chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
57 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Writhe - Writhe

Chronique

Writhe Writhe (EP)
La première déflagration Grindcore de cette année à avoir fait son chemin jusqu'à mes oreilles est une petite ogive de cinq minutes. Une explosion d'énergie aussi courte que ne l'a été sa composition, qui tient plus d'un défi qu'autre chose. Writhe est l'oeuvre d'un seul homme, apparemment Disho du groupe Separatist. Un beau matin, notre homme décide de se lancer dans la composition et l'enregistrement d'une maquette, le tout en une seule journée : ce premier EP en est le résultat. On aurait pu craindre l'amateurisme, le son un peu hésitant, mais il n'en est rien. Writhe a réussi à boucler, en à peine 24h, cinq titres fichtrement convaincants et annonciateurs du meilleur pour la suite.

De l'artwork très Bannonesque jusqu'à la production, tout ce premier jet respire le professionnalisme, non pas la première démo enregistrée à l'arrache sur un magnéto deux pistes. Boîte à rythmes calée et finalement assez peu synthétique (un bonheur quand la majeure partie des one-man band du globe utilisent les même échantillons), guitares imposantes qui martèlent des riffs découpés à la truelle (l'introduction et l'outroduction sont directement empruntées aux démarrages des meilleurs disques de Powerviolence), voix mixée à peine en retrait de la scène de crime, ces cinq premiers titres rappellent immanquablement les anglais d'Anaal Nathrakh et Fukpig, pour cette violence débridée et complètement gratuite qui suinte de chaque titre.

Writhe n'en oublie pas le groove pour autant, ni le besoin d'aérer ses compositions. Disho sait équitablement doser les avoinées et les parties plus "posées", de la rythmique Crust destructrice de "Failure" jusqu'au mid-tempo cadencé par une grosse caisse implacable de "Malice". Courte durée aidant, l'indéniable qualité de cette première réalisation de l'australien nous pousse à l'écouter encore et encore. Si Writhe ne se cantonne pas à être un "coup d'une journée" (Ce qui serait dommage, au vu du succès inattendu de ce premier jet), nul doute qu'à défaut de renouveler le style, il saura s'en faire un digne représentant. Pour l'heure, cet EP reste aussi efficace que bien fichu.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Writhe
Grindcore
2016 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Writhe
Writhe
Grindcore - 2014 - Australie
  

tracklist
01.   -  (00:45)
02.   Silent  (00:51)
03.   Malice  (01:02)
04.   Failure  (01:29)
05.   -  (01:16)

Durée : 05:26

parution
3 Janvier 2016

Essayez aussi
Rotten Sound
Rotten Sound
Cursed

2011 - Relapse Records
  
Phobia
Phobia
Unrelenting (EP)

2010 - Relapse Records
  
Blockheads
Blockheads
This World Is Dead

2013 - Relapse Records
  
Rotten Sound
Rotten Sound
Abuse to Suffer

2016 - Season Of Mist
  
Phobia
Phobia
22 Random Acts of Violence

2008 - Willowtip Records
  

Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique
Deinonychus
Ode to Acts of Murder, Dyst...
Lire la chronique
Hegemon pour l'EP "Initium Belli"
Lire l'interview
Black Label Society
Grimmest Hits
Lire la chronique
Nydvind
Seas of Oblivion
Lire la chronique
Bolt Thrower
The Peel Sessions 1988-90 (...
Lire la chronique