chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
59 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Taphos - Demo MMXVI

Chronique

Taphos Demo MMXVI (Démo)
Au même titre que Phrenelith, Undergang, Reverie, Sulphurous ou encore Wormridden, Taphos est issu de cette nouvelle génération danoise venue donner un second souffle à une scène jusque-là relativement discrète voir quasi inexistante (à quelques exceptions près).
Originaire de Copenhague, le groupe compte à son actif une démo intitulée Demo MMXVI. Sortie en novembre dernier au format cassette, cette démo autoproduite propose quatre titres d’un Death Metal old school qui n’entend certainement pas révolutionner le genre mais seulement satisfaire les quelques maniaques qui auront la curiosité, à moins que cela soit tout simplement du bon sens, d’y jeter une oreille.

Il faut dire que ce logo a de quoi attirer le regard. D’ailleurs il ne m’en a pas fallu davantage pour me lancer dans la découverte de cette première démo qui, du haut de ses seize minutes, s’est montrée particulièrement encourageante. Des débuts prometteurs qui mettent en exergue un sens aigu de l’efficacité à défaut d’apporter quoi que ce soit de nouveau ou de personnel.

Car Taphos puise son inspiration dans le Death Metal de la fin des années 80/début des années 90. Une recette largement éprouvée qui n’a plus à faire ses preuves et que les Danois reprennent à leur compte non sans talent. Il faut dire qu’en allant marcher dans les traces de groupes tels que Verminous, Necrovation ou Repugnant, Taphos avait toutes les chances de me plaire. En dehors d’une propension à ralentir la cadence au profit de quelques séquences plus modérées (le break de "Venus’ Death", "Upon Withered Wings" à 2:46, "Venomous Tempest"), les Danois n’y vont pas de mains mortes. Un rythme soutenu marqué par une batterie souvent hystérique dont le jeu, notamment celui des cymbales, n’est pas sans rappeler les attaques d’Andreas Johansson au sein de Verminous. Entre les nombreux blasts, tchouka-tchouka et autres matraquages de cloches dispensés avec ferveur par U, batteur de Taphos, les Danois passent le plus clair de leur temps à cavaler. Un rythme soutenu qui laisse à l’auditeur tout juste le temps de reprendre son souffle, le groupe préférant mettre à profit ce quart d’heure pour marquer les esprits au fer rouge.
Si d’un point de vue purement rythmique, Taphos semble tirer son épingle du jeu, qu’en est-il du plus important, les riffs ? Et bien là encore le groupe n’a pas à rougir de son relatif manque d’expérience. Simples, nerveux et redoutables, ces derniers font naître une atmosphère obscure et blasphématoire. Une ambiance renforcée par de courts solos et nombreux leads renvoyant très largement à des groupes tels qu’Incantation et Dead Congregation. Et oui, rien que ça. Avouez que ça donne l’eau à la bouche pas vrai ? Il y a bien quelques légers moments de flottements comme sur la partie centrale de "Upon Withered Wings" mais c’est bien là la seule critique que je puisse adresser à l’encontre de cette première démo. Sur ces riffs et cette batterie menés à fond de cale vient se poser, un peu en retrait, un chant à moitié arraché à moitié growlé qui termine de mettre la touche finale à une atmosphère déjà bien sombre et menaçante.

Avec cette première démo, je suis prêt à parier que Taphos ne devrait pas tarder à trouver un label consentant à les épauler. En tout cas, les amateurs de Death Metal à l’ancienne (sauce Grotesque et Merciless ou plus récemment Verminous ou Necrovation) devraient largement y trouver leur compte. Rien de bien nouveau mais Taphos semble avoir le souci du travail bien fait. Si la suite prend le même chemin, le groupe pourrait facilement réussir à faire parler de lui. En tout cas, vous ne pourrez pas venir vous plaindre en disant que vous n’avez pas été prévenu.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Dysthymie citer
Dysthymie
22/02/2017 14:10
Le logo est bien classe en effet ! Je vais écouter ça !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Taphos
Death Metal
2016 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Taphos
Taphos
Death Metal - Danemark
  

tracklist
01.   Venus' Death  (02:48)
02.   Upon Withered Wings  (04:38)
03.   Perpetual Void  (03:27)
04.   Venomous Tempest  (05:42)

Durée : 16:35

line up
  • H / Chant, Basse
  • D / Guitare
  • M / Guitare
  • U / Batterie

parution
14 Novembre 2016

voir aussi
Taphos
Taphos
Come Ethereal Somberness

2018 - Blood Harvest Records
  
Taphos
Taphos
EP MMXVII (EP)

2017 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Drawn And Quartered
Drawn And Quartered
Return Of The Black Death

2004 - Moribund Records
  
Whispering Tears
Whispering Tears
Sous la Poussière

2009 - Great Dane Records
  
Deus Otiosus
Deus Otiosus
Murderer

2011 - F.D.A.
  
Ritual Chamber
Ritual Chamber
The Pits of Tentacled Screams (Démo)

2015 - Hellthrasher Productions
  
Monstrosity
Monstrosity
Imperial Doom

1992 - Nuclear Blast Records
  

Gutter Instinct
Heirs Of Sisyphus
Lire la chronique
Iron Angel
Hellbound
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 12 - Corrosion of Snippysnapeusnapisnap et le Paradis Perdu.
Lire le podcast
Wiegedood
De Doden Hebben Het Goed III
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Eximperitus - Projecting the Singular Emission...
Lire le podcast
Antimateria
Valo Aikojen Takaa
Lire la chronique
Thou
Inconsolable (EP)
Lire la chronique
Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique