chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
49 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Schattenvald - Der Winterkönig

Chronique

Schattenvald Der Winterkönig (EP)
Der Winterkönig est un EP, oui, mais un EP de plus de 50 minutes. Donc vous allez avoir de quoi vous mettre sous la dent, surtout si vous ne connaissiez pas ces Allemands puisqu’à 4 titres inédits ont été ajoutés les 3 de la démo de 2002 : Nachtvolk. Et oui, bien que sa réputation ne soit pas vraiment arrivée jusqu’à nos oreilles, SCHATTENVALD existe depuis 1998. Ce n’est qu’après quelques démos que le premier album avait pu paraître, en 2007, en autoproduction avant d’être enfin réédité sur un label en 2013, à l’occasion de la sortie du 4ème opus.

Cette fois-ci nos gaillards n’ont pas eu la patience ou l’inspiration suffisante pour proposer un album complet. Il faudra se contenter d’un matériel qui attisera la curiosité et introduira bien à leur monde. Et leur monde est loin de 2016. Leur musique est restée coincée quelque part entre 1998 et 2005 avec un black atmosphérique qui mise tout sur les ambiances. Ils nous emportent dans un monde médiéval, comme le montre le visuel, avec des armes proches de celles des débuts de LUNAR AURORA, proposant eux aussi un équilibre entre agressivité et passages planants. Les mélodies sont bonnes, quoique trop étirées. « Einzig Die Stimment Verstummen Nicht » et « Der Winterkönig (Teil 2) font chacun 11 minutes. Ils auraient pu être amputés de 2 ou 3 pour éviter trop de répétitions. Car c’est le petit défaut, difficile d’être aussi hypnotique qu’un BURZUM. La lassitude pointe légèrement son nez sur les parties instrumentales trop longues.

La présence de la vieille démo est l’occasion de voir que SCHATTENVALD est assez fidèle à ses débuts. Son style n’a pas vraiment évolué, si ce n’est que les mélodies étaient moins marquées auparavant. On remarquera aussi que la production était encore plus étouffée. Qualité auditive minimale... Mais ça a son charme aussi.

Le dernier morceau est un inédit sur lequel aucune information n’est donnée, mais qui se démarque par l’apport d’une voix plus claire et de riffs plus envolés. Un clavier ajoute à nouveau de la légèreté. Il rappelle WINDIR, encore un point positif.

Il y a eu d'originalité, mais c’est un style de musique que j’aurai du mal à dénigrer, tant j'y ai été sensible et qu'il est devenu rare. Du black atmosphérique simple, qui n’est pas prétentieux, qui parle à l’âme sans se poser de questions sur la façon d’y parvenir, qui alterne ou mêle rapidité et sensibilité. Du black qui ne ravira ni les fans de trve parce qu’il incorpore trop de légèreté, ni aux amateurs de post black parce qu’il reste trop traditionnel. Plutôt conseillé aux nostalgiques comme moi alors.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Schattenvald
Black Metal Atmosphérique
2016 - Obscure Abhorrence Productions
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Schattenvald
Schattenvald
Black Metal atmosphérique - 1998 - Allemagne
  

tracklist
01.   Der Winterkönig (Teil 1)
02.   Einzig die Stimmen verstummen nicht
03.   Der Winterkönig (Teil 2)
04.   Im Nachtenschein
05.   Mitternacht
06.   Der Nachteswanderer
07.   Tale of Asgard's Foray

Durée : 51:43

line up
parution
13 Février 2016

voir aussi
Schattenvald
Schattenvald
V

2017 - Kristallblut Records
  

Essayez aussi
Moon
Moon
Render of the Veils

2015 - Moribund Records
  
Manetheren
Manetheren
The End

2017 - Avantgarde Music
  
Diabolical Masquerade
Diabolical Masquerade
Ravendusk In My Heart

1996 - Adipocere Records
  
Walknut
Walknut
Graveforests And Their Shadows

2007 - Stellar Winter Records
  
Lunar Aurora
Lunar Aurora
Hoagascht

2012 - Cold Dimensions
  

Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique