chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
26 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

D.S.K. - From Birth

Chronique

D.S.K. From Birth
Déjà 4 albums pour les Death / Grindeux de DSK. « From Birth » est l’émanation purulente de leur talent à composer des titres d’une intensité marquante, au travers de 12 titres (dont une cover de NAPALM DEATH) pour presque une heure de gros son. Doté d’une bonne production, « From Birth » décoiffe par son agressivité permanente, aucune chanson n’étant là pour calmer le jeu, mais plutôt pour en remettre une couche niveau brutalité. Blasts beats succèdent à mid-tempos au sein d’une même chanson, couvert par un chant Grind particulièrement ignoble (dans le bon sens du terme) de violence, qui laisse parfois sa place à un gros chant Death et quelques passages parlés. Les riffs oscillent entre thrash, death et hardcore, et globalement DSK fait penser à une version Death des premiers NAPALM DEATH, gardant l’énergie et l’agressivité sans concession du Grind tout en cumulant les riffs pour créer des titres bien longs qui valent leur pesant de brutalité.
J’avoue ne pas avoir été particulièrement soufflé par aucun des titres, les riffs manquant de ce coté super efficace qui fait qu’une chanson de NAPALM DEATH est souvent un hymne de brutalité. Pour ce qui est de la teneur globale en agressivité (difficile de ne pas se répéter), pas de problèmes par contre DSK tient toutes ses promesses et cette heure d’ « Ultra Death Metal » comme le groupe définit son style tiendra lieu de vraie libération sonore. A voir sur scène, où le groupe doit vraisemblablement libérer pleinement son potentiel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

citer
boullus
27/09/2004
Bonne chronique mais je ne suis pas d'accord pour dire que les riffs ne sont pas efficace, notament sur la chanson "anniversaire" my eyes are corrupted, ou la fameuse mosh part de with my organs, je ne parle même pas de repudiate ou the shell...ci c'est pas efficace ca!!
Dsk a voir en live absolument!
narog citer
narog
25/09/2004
Après le "Total Death Metal", l'"Ultra Death Metal"... plus propre et métissé, plus festif, mais qui ne serait pas déplaisant pour autant si j'étais amateur du genre.

Tout ça pour ammener sur fond de vague justification du commentaire la question majeure que chaque lecteur de cette chronique n'aura pas manqué de se poser:

Dans quoi le pommeau de douche est-il rentré?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
D.S.K.
Death / Grind
2004 - Thundering Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (11)  6.85/10

plus d'infos sur
D.S.K.
D.S.K.
Brutal Deathcore/Grind - France
  

tracklist
01.   Alive but broken
02.   My Fist
03.   My eyes are corrupted
04.   En la ciudad
05.   Repudiate
06.  Introduction to Not
07.   Suffer is mine
08.   With My Organs
09.   Death K
10.   The Shell
11.   Policy of worst
12.   Walls Of Confinement (napalm death)

line up
voir aussi
D.S.K.
D.S.K.
Oppressed / Deformed

2006 - Thundering Records
  

Essayez aussi
Napalm Death
Napalm Death
The Code Is Red... Long Live The Code

2005 - Century Media
  
Dragged Into Sunlight
Dragged Into Sunlight
Hatred For Mankind

2011 - Prosthetic Records
  
Xysma
Xysma
Xysma (Compil.)

2004 - Spikefarm Records
  
Fun At The Morgue
Fun At The Morgue
Massoula (EP)

2013 - Autoproduction
  
Exhumed
Exhumed
All Guts, No Glory

2011 - Relapse Records
  

Blaze Of Perdition
Near Death Revelations
Lire la chronique
State Faults
Desolate Peaks
Lire la chronique
Conqueror
War Cult Supremacy
Lire la chronique
Kataklysm
Of Ghosts And Gods
Lire la chronique
One Life Crew
Crime Ridden Society
Lire la chronique
Adversarial
Death, Endless Nothing And ...
Lire la chronique
Parce qu'on a tous été ados
Jouer au blindtest
Loudblast
Sublime Dementia
Lire la chronique
Motocultor Festival 2015
Lire le dossier
Uncle Acid And The Deadbeats
The Night Creeper
Lire la chronique
Interment
Where Death Will Increase 1...
Lire la chronique
Aetherius Obscuritas
MMXV
Lire la chronique
LVTHN
The Grand Uncreation (Compil.)
Lire la chronique
Der Weg einer Freiheit
Unstille
Lire la chronique
Soilwork - The Ride Majestic
Lire le dossier
Lugubrum / Urfaust
Het Aalschuim der Natie (Sp...
Lire la chronique
Venefixion
Defixio (Démo)
Lire la chronique
Ulcerate
Everything is Fire
Lire la chronique
Pure
Art of Loosing One's Own Life
Lire la chronique
Metal Méan 2015
(DOLCH) + Drowned + Grand M...
Lire le live report
Suis La Lune
Distance / Closure (EP)
Lire la chronique
New Noise Festival 10
Birds In Row + Earthship + ...
Lire le live report
Crown
Natron
Lire la chronique
Leprous
The Congregation
Lire la chronique
Various Artists
A Treasure to Find (Tribute...
Lire la chronique
Vardan
Between the Fog and Shadows
Lire la chronique
Birds In Row
You, Me & the Violence
Lire la chronique
Weird Fate
Cycle of Naught
Lire la chronique
Mercyless
Abject Offerings
Lire la chronique
Acherontas
Ma-IoN (Formulas Of Reptil...
Lire la chronique