chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
56 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

God Dethroned - The Lair of the White Worm

Chronique

God Dethroned The Lair of the White Worm
A peine un an après « Into the Lungs of Hell », God Dethroned est de déjà de retour avec un nouvel album et un line up entièrement revu et corrigé. Henri « le Serpent King » Sattler (chant / guitare) s’affirme désormais comme le leader incontesté du groupe après le départ des derniers membres originels, et il a su recruté des remplaçants de talent, à commencer par Isaac Delahaye, arrivé depuis peu au poste de guitariste, et qui a apposé des solos particulièrement inspirés sur pratiquement tous les titres de l’album (« Nihilism »et « The Lair of the White Worm » en tête). Le batteur Arien déjà présent sur « Into the Lungs… » confirme qu’il est parfaitement à sa place dans le groupe, son jeu étant rempli de petites subtilités et d’une utilisation de la double très judicieuse, et pour ce qui est de blaster il n’a pas perdu la main !

« On peut changer une équipe qui gagne, mais si c’est la recette qui marche généralement on la garde ». C’est la réflexion qu’a du se faire le groupe au moment de composer ce nouvel opus, qui ne dévie pas du cap fixé depuis les 3 derniers albums : mêler agressivité et mélodie dans un combat permanent pour savoir qui l’emportera. Au final c’est souvent la brutalité qui gagne la manche, les mélodies n’étant distillées qu’avec parcimonie, mais quand elles débarquent soudainement c’est toujours magnifique (« Nihilism », décidément le meilleur titre de l’album). Le groupe s’est quand même fendu d’un sublime titre mid-tempo, « Rusty Nails », tout en mélodies accrocheuses et qui fait le lien entre le carnage auditif de la première et seconde partie de l’album.
Globalement « The Lair of the White Worm » est donc plus mélodique, plus inspiré et plus varié que son prédécesseur qui était un rien décevant. Les mélodies sont toujours de mises (« Nihilism », le début de « Arch Enemy Spain », « Rusty Nails »), les titres rapides également (le reste de « Arch Enemy Spain », « Loyal to the Crown of God Dethroned », « Salt in your Wounds »), et si le chant du Serpent King se veut encore un peu plus proche du black qu’auparavant on reste en terrain conquis. Tous les compos sont servis par une production magistrale, digne des meilleures sorties actuelles, et qui est la meilleur dont ai jamais bénéficié le groupe jusqu’alors. S’il fallait émettre un reproche à cet album, outre sa non prise de risques flagrante, c’est la légère baisse de qualité des trois derniers titres de l’album, qui manquent un peu de saveur après un début haut en couleur. Mais dans l’ensemble, « The Lair of the White Worm » reste du très bon God Dethroned, le parfait compromis entre la brutalité de « Ravenous » et l’aspect thrashisant d’ « Into the Lungs of Hell ».

God Dethroned poursuit donc son chemin sans se soucier des modes actuelles, avec un line-up remis à neuf et la même constance de qualité dans son Death / Thrash. « The Lair of the White Worm » est tout ce qu’il y a de plus classique dans le style, mais la dizaine d’années d’expérience derrière pour trouver des mélodies et des riffs de tueurs fait la différence auprès de la concurrence. Un album qui mérite une place de choix dans votre discothèque.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Chris citer
Chris
21/10/2006 09:14
note: 8/10
ajout de quelques mp3, pour montrer à ceux qui découvriraient le groupe avec "the toxic touch", à quel point l'album d'avant est bien plus énorme Sourire
Niktareum citer
Niktareum
09/03/2006 17:27
note: 7/10
A force de l'écouter il me lasse un peu plus vite que les autres qd même...
bien mais il sauraient pu mieux faire.
Chris citer
Chris
26/11/2004
note: 8/10
sortie prévue fin novembre en édition limitée avec un DVD bonus de 50 min comprenant des itws du groupe.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
God Dethroned
Death / Thrash mélodique
2004 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (10)  7/10
Webzines : (19)  7.47/10

plus d'infos sur
God Dethroned
God Dethroned
Death Mélodique - 1991 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Nihilism
02.   Arch Enemy Spain
03.   Sigma Enigma
04.   The Lair Of The White Worm
05.   Rusty Nails
06.   Loyal To The Crown Of God Dethroned
07.   Last Zip Of Spit
08.   The Grey Race
09.   Salt In Your Wounds

Durée : 40:10

line up
voir aussi
God Dethroned
God Dethroned
The Toxic Touch

2006 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Bloody Blasphemy

1999 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Grand Grimoire

1997 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Passiondale

2009 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Ravenous

2001 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
The Forsaken
The Forsaken
Arts of Desolation

2002 - Century Media Records
  
Merciless
Merciless
Unbound

1994 - Black Lodge Records
  
Shadows Fall
Shadows Fall
Of One Blood

2000 - Century Media Records
  
Carnal Forge
Carnal Forge
Aren't You Dead Yet ?

2004 - Century Media Records
  
The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder
Deflorate

2009 - Metal Blade Records
  

MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast