chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
44 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dawohl - Potestas.Ratio.Iustitia

Chronique

Dawohl Potestas.Ratio.Iustitia (EP)
« Mais pourquoi sont-ils aussi méchant ? » Parce que ça fait du bien de brutaliser son auditoire, tout simplement. DAWOHL est Français, nous vient de Mulhouse, et « POTESTAS . RATIO . IUSTITIA » est la première production 5 titres d’un groupe que l’on sent très aguerri, au point d’avoir eu la confiance de Max Otero (MERCYLESS) pour apparaître en guest sur un titre (ou alors c’est juste qu’ils boivent des bières ensemble le WE, allez savoir).

Dans une optique à la HATE ETERNAL, MYRKSKOG (période « Superior Massacre »), INTERNECINE & consorts, DAWOHL aligne pendant un gros quart d’heure 4 compos + une intro succulentes (les compos en tout cas, car je suis moins fan de l’intro symphonique, mais passons), qui rivalisent sans peine avec les pontes du genre précités. La production en béton armé y est pour quelque chose, mais pas que ; c’est aussi parce que les riffs tiennent carrément la route, que la section rythmique est de toute beauté avec un Kevin Folley (BENIGHTED) appelé en renforts pour les solos de triangle… et accessoirement aux percussions, que l’on passe en définitive un sacré bon moment à se faire défourailler les esgourdes dans un sens puis dans l’autre. L’EP évite également l’écueil fréquent dans le genre des vocaux trop monotones, le vocaliste P.G.M alternant grunts, growls et chant hurlé pour un peu plus de diversité dans ce monde de blats. S’il ne fallait retenir qu’une compo, ce serait la « mercyless » (hihi) « Deus Ex Machina », qui ne laisse comme mon jeu de mots pourri ne l’indique pas assez peu de répit à son auditeur, et possède un passage en lead guitar très sympatoche, rappelant la grande époque de HOUR OF PENANCE (« Misconception » me concernant). Ajoutez à cela un artwork chiadé, des paroles « dépeignant une dystopie basée sur un amoralisme et une rationalité poussés à leur paroxysme, dans une société eugénique et totalitaire, le tout influencée par des œuvres d’anticipations comme « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley, « 1984 » de George Orwel… » (ça s’est vu que j’ai pompé la bio du groupe ?)... et un prix cool (6,66 €, ZE PRICE OF ZE BEAST), et vous obtenez un premier coup de maître, pour qui aime son Métal brutal et furieux. J’en suis.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Dawohlpropaganda citer
Dawohlpropaganda
14/10/2014 19:32
AVE

Merci pour cette excellente chronique !

Au passage nous avons dévoilé une lyrics video de l'un des titres, pour ceux que ça intéresse :

https://www.youtube.com/watch?v=gyjm5womYug#t=13


AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dawohl
Brutal Death Metal
2014 - Trendkill Recordings
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  3.75/5

plus d'infos sur
Dawohl
Dawohl
Brutal Death Metal - France
  

vidéos
Damnatio Memoriae
Damnatio Memoriae
Dawohl

Extrait de "Potestas.Ratio.Iustitia"
  

tracklist
01.   Canticum Belli
02.   Decimate
03.   Deus Ex Machina
04.   Damnatio Memoriae
05.   Verba Imperiosa

line up
parution
20 Juin 2014

Essayez aussi
Blasphemer
Blasphemer
On The Inexistence Of God

2008 - Comatose Music
  
Abraxas
Abraxas
Wretched Existence (EP)

2009 - Relapse Records
  
Bloodsoaked
Bloodsoaked
Brutally Butchered

2007 - Comatose Music
  
Maveth
Maveth
Breath Of An Abomination (Compil.)

2011 - Nuclear Winter
  
Grotesque
Grotesque
Museum Of Human Disease

2007 - Prime Cuts Music
  

Falaise
My Endless Immensity
Lire la chronique
King Satan
King Fucking Satan
Lire la chronique
Father Befouled
Desolate Gods
Lire la chronique
Pagliacci : Genèse d'un Opéra Metal
Lire l'interview
Vemod
Venter På Stormene
Lire la chronique
On Thorns I Lay
Eternal Silence
Lire la chronique
Make Them Suffer
Worlds Apart
Lire la chronique
Satan présente GRAVELAND (feat. Sakrifiss)
Lire le podcast
Grima
Tales of the Enchanted Woods
Lire la chronique
Mötley Crüe
Shout at the Devil
Lire la chronique
Sepulchral
Back From The Dead (Compil.)
Lire la chronique
Skull Parade
Skullparade
Lire la chronique
Cytotoxin
Gammageddon
Lire la chronique
The World I Knew
Fuck a 9-5 (EP)
Lire la chronique
Infinity
Hybris
Lire la chronique
Anasarca
Survival Mode
Lire la chronique
The Fatalist
Dark Ecriture (EP)
Lire la chronique
Dead Witches
Ouija
Lire la chronique
Black Metal in french : Les destructeurs
Lire le biographie
Formicarius
Black Mass Ritual
Lire la chronique
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)
Lire la chronique
Dzö-nga
The Sachem's Tales
Lire la chronique
Wacken Open Air 2017
28 years louder than anythi...
Lire le live report
Expulsion
Nightmare Future (EP)
Lire la chronique
Once Awake
Ever So Cold
Lire la chronique
Contorsion
United Zombie Nation (U.z.N)
Lire la chronique
The Gault
Even as All Before Us
Lire la chronique
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmach...
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Ascension Gate
Lire la chronique
Nokturnal Mortum
Verity
Lire la chronique