chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
73 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Mordbrand - Wilt

Chronique

Mordbrand Wilt
Mis au placard il y a trois ans, Mordbrand m’avait fait l’effet d’un pétard mouillé. Deux membres du ressuscité God Macabre s’associant pour livrer du death suédois à l’ancienne, forcément n’importe quel adepte du genre se jettera sur le brûlot tête baissée… Pour une rapide déconvenue. Mollasson et à la production inaudible, leur premier album Imago sera balayé par la concurrence de l’époque (Vanhelgd en tête) et prendra la poussière après seulement quelques écoutes. Pourtant le trio chauve continuera son chemin, il sortira deux splits ainsi qu’un EP (via Doomentia Records) complètement passés à travers ma liste de chronique je vous l’avoue. Et revoilà Mordbrand pour un deuxième album dorénavant chez Carnal Records (Arckanum, Bombs Of Hades, Craft). Pourquoi ne pas se laisser tenter par cette magnifique pochette loin des standards death (de l’inconnue Nathalie Ziegler) ? Et puis sur un mois de février assez calme en sortie de mon côté. Allez.

Stupéfaction, les premières secondes de « Bleed Into Nought » annonce un Mordbrand tout autre ! Le style de death metal lui ne change toutefois pas, un metal de la mort ultra saturé et velu « from Stockholm » aux bribes mélodiques dans une ambiance horrifique rappelant Putereaon/Nominon… Mais une puissance de feu ô combien décuplée ici ! De côté la production et le mixage approximatifs de 2014, l’on peut enfin pleinement se délecter des salves de riffs Boss HM-2 en plomb (possédant le gras dégoulinant d’un Wombbath), des blast beats marteau-pilon (« At The Larvae Column » au break crucificateur à 2:25) ou des vociférations du frontman (Monsieur The Winterlong) et du guitariste (aux légers effets « cookie monster »). Merci à Lawrence Mackrory (Darkane) pour ce rendu ! Là où Imago avait un arrière-goût d’inachevé que ce soit dans l’atmosphère ou la violence dégagée, le groupe semble vouloir désormais corriger le tir et polir ses munitions pour une destruction auditive optimum.

Mordbrand aime jouer sur différents terrains et contrairement à la précédente galette l’accroche subsiste, même sur des morceaux de plus de 5 minutes (soit plus de la moitié des titres) l’on ne pique plus du nez… Enfin presque. De légères baisses de régime qui ne sont pas entièrement gommées, notamment « Worship Predation » (miam ce break à 2:07) ou « Give In To Oblivion » mais rattrapées par une déferlante « Black & Decker ». Point de bourrinage abruti ou de mid-tempo léthargique, globalement les Suédois peaufinent leurs morceaux, usant des variations de débits ou passages plus mélodiques (« Venomous Myrrh » à 2:30) et ambiancés pour repartir sur un break maelström de frappes de sourd et de guitares tronçonneuse. Tout cela restant plutôt fluide et donnera envie de remettre la galette. De belles trouvailles dans certains riffs et la rythmique pour un style rogné jusqu’à la moelle, des passages à la limite du black dès l’introduction de « Bleed Into Nought » (aux airs d’un Tribulation première période voire d’un Marduk à 3:08 !) ou carrément post sur « Throes Of Glorious Death ». Un aspect « osé » que l’on aurait aimé entendre d’avantage, peut-être sur le prochain opus ?

La playlist du diner de Saint Valentin est toute trouvée. Comme si Mordbrand avait lu mes critiques passé, le trio suédois refaçonne son death metal pour une musique ambiancée, mélodique et barbare qui saura agripper le tympan. Méconnaissable pour ceux comme moi qui étaient restés sur Imago. Alors certes Wilt ne possède pas de réels hits et fera face à quelques moments de flottement mais le résultat demeure tout de même fichtrement efficace. A écouter et réécouter très fort ! Première sortie de grosse cylindrée death suédois et première cervicalgie. Suivront Evocation, Entrails, Puteraeon, Wombbath, Lik, Gutter Instinct… Je sens que 2017 va combler mes attentes de HM-2 « haut de gamme ». Heureux je suis.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mordbrand
Death Metal
2017 - Carnal Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (6)  8.03/10

plus d'infos sur
Mordbrand
Mordbrand
Death Metal - 2006 - Suède
  

tracklist
01.   Bleed into Nought
02.   Delivering the Gods
03.   Worship Predation
04.   At the Larvae Column
05.   Throes of Glorious Death
06.   To Pursue Damnation
07.   Venomous Myrrh
08.   Wilt
09.   Give In to Oblivion

line up
parution
24 Février 2017

voir aussi
Mordbrand
Mordbrand
Imago

2014 - Deathgasm Records
  

Essayez aussi
Vermingod
Vermingod
Whisperer Of The Abysmal Wisdom

2015 - Ungodly Ruins Productions
  
Vampire
Vampire
Vampire

2014 - Century Media Records
  
Kataklysm
Kataklysm
Heaven's Venom

2010 - Nuclear Blast Records
  
Volturyon
Volturyon
Blood Cure

2008 - Obscure Domain Productions
  
Bastard Priest
Bastard Priest
Ghouls Of The Endless Night

2011 - Pulverised Records
  

Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique