chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
68 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dawohl - Potestas.Ratio.Iustitia

Chronique

Dawohl Potestas.Ratio.Iustitia (EP)
« Mais pourquoi sont-ils aussi méchant ? » Parce que ça fait du bien de brutaliser son auditoire, tout simplement. DAWOHL est Français, nous vient de Mulhouse, et « POTESTAS . RATIO . IUSTITIA » est la première production 5 titres d’un groupe que l’on sent très aguerri, au point d’avoir eu la confiance de Max Otero (MERCYLESS) pour apparaître en guest sur un titre (ou alors c’est juste qu’ils boivent des bières ensemble le WE, allez savoir).

Dans une optique à la HATE ETERNAL, MYRKSKOG (période « Superior Massacre »), INTERNECINE & consorts, DAWOHL aligne pendant un gros quart d’heure 4 compos + une intro succulentes (les compos en tout cas, car je suis moins fan de l’intro symphonique, mais passons), qui rivalisent sans peine avec les pontes du genre précités. La production en béton armé y est pour quelque chose, mais pas que ; c’est aussi parce que les riffs tiennent carrément la route, que la section rythmique est de toute beauté avec un Kevin Folley (BENIGHTED) appelé en renforts pour les solos de triangle… et accessoirement aux percussions, que l’on passe en définitive un sacré bon moment à se faire défourailler les esgourdes dans un sens puis dans l’autre. L’EP évite également l’écueil fréquent dans le genre des vocaux trop monotones, le vocaliste P.G.M alternant grunts, growls et chant hurlé pour un peu plus de diversité dans ce monde de blats. S’il ne fallait retenir qu’une compo, ce serait la « mercyless » (hihi) « Deus Ex Machina », qui ne laisse comme mon jeu de mots pourri ne l’indique pas assez peu de répit à son auditeur, et possède un passage en lead guitar très sympatoche, rappelant la grande époque de HOUR OF PENANCE (« Misconception » me concernant). Ajoutez à cela un artwork chiadé, des paroles « dépeignant une dystopie basée sur un amoralisme et une rationalité poussés à leur paroxysme, dans une société eugénique et totalitaire, le tout influencée par des œuvres d’anticipations comme « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley, « 1984 » de George Orwel… » (ça s’est vu que j’ai pompé la bio du groupe ?)... et un prix cool (6,66 €, ZE PRICE OF ZE BEAST), et vous obtenez un premier coup de maître, pour qui aime son Métal brutal et furieux. J’en suis.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
19/03/2018 13:33
note: 4/5
Un excellent EP qui mérite d'être redécouvert et dont on a hâte d'écouter la suite, qui évite les écueils du trop-plein en jouant sur la sobriété, le tout avec une prod' relativement naturelle et sans excès
Dawohlpropaganda citer
Dawohlpropaganda
14/10/2014 19:32
AVE

Merci pour cette excellente chronique !

Au passage nous avons dévoilé une lyrics video de l'un des titres, pour ceux que ça intéresse :

https://www.youtube.com/watch?v=gyjm5womYug#t=13


AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dawohl
Brutal Death Metal
2014 - Trendkill Recordings
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines : (2)  3.75/5

plus d'infos sur
Dawohl
Dawohl
Brutal Death Metal - 2009 - France
  

vidéos
Damnatio Memoriae
Damnatio Memoriae
Dawohl

Extrait de "Potestas.Ratio.Iustitia"
  

tracklist
01.   Canticum Belli
02.   Decimate
03.   Deus Ex Machina
04.   Damnatio Memoriae
05.   Verba Imperiosa

line up
parution
20 Juin 2014

Essayez aussi
Krisiun
Krisiun
Works Of Carnage

2003 - Century Media Records
  
Insidious Decrepancy
Insidious Decrepancy
Extirpating Omniscient Certitude

2009 - Brutal Bands
  
Hate Eternal
Hate Eternal
King Of All Kings

2002 - Earache Records
  
Septycal Gorge
Septycal Gorge
Scourge Of The Formless Breed

2014 - Autoproduction
  
Decapitated
Decapitated
Nihility

2002 - Earache Records
  

Solstice
White Horse Hill
Lire la chronique
Wallachia
Monumental Heresy
Lire la chronique
The Grotesquery
The Lupine Anathema
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique