chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
61 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

The Album Leaf - Between Waves

Chronique

The Album Leaf Between Waves
Derrière ma carapace de blackeux/doomster, il y a un petit cœur qui bat. Et ce petit cœur si fragile, si plein d’Amour m’amène parfois à m’aventurer en des terres plus sobres, plus dépouillées, plus nettement éthérées que les souterrains où je traîne plus volontiers. The Album Leaf propose ainsi, avec Between Waves et son très bel artwork, un post-rock très porté sur les mélodies et les envolées graciles. Très porté sur les loops electro aussi. Après cinq albums et une flopée de EP, le groupe affine son style, qu’il rapproche davantage de la partie heavenly / ambient du style que de ses territoires plus strictement électriques. En ressort un album tout en finesse et en sobriété, aussi léger qu’une feuille emportée par le vent d’automne et aussi triste et mélancolique qu’une pluie fine balayant la forêt. Leur première partie en compagnie de Sigur Ros il y a quelques années donne le ton.

False Down, le premier titre, induit en erreur, dont le départ sonne quasi electro alors que des nappes éthérées accompagnent doucement la structure pour la traditionnelle montée en puissance propre au genre. Les petites boucles electro constituent d’ailleurs le fil conducteur de cet album ; elles se superposent aux structures ou les accompagnent selon les cas. Bien insérées dans l’architecture des titres, elles ne brisent pas les mélodies, ni ne cassent la dynamique d’ensemble, ce qui est à noter. Le son, un poil cotonneux, convient bien à l’atmosphère dégagée. Il confère un côté ouaté au tout qui offre à l’auditeur de s’abandonner à la musique sans entrave. Les boucles electro sont très immersives. Flanquées d’un piano (ou d’un clavier), elles entraînent l’auditeur pour un voyage au dessus des nuages, tant elles semblent curieusement « assouplir » la structure par leur rondeur (Glimmering Lights ; Back to the Start).

Le mélange entre l’aspect robotique des loops electro et le caractère très organique de la gratte acoustique ou de la batterie est en parfait équilibre. Il est même remarquable de constater que, à force d’écoutes, on ne parvient plus à distinguer les pistes tant elles se mêlent au service de la mélodie et de l’immersion. D’apparence simple et accessible – ce qui est un tour de force – la musique est pourtant riche et complexe (le formidable New Soul, planant et dense à la fois). Et lorsque la voix hors norme – au sens d’étrange – de Jimmy LaValle se fait entendre, l’expérience prend un tour nouveau, presque dark wave (toujours New Soul ; Never Far). J’y est même trouvé quelques ressemblances avec Tropic of Cancer et leur album Restless Idylls (sur Between Waves notamment).

Globalement, le travail sur les textures est tout à fait remarquable. Certains titres donnent le sentiment de pouvoir être appréhendés physiquement, comme si l’on pouvait les croquer (Wandering Still) en raison même de leur « épaisseur », de leur densité. Ce d’autant que, sur certains d’entre eux, la basse vient parfois déposer délicatement quelques accords ronds qui enrichissent encore le tout. Une nouvelle fois, le tour de force tient dans l’équilibre parfait entre une structure chaude, dense et l’impression globale de sérénité et de légèreté qui se dégage des morceaux (notamment sur Wandering Still, quasi trip-hop sur la fin ou encore sur Never Far ou Lost in the Fog). L’usage de field-recording (enregistrement de bruits naturels, issus des bois, de l’écoulement des rivières…) accroît l’immersion et le sentiment de contemplation (Lost in the Fog par exemple).

J’ai beaucoup aimé cet album, son audace, sa capacité à parfaitement équilibrer des forces contraires, l’organique et la machine et sa science de la composition. L’amateur de mélopées electro de grande classe comme l’amateur de voyage interstellaire de haut vol ne boudera pas son plaisir devant ce qui est l’un des albums, dans le genre, de l’année.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
25/09/2016 12:58
Pas mal ça ! J'y retrouve un peu les mêmes idées que dans un 65dos (période actuelle) mais qui sonnerait beaucoup plus apaisé. A creuser en tout cas.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Album Leaf
Post-rock, Electro ambient
2016 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  6.67/10

plus d'infos sur
The Album Leaf
The Album Leaf
Post-rock, Electro ambient - 1999 - Etats-Unis
  

vidéos
Between Waves
Between Waves
The Album Leaf

Extrait de "Between Waves"
  

tracklist
01.   False Dawn
02.   Glimmering Lights
03.   New Soul
04.   Back to the Start
05.   Wandering Still
06.   Never Far
07.   Lost in the Fog
08.   Between Waves

Durée : 41 minutes environ

parution
26 Août 2016

Gevlerkt
De Grote Sterfte
Lire la chronique
Doedsvangr
Satan ov Suns
Lire la chronique
Mindwarp
A Cold Black Day
Lire la chronique
Anguish
Magna Est Vis Siugnah
Lire la chronique
Dominant
The Summoning (EP)
Lire la chronique
The Ugly
Thanatology
Lire la chronique
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
Z Family
Chapter II : Origin
Lire la chronique
Autopsy
Puncturing The Grotesque (EP)
Lire la chronique
Life Of Agony
River Runs Red
Lire la chronique
Mortis Mutilati
The Stench of Death
Lire la chronique
Pissgrave
Suicide Euphoria
Lire la chronique
Disfuneral
Disfuneral (EP)
Lire la chronique
Harakiri for the Sky
Arson
Lire la chronique
I I (Infernal Invocation) / Lihhamon
Miasmal Coronation (Split-CD)
Lire la chronique
(Faire) découvrir le Black Metal !
Lire le podcast
Morbid Angel
Kingdoms Disdained
Lire la chronique
Unhuman
Unhuman
Lire la chronique
False Gharial
Birth (EP)
Lire la chronique
Watain
Trident Wolf Eclipse
Lire la chronique
Holmgang
Dømt til døden
Lire la chronique
Iphicrate
Résurgence (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Raping Angels in Hell
Lire la chronique
Condition Critical
Extermination Plan
Lire la chronique
Necrophobic
Mark Of The Necrogram
Lire la chronique
Almyrkvi
Umbra
Lire la chronique
Deathcult
Cult Of The Goat
Lire la chronique
Scuorn
Parthenope
Lire la chronique
Portrait
Burn The World
Lire la chronique
Deinonychus
Ode to Acts of Murder, Dyst...
Lire la chronique