chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
39 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

D.S.K. - From Birth

Chronique

D.S.K. From Birth
Déjà 4 albums pour les Death / Grindeux de DSK. « From Birth » est l’émanation purulente de leur talent à composer des titres d’une intensité marquante, au travers de 12 titres (dont une cover de NAPALM DEATH) pour presque une heure de gros son. Doté d’une bonne production, « From Birth » décoiffe par son agressivité permanente, aucune chanson n’étant là pour calmer le jeu, mais plutôt pour en remettre une couche niveau brutalité. Blasts beats succèdent à mid-tempos au sein d’une même chanson, couvert par un chant Grind particulièrement ignoble (dans le bon sens du terme) de violence, qui laisse parfois sa place à un gros chant Death et quelques passages parlés. Les riffs oscillent entre thrash, death et hardcore, et globalement DSK fait penser à une version Death des premiers NAPALM DEATH, gardant l’énergie et l’agressivité sans concession du Grind tout en cumulant les riffs pour créer des titres bien longs qui valent leur pesant de brutalité.
J’avoue ne pas avoir été particulièrement soufflé par aucun des titres, les riffs manquant de ce coté super efficace qui fait qu’une chanson de NAPALM DEATH est souvent un hymne de brutalité. Pour ce qui est de la teneur globale en agressivité (difficile de ne pas se répéter), pas de problèmes par contre DSK tient toutes ses promesses et cette heure d’ « Ultra Death Metal » comme le groupe définit son style tiendra lieu de vraie libération sonore. A voir sur scène, où le groupe doit vraisemblablement libérer pleinement son potentiel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

citer
boullus
27/09/2004
Bonne chronique mais je ne suis pas d'accord pour dire que les riffs ne sont pas efficace, notament sur la chanson "anniversaire" my eyes are corrupted, ou la fameuse mosh part de with my organs, je ne parle même pas de repudiate ou the shell...ci c'est pas efficace ca!!
Dsk a voir en live absolument!
narog citer
narog
25/09/2004
Après le "Total Death Metal", l'"Ultra Death Metal"... plus propre et métissé, plus festif, mais qui ne serait pas déplaisant pour autant si j'étais amateur du genre.

Tout ça pour ammener sur fond de vague justification du commentaire la question majeure que chaque lecteur de cette chronique n'aura pas manqué de se poser:

Dans quoi le pommeau de douche est-il rentré?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
D.S.K.
Death / Grind
2004 - Thundering Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (10)  6.73/10

plus d'infos sur
D.S.K.
D.S.K.
Brutal Deathcore/Grind - France
  

tracklist
01.   Alive but broken
02.   My Fist
03.   My eyes are corrupted
04.   En la ciudad
05.   Repudiate
06.  Introduction to Not
07.   Suffer is mine
08.   With My Organs
09.   Death K
10.   The Shell
11.   Policy of worst
12.   Walls Of Confinement (napalm death)

line up
voir aussi
D.S.K.
D.S.K.
Oppressed / Deformed

2006 - Thundering Records
  

Essayez aussi
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Animalist (Split-CD)

2014 - Selfmadegod Records
  
Koldborn
Koldborn
The Uncanny Valley

2006 - Listenable Records
  
The Berzerker
The Berzerker
Animosity

2007 - Earache Records
  
Zubrowska
Zubrowska
One On Six

2004 - Xtreem Music
  
Inhumate
Inhumate
Life

2004 - Autoproduction
  

Urfaust
Geist ist Teufel (Rééd.)
Lire la chronique
Obituary
Inked In Blood
Lire la chronique
The Crown
Death is not Dead
Lire la chronique
Suis La Lune
Quiet, Pull The Strings!
Lire la chronique
Obscure Verses For The Multiverse Tour
Archgoat + Blackdeath + Inq...
Lire le live report
Author & Punisher
Ursus Americanus
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Lugal Ki En
Lire la chronique
Torturerama
It Begins At Birth (EP)
Lire la chronique
Ghost Bath
Moonlover
Lire la chronique
Megamix
Jouer au blindtest
Nocternity
Onyx (Rééd.)
Lire la chronique
Satanic Warmaster
Fimbulwinter
Lire la chronique
Night Demon
Curse Of The Damned
Lire la chronique
Marilyn Manson
The Pale Emperor
Lire la chronique
Legion Of Andromeda
Iron Scorn
Lire la chronique
Finsterforst
Mach dich frei
Lire la chronique
Thulcandra
Ascension Lost
Lire la chronique
Num Skull
Ritually Abused
Lire la chronique
Totem Skin
Still Waters Runs Deep
Lire la chronique
Leviathan
True Traitor, True Whore
Lire la chronique
Ethereal
Opus Aethereum
Lire la chronique
Quel format de musique achetez-vous le plus ?
Pour ceux qui achètent ou pas
Voir le sondage
Macabre
Dahmer
Lire la chronique
Sinmara
Aphotic Womb
Lire la chronique
Irkallian Oracle
Grave Ekstasis
Lire la chronique
Amenra
Mass V
Lire la chronique
Bilan 2014
Lire le bilan
Darkall Slaves
Transcendental State Of Abs...
Lire la chronique
Vardan
Verses from Ancient Times
Lire la chronique
Mudbath
Corrado Zeller
Lire la chronique