chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
33 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dawohl - Potestas.Ratio.Iustitia

Chronique

Dawohl Potestas.Ratio.Iustitia (EP)
« Mais pourquoi sont-ils aussi méchant ? » Parce que ça fait du bien de brutaliser son auditoire, tout simplement. DAWOHL est Français, nous vient de Mulhouse, et « POTESTAS . RATIO . IUSTITIA » est la première production 5 titres d’un groupe que l’on sent très aguerri, au point d’avoir eu la confiance de Max Otero (MERCYLESS) pour apparaître en guest sur un titre (ou alors c’est juste qu’ils boivent des bières ensemble le WE, allez savoir).

Dans une optique à la HATE ETERNAL, MYRKSKOG (période « Superior Massacre »), INTERNECINE & consorts, DAWOHL aligne pendant un gros quart d’heure 4 compos + une intro succulentes (les compos en tout cas, car je suis moins fan de l’intro symphonique, mais passons), qui rivalisent sans peine avec les pontes du genre précités. La production en béton armé y est pour quelque chose, mais pas que ; c’est aussi parce que les riffs tiennent carrément la route, que la section rythmique est de toute beauté avec un Kevin Folley (BENIGHTED) appelé en renforts pour les solos de triangle… et accessoirement aux percussions, que l’on passe en définitive un sacré bon moment à se faire défourailler les esgourdes dans un sens puis dans l’autre. L’EP évite également l’écueil fréquent dans le genre des vocaux trop monotones, le vocaliste P.G.M alternant grunts, growls et chant hurlé pour un peu plus de diversité dans ce monde de blats. S’il ne fallait retenir qu’une compo, ce serait la « mercyless » (hihi) « Deus Ex Machina », qui ne laisse comme mon jeu de mots pourri ne l’indique pas assez peu de répit à son auditeur, et possède un passage en lead guitar très sympatoche, rappelant la grande époque de HOUR OF PENANCE (« Misconception » me concernant). Ajoutez à cela un artwork chiadé, des paroles « dépeignant une dystopie basée sur un amoralisme et une rationalité poussés à leur paroxysme, dans une société eugénique et totalitaire, le tout influencée par des œuvres d’anticipations comme « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley, « 1984 » de George Orwel… » (ça s’est vu que j’ai pompé la bio du groupe ?)... et un prix cool (6,66 €, ZE PRICE OF ZE BEAST), et vous obtenez un premier coup de maître, pour qui aime son Métal brutal et furieux. J’en suis.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Dawohlpropaganda citer
Dawohlpropaganda
14/10/2014 19:32
AVE

Merci pour cette excellente chronique !

Au passage nous avons dévoilé une lyrics video de l'un des titres, pour ceux que ça intéresse :

https://www.youtube.com/watch?v=gyjm5womYug#t=13


AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dawohl
Brutal Death Metal
2014 - Trendkill Recordings
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  3.75/5

plus d'infos sur
Dawohl
Dawohl
Brutal Death Metal - 2009 - France
  

vidéos
Damnatio Memoriae
Damnatio Memoriae
Dawohl

Extrait de "Potestas.Ratio.Iustitia"
  

tracklist
01.   Canticum Belli
02.   Decimate
03.   Deus Ex Machina
04.   Damnatio Memoriae
05.   Verba Imperiosa

line up
parution
20 Juin 2014

Essayez aussi
Devour The Fetus
Devour The Fetus
Promo 2012 (Promo)

2012 - Autoproduction
  
Trauma
Trauma
Determination

2006 - Unique Leader Records
  
Hate Eternal
Hate Eternal
Conquering The Throne

1999 - Wicked World
  
Visceral Bleeding
Visceral Bleeding
Remnants Of Deprivation

2002 - Retribute Records
  
Diluvian
Diluvian
Epidemic

2010 - Deepsend Records
  

Savage Master
Creature Of The Flames (EP)
Lire la chronique
Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique