chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
21 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Death Like Mass - Jak Zabija Diabeł

Chronique

Death Like Mass Jak Zabija Diabeł (EP)
Après un premier EP tout à fait inattendu (l’excellent Kręte Drogi paru fin 2015), Death Like Mass réapparait aujourd’hui par la même petite porte avec la sortie d’un deuxième EP intitulé Jak Zabija Diabeł (Comment tuer le diable). Si les noms dans le livret ont quelque peu changé, les protagonistes restent pourtant les mêmes avec notamment la présence confirmée derrière le micro de Pestiferous Preacher aka Left Hand Path aka Mark Of The Devil de Cultes Des Ghoules.
Au programme de cette deuxième sortie parue sous le giron du label Under The Sign Of Garazel Productions, trois nouveaux morceaux illustrés sobrement par Mar.A, une jeune artiste à qui l’on doit les derniers travaux de Bestial Raids, Cultes Des Ghoules et donc Death Like Mass.

En dépit d’un format des plus frustrants (treize minutes seulement), voir aujourd’hui les Polonais de retours aux affaires n’est pas sans me faire esquisser un petit rictus de satisfaction. Rappelons qu’à l’époque de Kręte Drogi, la surprise avait été totale et surtout particulièrement jouissive. L’idée de retrouver l’un des meilleurs chanteurs de Black Metal embarqué dans un projet bien plus direct et concis que celui pour lequel il était connu jusque-là avait effectivement de quoi enthousiasmer tous les connaisseurs. Si l’effet de surprise est évidement aujourd’hui dissipé, reste la formule consacrée par le trio allié à un savoir-faire indéniable (rappelons là encore qu’il y a fort à parier qu’Archtoth aka M. soit le fameux Mikołaj Żentara de MGLA d’ailleurs ici en charge de la production).
Avec Jak Zabija Diabeł, on retrouve naturellement ce qui faisait l’intérêt de son prédécesseur à savoir des riffs âpres, dissonants et surtout particulièrement biscornus, un rythme majoritairement soutenu à base de blasts virulents cependant nuancé par quelques passages mid-tempo étouffants et tarabiscotés (à l’image de cette longue transition sur "Jak Zabija Diabeł") et surtout un chant glacial et habité à vous coller les miquettes et vous rendre complètement fou. Un cahier des charges repris à la lettre mais avec ici un degré d’efficacité encore plus élevé.

Avec cette propension pour les dissonances, difficile de dire si le trio a rendu ici son propos plus évident et immédiat. Toujours est-il que les riffs semblent faire mouche avec un peu plus de facilité que sur le précédent EP. Peut-être plus directs, ces derniers viennent nous râper les conduits auditifs comme on ponce une planche de bois avec du papier de verre. Des riffs particulièrement abrasifs qui vont venir se répéter sur un lit de blasts assénés la rage au ventre, le couteau entre les dents (celui de "Abominacje" devrait vous rendre fou). A cela il faut évidemment y ajouter la voix complètement possédée de Mark Of The Devil. Moins démonstratif ici que chez Cultes Des Ghoules, le Polonais livre pourtant une prestation remarquable qui va faire flotter sur ces trois morceaux une atmosphère absolument maladive et délétère. Souvent identiques les unes aux autres, les voix typées Black Metal (mais on peut également dresser ce constat pour tous les autres genres) répondent le plus souvent à un certain classicisme qui généralement ne permet pas de les distinguer et qui surtout n’apportent aucune touche de personnalité. Face à ce constat, il y a naturellement plusieurs exceptions qui bien souvent font alors toute la différence. Vous n’êtes pas familier avec les talents du grand épouvantail encapuchonné ? Et bien je vous invite à vous plonger dans les œuvres tourmentées de Cultes Des Ghoules. Les autres savent de quoi je parle et ne me contrediront probablement pas.

Trois titres c’est évidemment trop court, surtout après un premier EP aussi prometteur. On peut néanmoins se satisfaire d’une chose à l’écoute de Jak Zabija Diabeł, Death Like Mass ne semble pas encore en manque d’inspiration. Son Black Metal affûté et plein de personnalité semble même s’être durci à en juger par l’intensité qui s’en dégage aujourd’hui. Il n’y a plus qu’à espérer que le trio polonais persiste et signe sur un format longue durée. Cela devrait logiquement être la prochaine étape. A suivre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Sulphur citer
Sulphur
07/06/2017 09:41
note: 4/5
Excellent. Ce son et, surtout, ce chant... Du Cultes des Ghoules en plus direct et efficace.
Dommage en effet que ce soit si court (sur certain site ça fait cher la minute si on veut se procurer le CD).
En espérant qu'ils ne modifient en rien leur formule pour le très attendu premier LP.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Death Like Mass
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (3)  4.33/5
Webzines : (3)  3.52/5

plus d'infos sur
Death Like Mass
Death Like Mass
Black Metal - Pologne
  

tracklist
01.   Jak zabija Diabeł  (05:29)
02.   Fausta Ciemna Noc Duszy  (06:04)
03.   Abominacje  (02:20)

Durée : 13:53

line up
parution
4 Mars 2017

voir aussi
Death Like Mass
Death Like Mass
Kręte Drogi (EP)

2015 - Under The Sign Of Garazel Productions
  

Essayez aussi
Satyricon
Satyricon
Nemesis Divina

1996 - Moonfog Productions
  
Dies Ater
Dies Ater
Odium's Spring

2007 - Twilight-Vertrieb
  
Draugur
Draugur
By the Rays of His Golden Light

2016 - Naturmacht Productions
  
Zhrine
Zhrine
Unortheta

2016 - Season Of Mist
  
Leviathan
Leviathan
Massive Conspiracy Against All Life

2008 - Moribund Records
  

Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Hegemon
Initium Belli (EP)
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique