chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
31 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Keiser - The Succubus

Chronique

Keiser The Succubus
Qui pense qu’il n’y a que le noir qui soit effrayant ne s’est jamais égaré dans une jungle luxuriante. Sous la canopée qui masque le ciel, c’est le grand vert qui domine. Difficile de deviner si c’est le matin, l’après midi ou le soir. Difficile de retrouver son chemin. Tous les arbres se ressemblent, on distingue à peine le sol des fondrières, des bêtes venimeuses se cachent dans tous les recoins. Là, au loin apparaît une petite cabane. Est-ce un refuge, un abri ou l’antre de la bête immonde dont le souffle chaud vous caresse la nuque ? Voici la jungle maudite qu'évoque la superbe illustration de The Succubus , debut album du duo norvégien de Black Metal KEISER.

Mikael Aasnes Torseth et Geir Marvin Johansen, originaires de Levenger revendiquent des influences variées allant du Folk Rock au Thrash en passant par le Blues et le Punk. Ces origines disparates insufflent à leurs création un climat particulier. La puissance dévastatrice d’un blast beat et d’un chant écorché sont compensés par la poésie langoureuse d’une guitare acoustique, de discrètes nappes de claviers ou de choeurs gospelisants. On pourrait craindre le cocktail aventureux, mais force est de constater que la bouture prend plutôt bien, le gang osant des sorties de route maîtrisée en gardant bien comme trame de fonds un Black Metal bien rugueux.
“Darkness can be found in most forms of music, in black metal as well as blues and progressive rock. We wish to unite the darkness and evil in the music that enthralls us in late, dark hours and use it to create our own, dark world. We are fascinated by the many weaknesses of man, something which serves as great inspiration when we are composing our music. We are honest as writers and composers, and the music is always in focus.”

Cet album original, frais et plein de bonnes vibrations est magnifié par une prod aux petits oignons qui en fait ressortir tous les bons côtés. Cette prod n’abuse pas d’effets encombrants, se contentant d’ajouter un peu d’écho sur la voix, un peu de profondeur sur la rythmique, de la sécheresse sur les parties acoustiques en donnant à l’ensemble une sonorité tantôt organique et humide comme un marigot, tantôt poussiéreuse et crissante comme un vent d’été. The Succubus est un disque de Black Metal qui sort des sentiers battus sans renier l’héritage des grands anciens, même si les morceaux les plus bluffants sont justement ceux mélangeant les ambiances, laissant parfois le Black de côté au profit d’une construction plus bluesy comme “The Succubus”, “The Malevolent” ou “Pandemic Herb”.

Oserez-vous pousser la porte de la cabane au fonds du vallon, soulever le rideau de perles et pénétrer dans la masure ?

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

rivax citer
rivax
29/04/2017 19:25
Keyser a écrit : Même si le black metal n'est pas né en Norvège Clin d'oeil

bourde corrigée. Clin d'oeil
Keyser citer
Keyser
20/04/2017 08:32
1ère chronique de notre nouvelle recrue, bienvenue!

Même si le black metal n'est pas né en Norvège Clin d'oeil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Keiser
Black Metal
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Keiser
Keiser
Black Metal - 2015 - Norvège
  

vidéos
Pandemic Herb
Pandemic Herb
Keiser

Extrait de "The Succubus"
  

tracklist
01.   Morbid Manifestation
02.   The Malevolent
03.   White Shadows
04.   World Collide
05.   Into The Abyss
06.   Pandemic Herb
07.   Eye Of Syphilis
08.   The Succubus
09.   Vultures

Durée : 46 min.

line up
parution
1 Mars 2017

Essayez aussi
Taake
Taake
Noregs Vaapen

2011 - Dark Essence Records
  
Hell Militia
Hell Militia
Last Station On The Road To Death

2010 - Debemur Morti Productions
  
Drudkh
Drudkh
Blood In Our Wells

2006 - Supernal Music
  
Various Artists
Various Artists
Tliltic Tlapoyauak (Compil.)

2013 - The Ajna Offensive / Crepusculo Negro
  
Sad
Sad
Devouring the Divine

2013 - Hass Weg Productions
  

Gods of Space
Gods of Space (EP)
Lire la chronique
Fall Of Seraphs pour l'EP "Destroyer Of Worlds"
Lire l'interview
Vardan
Nostalgia - Archive of Fail...
Lire la chronique
King Bee
All Seing Eye (EP)
Lire la chronique
Presumption
Presumption
Lire la chronique
The Spirit
Sounds From The Vortex
Lire la chronique
River Black
River Black
Lire la chronique
Enslaved
E
Lire la chronique
Kanashimi
Inori
Lire la chronique
Beastmaker
Lusus Naturae
Lire la chronique
Perihelion
Örvény
Lire la chronique
Monarch!
Never Forever
Lire la chronique
Maze Of Sothoth
Soul Demise
Lire la chronique
Canker
Earthquake
Lire la chronique
Under The Church
Supernatural Punishment
Lire la chronique
Bloody Alchemy pour l'album "Kingdom Of Hatred"
Lire l'interview
Sacroscum
Drugs & Death
Lire la chronique
Iron Age
The Saga Demos (Démo)
Lire la chronique
Black Country Communion
BCCIV
Lire la chronique
The Wrong Tour To Fuck With Europe 2017
Beyond Creation + Disentomb...
Lire le live report
Damnation Defaced
Invader From Beyond
Lire la chronique
Mjölnir
Magnet Vektor
Lire la chronique
Fall of Summer 2017
Lire le dossier
Body Count
Bloodlust
Lire la chronique
Aetherian
The Untamed Wilderness
Lire la chronique
Forn Valdyrheim
Reminisce Eternity (Rééd.)
Lire la chronique
FennrLANE : Le pourquoi du one-man-band
Lire l'interview
No Return
The Curse Within
Lire la chronique
Cannibal Corpse
Red Before Black
Lire la chronique
Resurgency
No Worlds... Nor Gods Beyond
Lire la chronique