chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
45 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Ofermod - Sol Nox

Chronique

Ofermod Sol Nox
On m’a demandé ce qu’était le black orthodoxe. Toujours difficile d’expliquer avec des mots simples un style, encore plus celui-là qu’un autre. Chacun y va de sa petite définition, de son petit sentiment. On va parler d’une thématique satanique, de présence de chœurs grégoriens, d’ambiances occultes, de chaleur dégagée par une production plus soignée que chez les trve...

Et alors on n’est pas toujours d’accord avec les groupes qui rentrent dans la catégorie. FUNERAL MIST ? DEATHSPELL OMEGA ? WATAIN ? Si vous voulez, je ne vais pas vous en empêcher, mais mettez-y surtout OFERMOD. Parce que voilà, c’est pour moi l’un des groupes qui collent le plus à l’appellation. On me demande de présenter le black orthodoxe, je passe un titre de ces Suédois. Dès 2008 et le premier album Tiamtü, ils ont composé une musique qui représente parfaitement le black orthodoxe de base. Tous les ingrédients du style s’y retrouvent, sans qu’il y ait d’éléments extérieurs. Avec les avantages et les défauts que cela représente.

Rebelote en 2017 avec le troisième album qui se sera fait attendre 5 ans. On est habitué avec eux, ils avaient bien mis plus de 10 ans à sortir le premier, puis 4 de plus pour le deuxième. La faute entre autres à des années en prison passées par la véritable tête du groupe : Belfagor. Oui, le vilain garçon a entre autres participé à des cambriolages et prouvé que sa violence ne se manifestait pas uniquement dans sa musique... Ce qui explique aussi son activité freinée au sein de NEFANDUS. Il semble s’être calmé du côté des faits divers, mais absolument du côté musical. Et Sol Nox, composé en compagnie de J.K. à la guitare et aux vocaux, et de S. Samuelson à la batterie, nous relance dans les flammes infernales de l’enfer orthodoxe.

7 pistes chaudes, brûlantes, qui prouvent à nouveau, si c’était nécessaire, que ce genre ne laisse aucune place à la sensibilité, à la faiblesse, à la mélancolie ou à la nostalgie. Chaque piste martèle sévèrement, les vocaux s’appliquent à enfoncer les clous dans votre cervelle, la batterie n’essaie jamais de freiner, les guitares sont possédées... Chaud chaud chaud ! Je l’ai déjà dit ? Sûrement, mais c’est véritablement le mot clé de ces 35 minutes. Très ritualiste, occulte, sombre.

Et pour moi, très insuffisant pour dépasser plusieurs écoutes...

C’est un souci personnel, mais je ne trouve pas énormément d’intérêt à ce style joué de façon aussi prévisible. Pourtant je ne fais jamais le difficile avec le trve black, aussi manquant d’originalité soit-il. Mais voilà, l’orthodoxe doit avoir plus que ce que propose OFERMOD pour me maintenir éveillé. Ce ne sera peut-être pas votre cas, alors tentez la piste en écoute à droite...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Jean-Clint citer
Jean-Clint
31/05/2017 08:47
note: 6.5/10
Mouais le titre en écoute est assez linéaire et répétitif, un peu le même souci que les précédents disques du groupe qui n'étaient guère mieux ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ofermod
Black Metal Orthodoxe
2017 - Shadow World Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (1)  6.5/10
Webzines : (5)  8.04/10

plus d'infos sur
Ofermod
Ofermod
Black Metal Orthodoxe - 1996 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   The Alpha of the Antichrist
02.   The Awakening
03.   Smaiut N Set
04.   Sol Nox
05.   Sun of Dead Seasons
06.   El- Ehea - The Thistle Creed
07.   To Dare the Tower

Durée : 35:52

line up
parution
29 Mai 2017

voir aussi
Ofermod
Ofermod
Tiamtü

2008 - Norma Evangelium Diaboli
  

Essayez plutôt
Gevurah
Gevurah
Hallelujah!

2016 - Profound Lore Records
  
Blaze Of Perdition
Blaze Of Perdition
Near Death Revelations

2015 - Agonia Records
  
Funeral Mist
Funeral Mist
Salvation

2003 - Norma Evangelium Diaboli
  
Deathspell Omega
Deathspell Omega
Diabolus Absconditus (EP)

2011 - Norma Evangelium Diaboli
  
VI
VI
De Praestigiis Angelorum

2015 - Agonia Records
  

Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL Suisse ! (C'est une blague?)
Lire le podcast
Puteraeon
The Dunwich Damnation (EP)
Lire la chronique
Nocturnal Pestilence
Fire & Shade
Lire la chronique
Abigor / Nightbringer / Thy Darkened Shade / Mortuus
Abigor/Nightbringer/Thy Dar...
Lire la chronique
Target
Mission Executed
Lire la chronique
Monster Magnet
Mindfucker
Lire la chronique
Whoresnation
Mephitism
Lire la chronique