chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
53 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Dodecahedron - Kwintessens

Chronique

Dodecahedron Kwintessens
Dodecahedron n’est pas le plus connu des groupes néerlandais. Ce n’est pas non plus le plus réputé des groupes de BM. Pourtant, si tu es un ardent chasseur de tombes oubliées, si tu es un passionné de trésors engloutis et si, accessoirement, tu aimes écouter du metal UG de haute qualité avec une calculatrice atomique à la main ou un décodeur intégré, alors tu te dois de connaître ces bataves, eux aussi amateurs de géométrie.

Le mélange prog’/avant-garde/BM peut accoucher de résultats particulièrement probants. Perturbants, sans doute, mais probants. DSO en est le meilleur exemple. Et ça tombe bien puisque Dodecahedron leur ressemble. En partie, au moins. Le prélude plonge de suite dans l’ambiance. Le chaos sera convoqué (la rythmique détruit tout sur son passage). Il servira de fil rouge à tout l’album. Tetrahedron - The Culling of the Unwanted from the Earth, la première véritable pièce de l’album, ajoute cependant un critère : la maîtrise. Car la noirceur extrême qui se dégage ne sacrifie jamais à la très haute technicité des morceaux, à la très grande complexité de leur structure. Comme chez DSO, ce chaos maîtrisé accouche d’une ambiance totalement aliénée, d’une plongée dans la folie comme seuls des groupes comme Leviathan, Lurker of Chalice ou Bethlehem m’avaient semblé capables.

Les structures sont surchargées en informations, gonflées d’arrangements aussi discrets qu’indispensables et toutes construites autour d’une volonté de progression évidente des titres, de reptation de la tempête vers le (faux) calme, du chaos vers l’apaisement (Hexahedron - Tilling the Human Soil ; Icosahedron - The Death of Your Body). De forts relents indus viennent en outre parsemer les titres de leurs éclats métalliques, offrant à l’atmosphère un rendu pour le moins clinique (la fin de Tetrahedron - The Culling of the Unwanted from the Earth ; Octahedron – Harbinger ; Finale).

La composition déstructurée de l’ensemble renvoie évidemment à DSO, cela ne fait aucun doute. Mais Dodecahedron n’en est jamais la pâle copie. Les ruptures, les ponts plus apaisés, les reprises conservent une cohérence qu’à mon sens DSO n’a pas toujours su garder. Les riffs restent accrocheurs ; les breaks sont destructeurs. Lorsque la lumière pointe son nez, elle le fait vraiment, la structure comme les riffs s’entourant d’atours lumineux et d’oripeaux d’une grande légèreté (Interlude ; Dodecahedron - An Ill-Defined Air of Otherness, longue pièce planante, quasi méditative mais transpercée de cris déchirants). Ce contraste – mis en avant par l’agencement matériel des titres – offre une réelle dynamique à l’album : Octahedron – Harbinger qui suit cet Interlude étant un monstre de lourdeur, de vitesse et de densité, même si son pont central renvoie encore à une menace tournoyante beaucoup plus calme.

L’ambiance post-apocalyptique qui plane sur l’ensemble de cette œuvre est riche (Finale), très structurée je l’ai dit et jamais répétitive. Dodecahedron place ici ses pions avec beaucoup de finesse et d’autorité. Kwintessens est un album de très haute qualité, parfaitement exécuté, qui devrait ravir les amateurs de BM complexe et non-immédiatement accessible.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
08/04/2017 14:32
Content de voir que le groupe est de retour, j'avais bien accroché sur l'album éponyme. Je vais y jeter une oreille rapidement en tout cas ! Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Dodecahedron
Black metal / Prog'
2017 - Season of Mist
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (4)  8.38/10
Webzines : (16)  7.84/10

plus d'infos sur
Dodecahedron
Dodecahedron
Black metal / Prog' - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Prelude
02.   Tetrahedron - The Culling of the Unwanted from the Earth
03.   Hexahedron - Tilling the Human Soil
04.   Interlude
05.   Octahedron - Harbinger
06.   Dodecahedron - An Ill-Defined Air of Otherness
07.   Finale
08.   Icosahedron - The Death of Your Body

Durée : 41:24

line up
parution
17 Mars 2017

voir aussi
Dodecahedron
Dodecahedron
Dodecahedron

2012 - Underground Activists
  

Essayez aussi
Kathaarsys
Kathaarsys
Anonymous Ballad

2009 - Silent Tree
  
Stargazer
Stargazer
The Scream That Tore The Sky

2005 - Agonia Records
  
Enslaved
Enslaved
Below The Lights

2003 - Osmose Productions
  
Enslaved
Enslaved
In Times

2015 - Nuclear Blast
  
Montes Insania
Montes Insania
Absurdum

2015 - More Hate Productions
  

Trial
Motherless
Lire la chronique
Beneath the Sod
Circling the Drain
Lire la chronique
Deny The Urge
As Darkness Falls
Lire la chronique
The County Medical Examiners
Olidous Operettas
Lire la chronique
Vintersorg
Till fjälls, del II
Lire la chronique
Heresiarch
Death Ordinance
Lire la chronique
The Chant
Approacher (EP)
Lire la chronique
Mahakala
The Second Fall
Lire la chronique
Dark Sanctuary
Metal
Lire la chronique
Blackest
Dawning of the Black
Lire la chronique
Genocide Shrines
Manipura Imperial Deathevok...
Lire la chronique
16
Zoloft Smile
Lire la chronique
Le Black Metal de Molière : L'éveil
Lire le podcast
Suffocation
... Of The Dark Light
Lire la chronique
Exocrine
Unreal Existence
Lire la chronique
Perverted Ceremony
Sabbat Of Behezaël
Lire la chronique
King Woman
Created in the Image of Suf...
Lire la chronique
Beastcraft
The Infernal Gospels Of Pri...
Lire la chronique
Black Sabbath
Heaven and Hell
Lire la chronique
Witch Vomit
Poisoned Blood (EP)
Lire la chronique
Goath
Luciferian Goath Ritual
Lire la chronique
Wolfkrieg
Fire of Ragnarök
Lire la chronique
Seide
Beyond the Fallacy
Lire la chronique
Dephosphorus
Impossible Orbits
Lire la chronique
Extravasion
Origins Of Magma (EP)
Lire la chronique
Darvaza
The Silver Chalice (EP)
Lire la chronique
Black Messiah
Walls of Vanaheim
Lire la chronique
Mourning Dawn
Waste (EP)
Lire la chronique
Sublime Cadaveric Decomposition
Sublime Cadaveric Decomposi...
Lire la chronique
Ululatum Tollunt
Quantum Noose Of Usurpation...
Lire la chronique