chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
63 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Various Artists - Brutale Génération

Chronique

Various Artists Brutale Génération (Compil.)
« Et pourquoi pas chroniquer la compil Brutale Génération ! ». L’idée me trottait dans la tête depuis un bon moment. Mais si un groupe Compilations n’avait été créé dans la rubrique chroniques, je crois que je n’aurai jamais tenté le coup. Car d’un côté, il y a la forte envie de chroniquer une compilation qui peut être considérée comme culte par tout fan de metal français, mais, d’un autre côté, l’idée de devoir analyser 32 titres de 32 groupes différents à de quoi vous démotiver un peu. Ainsi, comment éviter le piège d’un track-by-track qui risque de s’avérer fastidieux, long et, au final, bien chiant. C’est en me posant la question existentielle « qu’est-ce qui fait la réussite d’une bonne compil ? » que l’idée m’est venue. En fait, la recette d’une compilation réussie est en quelques sorte la même que celle d’une soirée d’anniversaire réussie. Il faut réunir 4 ingrédients : des invités de choix, des surprises, un petit moment de nostalgie dans le genre « tu te souviens, à cette époque ? » et bien sûr de la bonne musique. Tout cela se retrouve sur « Brutale Génération ».

- Les invités de choix : il y en a un certain nombre, avec, dans l’ordre d’arrivée, Agressor qui, avec « Someone to eat », nous fait une démonstration impressionnante de Death-Metal rapide, technique et brutal. Un des meilleurs morceaux de Death-Metal qu’il m’ait été donné d’écouter. Crusher, le groupe pre-Boost du chanteur Crass, ralentit sensiblement le tempo mais nous fait bien headbanguer avec le très metalcore « No progress without regression ». Place ensuite au Death épique et atmosphérique avec le vénérable groupe limougeaud Execution. Rien à redire, c’est puissant, carré et efficace. Le second CD n’est pas en reste avec, ni plus, ni moins, que Loudblast en entame. On connaît les qualités musicales du groupe Lillois : « This dazzling abyss » est un vrai chef-d’œuvre de Thrash-Death mélodique. En revanche, Misanthrope, autre figure de la scène metal française, ne me convainc pas franchement avec son Black-Death progressif et symphonique malgré une superbe intro au piano. La faute peut-être à une production plutôt mauvaise. Enfin, que serait une compil de metal français sans la présence des indétrônables No Return et leur excellent « Paralized conflicts », bien rapide et agressif.

- Les bonnes surprises : pour ma part, Datura, nous offre un des meilleurs titres de la compilation avec « Screen lies », un morceau de Power-Thrash groovy, rythmé et original avec son riff en harmoniques. Et que dire de la prestation de Totem Phase. Sans chauvinisme aucun (ils sont bourbonnais, comme moi), le groupe nous délivre un morceau magnifique avec « Natural reflex » : après une première partie acoustique assez triste, le morceau se termine en Death-Metal apocalyptique. Impressionnant.

- Le moment de nostalgie : pour ceux qui écoute toujours cette compilation, elle est l’occasion de retrouver des groupes aujourd’hui disparus comme par exemple Massacra avec le titre « Zero tolerance », du Thrash brut de décoffrage avec un voix bien écorchée. Et je serais impardonnable d’oublier Hoax et le Power-Thrash très rythmé de l’excellent « Otaku » dans une version différente de celle disponible sur l’album « Brainstorm at dawn ».

Alors, bien-sûr, il y a toujours des personnes qui sont là pour se taper l’incruste. On en tolère certaines dès l’instant où elles restent dans leur coin et ne gâchent pas la fête (Acting Out, Aleister, Corruption, Distant Winter, Dritch et Wide Open Cage s’en sortent plutôt pas mal). En revanche, il y a certaines personnes dont on regrette un peu la présence parce qu’elles cassent un peu l’ambiance : Ganxistas (projet parallèle de membres de X-Syndicate, un excellent groupe de punk-grunge) et Near Death Expérience (techno-harcore-indus) semblent un peu isolés au milieu de tout ces groupes de Metal.

Enfin, dans ce contexte, c’est quand même toujours les bons moments qu’on retient. Et des bons moments, « Brutale Génération » en contient un paquet. Cette compilation est en tout cas la preuve sonore que la scène française n’a pas attendu l’arrivée du Néo-Metal pour être bouillonnante.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour donner votre avis.

7 COMMENTAIRE(S)

Evil_Nick citer
Evil_Nick
21/12/2004
ben si (désolé) c'est le nom des habitants de l'Allier

c'est vrai que le chanteur à un registre vocal assez étendu. j'aimais bien mais on entend plus parler d'eux (snif)
pj666 citer
pj666
21/12/2004
J'ai un maxi de Totem Phase, je les avais vu à Clermont-Fd... Je me rappelle qu'ils avaient un riff qui était le même qu'un de ceux de Burn My eyes, avant Burn My Eyes, c'était pas mal du tout et leur chanteur assurait. Mais Evil Nick c'est quoi Bourbonnais ? C'est pas de l'Allier au moins ? lol
Evil_Nick citer
Evil_Nick
16/12/2004
@ lapartdombre : moi aussi, je l'ai acheté dès sa sortie. et je suis bien content de la possèder car elle aujourd'hui introuvable.

@ pingu sanguinaire : "someone to eat" est MONUMENTALE !!!
d'ailleurs si quelqu'un possède la partition, qu'il n'hésite pas à me l'envoyer Sourire
citer
Pingu Sanguinaire
14/12/2004
Je soutiens le fait que Someone To Eat est un excellent morceau de Death Metal, ravageur à souhait, rapide et brut, du très bon !

citer
lapartdombre
14/12/2004
C'est cool que tu es chroniqué cette compile ! Je l'avais acheté à sa sortie et celle ci renferme encore des groupes ultra plaisant au son de cette bonne vieille époque !

A suivi d'ailleurs un remix limite electro appelé "Brutal remix" avec Crusher / Hoax et Dritch

Ha.... Nostalgie ! Clin d'oeil
Dead citer
Dead
13/12/2004
Si tu as un pb, envoie moi l'image et je m'en occupe.
Evil_Nick citer
Evil_Nick
13/12/2004
désolé pour l'image mais la seul photo que j'ai ne veut pas s'afficher. je change aussi vite que possible

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Pseudo :
Question anti-spam :
Dans quel groupe mythique joue Tom Araya ?
Commentaire :

Various Artists
Metal Français
1995 - Semetery Records / Wotre Music
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Various Artists
Various Artists
Compil DVD live -
  

tracklist
CD 1 :

01.   ACTING OUT : Overwrought
02.   AGRESSOR : Someone to eat
03.   ALEISTER : Bastards
04.   CORRUPTION : Guilty
05.   CRUSHER : No progress without regression
06.   DATURA : Screen lies
07.   DISTANT WINTER : Five vs one
08.   DRITCH : Weakness
09.   EXECUTION : Ocean (out of control)
10.   EXQUISITE CORPSE : And i die soon
11.   FISHERMAN : Man is a woman
12.   FORLORN EMOTION : Long suffering process
13.   GANXISTAS : Useless
14.   HOAX : Otaku
15.   KILL THE THRILL : Burn
16.   L’AMORT : Dish water


CD 2 :

01.   LOUDBLAST : This dazzling abyss
02.   M PHERAL : Words
03.   MASSACRA : Zero tolerance
04.   MERCYLESS : Fluids
05.   MISANTHROPE : Le roman noir
06.   NEAR DEATH EXPERIENCE : Second vibe
07.   NO RETURN : Paralized conflicts
08.   PORTOBELLO BONES : I’m fat
09.   PROTON BURST : Split sandglass
10.   RESPECT : Mort d’esprit
11.   STREAMS : The bank of pain
12.   SWAMP : Sealed
13.   THE MISSING LINKS : Clean green screen
14.   TOTEM PHASE : Natural reflex
15.   WIDE OPEN CAGE : Acid on my nerves
16.   X RATED X : Higher !

The Deathtrip
Deep Drone Master
Lire la chronique
Electric Wizard
Time to Die
Lire la chronique
Varathron
Untrodden Corridors of Hades
Lire la chronique
Mors Principium Est
Dawn Of The 5th Era
Lire la chronique
Pure
Kingdom of Wrath
Lire la chronique
Skelethal
Interstellar Knowledge Of T...
Lire la chronique
Bastard Sapling
Instinct Is Forever
Lire la chronique
Eternal Sex And War
Negative Monoliths
Lire la chronique
13th Moon
Abhorrence Of Light (EP)
Lire la chronique
Sacrificia Mortuorum / Orthanc
Split (Split-CD)
Lire la chronique
Maybeshewill
Fair Youth
Lire la chronique
Ancient Crypts
Devoured By Serpents (Démo)
Lire la chronique
Overkill
White Devil Armory
Lire la chronique
Deathronation
Hallow The Dead
Lire la chronique
Pornography : interview à l'occasion de la sortie de leur compilation
Lire l'interview
Horrendous
Ecdysis
Lire la chronique
The Duskfall
Where The Tree Stands Dead
Lire la chronique
Khold
Til Endes
Lire la chronique
''Betty'' 20th Anniversary Tour
Helmet
Lire le live report
Absentia Lunae
Vorwärts
Lire la chronique
Mudvayne
L.D. 50
Lire la chronique
Queens Of The Stone Age
...Like Clockwork
Lire la chronique
Midnight
No Mercy For Mayhem
Lire la chronique
Oozing Wound
Earth Suck
Lire la chronique
Sam Bean, ou la vie à 300 BPM
Lire l'interview
Dagoba lors de leur passage à Lyon
Lire l'interview
Down
Down IV Part II (EP)
Lire la chronique
Saille
Eldritch
Lire la chronique
Schammasch
Contradiction
Lire la chronique
Striker
City Of Gold
Lire la chronique