dire que les riffs ne sont pas efficace, notament sur la chanson "anniversaire" my eyes are corrupted, ou la fameuse mosh part de with my organs, je ne parle même pas de repudiate ou the shell...ci c'est pas efficace ca!!
Dsk a voir en live absolument!
narog citer
narog
25/09/2004
Après le "Total Death Metal", l'"Ultra Death Metal"... plus propre et métissé, plus festif, mais qui ne serait pas déplaisant pour autant si j'étais amateur du genre.

Tout ça pour ammener sur fond de vague justification du commentaire la question majeure que chaque lecteur de cette chronique n'aura pas manqué de se poser:

Dans quoi le pommeau de douche est-il rentré?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
D.S.K.
Death / Grind
2004 - Thundering Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (11)  6.85/10

plus d'infos sur
D.S.K.
D.S.K.
Brutal Deathcore/Grind - France
  

tracklist
01.   Alive but broken
02.   My Fist
03.   My eyes are corrupted
04.   En la ciudad
05.   Repudiate
06.  Introduction to Not
07.   Suffer is mine
08.   With My Organs
09.   Death K
10.   The Shell
11.   Policy of worst
12.   Walls Of Confinement (napalm death)

line up
voir aussi
D.S.K.
D.S.K.
Oppressed / Deformed

2006 - Thundering Records
  

Essayez aussi
Exhumed
Exhumed
All Guts, No Glory

2011 - Relapse Records
  
Trepan'Dead
Trepan'Dead
Anonymous Grindoholics (MCD)

2008 - Autoproduction
  
Xysma
Xysma
Xysma (Compil.)

2004 - Spikefarm Records
  
Neuraxis
Neuraxis
Truth Beyond...

2002 - Galy Records
  
Lividity
Lividity
To Desecrate And Defile

2009 - War Anthem Records
  

Ad Hominem
Planet Zog - The End
Lire la chronique
Energumen
Void Spiritualism (EP)
Lire la chronique
Necrowretch
With Serpents Scourge
Lire la chronique
Suicide Silence
The Black Crown
Lire la chronique
Lacuna Coil
Shallow Life
Lire la chronique
Mamie Nova
Jouer au blindtest
Crypt Sermon
Out of the Garden
Lire la chronique
Under Four WIngs Of Death
Ascension + Bölzer + Dysang...
Lire le live report
Sport
Bon Voyage
Lire la chronique
Glaciation
Sur les falaises de marbre
Lire la chronique
Heavydeath
Eternal Sleepwalker
Lire la chronique
King Woman
Doubt (EP)
Lire la chronique
Stormwitch
Season Of The Witch
Lire la chronique
Crimson Swan
Unlit
Lire la chronique
The Ashes To Ashes Tour
Chelsea Grin + Oceans Ate A...
Lire le live report
Obscure Infinity
Perpetual Descending Into N...
Lire la chronique
Carach Angren
This is no Fairytale
Lire la chronique
Torche
Restarter
Lire la chronique
Lacuna Coil
Dark Adrenaline
Lire la chronique
Conférence de presse 50ème Anniversaire
Scorpions
Lire le live report
Code
Mut
Lire la chronique
Aussitôt Mort
Montuenga
Lire la chronique
Binah
A Triad Of Plagues (EP)
Lire la chronique
Combien de concerts de metal faites-vous par an ?
On a bien dit de metal, hein ?
Voir le sondage
Sarpanitum
Blessed Be My Brothers
Lire la chronique
Misþyrming
Söngvar elds og óreiðu
Lire la chronique
Wende
The Third and the Noble
Lire la chronique
Touché Amoré
Parting The Sea Between Bri...
Lire la chronique
Thou / The Body
You, Whom I Have Always Hat...
Lire la chronique
Dire Omen
Wresting The Revelation Of ...
Lire la chronique