chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
59 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Bornholm - Primaeval Pantheons

Chronique

Bornholm Primaeval Pantheons
La scène black hongroise n’est pas la plus connue. Elle recèle cependant certains mérites, le premier d’entre eux étant de générer des groupes atypiques (Thy Catafalque ou Sear Bliss) ou, lorsque le propos est plus classique, des groupes habités (Niedergang en dernier lieu, Forest Silence, Marblebog…). Bornholm est de ceux-là, qui empruntent aux deux écoles, mi-chemin entre épique, originalité et black metal racé. Primaeval Pantheons est son déjà quatrième effort longue durée, après notamment un March for Glory and Revenge qui m’avait particulièrement séduit (tout comme leurs artwork, souvent de toute beauté, le dernier faisant toutefois exception…).

Et de l’épique, de la guerre, du sang, du sentiment d’être au cœur d’une grande bataille, de franchir les montagnes à cheval, tu auras. Dès Eye of Knowledge, tu es plongé au cœur des hostilités. Le son est ample, très ample, le souffle de l’aventure te happe, comme ces guitares très incisives, particulièrement thrash dans leur attaque et rapide dans leur allure. Ce premier titre atteste de la patte Bornholm sans hésitation. Les chœurs païens en arrière-plan ramènent à l’époque March of Glory, comme la batterie qui dresse son mur rythmique. L’intensité de ce premier titre figure le tir nourri de l’ennemi, juste brisé par le pont central qui ramène du calme, en laissant par ailleurs souffler un vent de nostalgie sur le champ de bataille. C’est bien encore l’esprit Moonsorrow qui traverse ces compos.

L’équilibre global entre agressivité et mélodie, attaque brutale et nostalgie des temps anciens est parfaitement trouvé, comme sur les albums précédents (Seventh Reign). Point de (mauvaise) surprise ici. Les petits riffs heavy (sur la fin de Eye of Knowledge ou sur le départ d’Atavism ou dans sa structure même ; vers les 3’35 sur Runes of Power) enrichissent les structures comme autant d’enluminures sur un ouvrage ancien. Ils offrent une dynamique élevée aux titres (ils portent littéralement Atavism) en offrant de nombreuses relances aux morceaux.

Techniquement, il faut le souligner, les titres proposent du très haut niveau. Le mid-tempo arrêté sur un grand nombre de titres permet de mettre en valeur cette technique et les idées / arrangements qui parsèment le titre (les riffs orientalisant sur Runes of Power par exemple ; la mélodie tournante sur March of Saturn). Les changements de rythme sont nombreux ; la structure évolue en fonction du propos ou de l’instant figuré par le titre, avec beaucoup de naturel et, disons-le clairement, une grande science de la composition (le caractère quasi prog’ de Runes of Power, très beau morceau). L’enchevêtrement – c’est le terme exact – de riffs thrash et ultra aériens est une merveille ; il est réalisé sans faux pas, sans fausse note (Old, superbe morceau encore ; Iron Crown ; Bloodstorm). L’ensemble confère à l’architecture des morceaux une richesse appréciable, sans être indigeste.

Si l’on met à part un dernier long titre un peu inutile, cet album est à recommander sans difficulté aux amateurs de black épique, de haut vol, qui ne rechignent pas à la mélodie et aux accents heavy. Vous ne serez pas déçus.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

TarGhost citer
TarGhost
16/02/2017 20:20
Coucou raz' ! Ta chro me donne bien envie...j'étais resté sur l'album "On the way of hunting moon" et son artwork forestier qui accompagnait a merveille son black juste ce qu'il faut mélodique. Je youtube de ce pas Clin d'oeil
Raziel citer
Raziel
13/02/2017 08:09
note: 8/10
Techniquement, ça reste indiscutable.

Mais ce n'est plus non plus le type de BM que j'apprécie. J'aime le harsh, le BM des bas-fond.

Là, on est sur du propret mais très qualitatif, objectivement.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
12/02/2017 12:32
note: 6/10
Ca m'a surpris que tu aies apprécié cet album !
Je l'ai trouvé assez fade et très passe partout. Je me dis que je ne dois plus être très sensible à ce style.
J'avais beaucoup aimé le premier, et depuis c'est sur une pente descendante, quoique celui avant le nouveau était moins bon, dans mes souvenirs.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Bornholm
Black metal
2016 - Massacre Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  6/10
Webzines : (2)  5.4/10

plus d'infos sur
Bornholm
Bornholm
Black metal - Hongrie
  

tracklist
01.   Eye of Knowledge
02.   Atavism
03.   Runes of Power
04.   Old
05.   March of Saturn
06.   Iron Crown
07.   Seventh Reign
08.   Bloodstorm
09.   Imperium (Divus Rex)

Durée : 51:52

line up
parution
1 Décembre 2016

voir aussi
Nydvind / Bornholm
Nydvind / Bornholm
Split (Split 7")

2011 - Ancestrale Production
  
Bornholm
Bornholm
Inexorable Defiance

2013 - Noiseart Records
  

Essayez aussi
Blut Aus Nord
Blut Aus Nord
The Work Which Transforms God

2003 - Appease Me Records
  
Agrypnie
Agrypnie
Aetas Cineris

2013 - Supreme Chaos Records
  
Nyx
Nyx
Home

2015 - Agonia Records
  
Absu
Absu
Abzu

2011 - Candlelight Records
  
Antichrist
Antichrist
Sacrament Of Blood

2011 - Nuclear War Now! Productions
  

Unearthly Trance
Stalking the Ghost
Lire la chronique
Motörhead
Motörizer
Lire la chronique
Absolvtion
Obscure Catharsis (Démo)
Lire la chronique
Charlotte the Harlot
Agamogir (EP)
Lire la chronique
Ozzy Osbourne
Blizzard Of Ozz
Lire la chronique
Taphos
Demo MMXVI (Démo)
Lire la chronique
Throane
Derrière-Nous, La Lumière
Lire la chronique
Oathbreaker
Rheia
Lire la chronique
Manetheren
The End
Lire la chronique
Bekëth Nexëhmü
De Dunkla Herrarna
Lire la chronique
Lock Up
Demonization
Lire la chronique
Benighted
Lire le live report
Pestifer
Execration Diatribes
Lire la chronique
Black Metal Japonais - L'homme qui en savait trop
Lire le podcast
Diablerie
The Catalyst Vol. 1: Control
Lire la chronique
Sale Freux
Vindilis
Lire la chronique
Atomikylä
Keräily
Lire la chronique
Infamovs
Under The Seals Of Death
Lire la chronique
Sinmara / Misþyrming
Ivory Stone / Hof (Split 10")
Lire la chronique
Bear Mace
Butchering The Colossus
Lire la chronique
Impious
Terror Succeeds
Lire la chronique
Malevolent Creation
Retribution
Lire la chronique
Machinae Supremacy
Into the Night World
Lire la chronique
Goûter d'anniv'Asile !
Atavisma + Grusterror
Lire le live report
Mordbrand
Wilt
Lire la chronique
Omnizide
NekroRegime
Lire la chronique
Satan
Un Deuil Indien
Lire la chronique
Cnoc An Tursa
The Forty Five
Lire la chronique
Power Trip
Nightmare Logic
Lire la chronique
Code Orange
Forever
Lire la chronique