chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
47 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

God Dethroned - The World Ablaze

Chronique

God Dethroned The World Ablaze
En 2010, j’écrivais cette magnifique phrase : « Il est rassurant de se dire qu’on peut encore compter sur God Dethroned pour assurer avec une métronomie d’horloger suisse une alimentation en décibels de qualité pour nos oreilles, jamais pleinement rassasiées… ».

Mais alors, mes dons de prémonition, mondialement reconnus, seraient perfectibles ? J’ai pourtant parié 10 000 € sur Cheminade au second tour des Présidentielles, je ne comprends pas… Toujours est-il que God Dethroned a splitté en 2012 pour se reformer en 2015 (après un 1er split dans les années 90, alors Henri on joue sa princesse ?) pour quelques dates live, et voilà que déboule soudainement 7 ans plus tard, un 10e album, qui poursuit (et termine ?) la trilogie sur l’univers des Guerres Mondiales (la première, semble-t-il) initiée avec « Passiondale » puis « Under the Sign of the iron Cross ». Entretemps, en 7 ans, le paysage métal a un peu évolué, mais God Dethroned lui certainement pas, car on retrouve dès les premières notes de « Annihilation Crusade » la patte caractéristique du Serpent King, Henri Sattler de son vrai nom, aux commandes du B52 God Dethroned. Cette patte caractéristique, pour ceux qui découvrent (et on ne peut leur en vouloir), c’est un death mélodique tirant vers le thrash (enfin, presque plus en fait), qui fait beaucoup penser à Hypocrisy mais en légèrement moins brutal (et inspiré, on va le voir..) et avec un chant plus typé « black ».

Malheureusement, alors que les titres défilent, il devient flagrant que « The World Ablaze » n’est pas le digne successeur de ses grands frères, tant malgré les écoutes il n’en ressort pas la même richesse mélodique et la qualité de riffs qu’avant. Alors certes, le Serpent King sait toujours manier la poudre (« Close to Victory » qui démarre en trombe et atterrit sur une fin mélodique du plus bel effet, appuyée par un solo sympatoche), mais l’on s’ennuie quand même pas mal durant cette quarantaine de minutes (8 titres dont 2 instrus). Certains morceaux ne semblent pas finis, à l’image de « On the Wrong Side of the Wire » ou « Escape Across the Ice », qui s’achèvent en fade out (le signe typique du compositeur qui ne sait pas comment finir son titre ?) et sonnent comme une maquette à la peinture pas sèche car peu riche en « variations ». Un titre se démarque du lot, l’excellent closing de « The 11th Hour » et son solo d’anthologie, mais assurément un « The World Ablaze » n’a pas la carrure d’un « Warkult » côté « catchiness », et un titre d’ouverture d’album comme « Annihilation Crusade » n’a pas le riff qui tue comme un « Nihilism » ; voire même est en deçà d’un titre de milieu d’album assez moyen comme pourrait l’être « The Grey Race » (un titre de « The Lair of the White Worm », sorti d’une écoute aléatoire de ma playlist, le type de morceau qu’on ne réécoute jamais et donc pourtant le riff d’attaque est sacrément cool).

De retrouvailles qui auraient du être joyeuses après 7 ans de séparation, je n’éprouve au final qu’un léger intérêt pour ce « World Ablaze » qui me semble un peu vite torché dans l’enthousiasme de la reformation. Si le Serpent King veut bien se donner un peu plus de temps et de mal pour une prochaine offrande, je signe d’office, mais impossible de dissimuler ma déception pour ce 10e album.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

MDU citer
MDU
03/05/2017 15:52
von_yaourt a écrit : Les trois extraits disponibles sont effroyablement pénibles, plus encore que les titres de The Toxic Touch.
c'est peu de le dire !
von_yaourt citer
von_yaourt
27/04/2017 19:45
Les trois extraits disponibles sont effroyablement pénibles, plus encore que les titres de The Toxic Touch.
Mitch citer
Mitch
27/04/2017 12:04
Grosse déception... Encore quelques écoutes avant de donner mon avis définitif.

On attendra plutôt le prochain Winter Of Sin.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
God Dethroned
Death Mélodique
2017 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 5.5/10
Lecteurs : (1)  9/10
Webzines : (19)  7.97/10

plus d'infos sur
God Dethroned
God Dethroned
Death Mélodique - 1991 - Pays-Bas
  

vidéos
The World Ablaze
The World Ablaze
God Dethroned

Extrait de "The World Ablaze"
  
On the Wrong Side of the Wire
On the Wrong Side of the Wire
God Dethroned

Extrait de "The World Ablaze"
  
Annihilation Crusade
Annihilation Crusade
God Dethroned

Extrait de "The World Ablaze"
  

tracklist
01.   A Call to Arms
02.   Annihilation Crusade
03.   The World Ablaze
04.   On the Wrong Side of the Wire
05.   Close to Victory
06.   Konigsberg
07.   Escape Across the Ice (The White Army)
08.   Breathing Through Blood
09.   Messina Ridge
10.   The 11th Hou

line up
parution
5 Mai 2017

voir aussi
God Dethroned
God Dethroned
Passiondale

2009 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Bloody Blasphemy

1999 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Under The Sign of the Iron Cross

2010 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Grand Grimoire

1997 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Lair of the White Worm

2004 - Metal Blade Records
  

Essayez plutôt
Mors Principium Est
Mors Principium Est
The Unborn

2005 - Listenable Records
  
Born Of Osiris
Born Of Osiris
The Discovery

2011 - Sumerian Records
  
Burial Vault
Burial Vault
Unity In Pluralism

2015 - Apostasy Records
  
Casketgarden
Casketgarden
Open The Casket, Enter The Garden

2006 - Metal Age Productions
  
Lyzanxia
Lyzanxia
Unsu

2006 - Listenable Records
  

Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Death - The Sound of Perseverance
Lire le biographie
Ritual Necromancy
Disinterred Horror
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Circle Takes the Square
As the Roots Undo
Lire la chronique
Heptaedium
The Great Herald Of Misery
Lire la chronique
Serum Dreg
Lustful Vengeance
Lire la chronique
Vanhelga
Fredagsmys
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Aura Noir
Aura Noire
Lire la chronique
Moonreich
Fugue
Lire la chronique
Megadeth
Lire le live report
Mortiferum
Altar Of Decay (Démo)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
PPCM #0 - Chevauche le Grand Requin Blanc (Carcariass)
Lire le podcast
Legacy Of The Beast European Tour 2018
Iron Maiden + The Raven Age
Lire le live report
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sphæra
Teratology (EP)
Lire la chronique
Funeral Mist
Hekatomb
Lire la chronique
Obscura
Diluvium
Lire la chronique
Uniform / The Body
Mental Wounds not Healing (...
Lire la chronique
Soundgarden
Louder Than Love
Lire la chronique
Skogen
Skuggorna kallar
Lire la chronique
Ossuarium
Calcified Trophies Of Viole...
Lire la chronique
Thorium
Blasphemy Awakes
Lire la chronique
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Atavisma
The Chthonic Rituals
Lire la chronique
Gaerea
Unsettling Whispers
Lire la chronique
Throane + Wolves In The Throne Room
Lire le live report