chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
46 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Death Like Mass - Jak Zabija Diabeł

Chronique

Death Like Mass Jak Zabija Diabeł (EP)
Après un premier EP tout à fait inattendu (l’excellent Kręte Drogi paru fin 2015), Death Like Mass réapparait aujourd’hui par la même petite porte avec la sortie d’un deuxième EP intitulé Jak Zabija Diabeł (Comment tuer le diable). Si les noms dans le livret ont quelque peu changé, les protagonistes restent pourtant les mêmes avec notamment la présence confirmée derrière le micro de Pestiferous Preacher aka Left Hand Path aka Mark Of The Devil de Cultes Des Ghoules.
Au programme de cette deuxième sortie parue sous le giron du label Under The Sign Of Garazel Productions, trois nouveaux morceaux illustrés sobrement par Mar.A, une jeune artiste à qui l’on doit les derniers travaux de Bestial Raids, Cultes Des Ghoules et donc Death Like Mass.

En dépit d’un format des plus frustrants (treize minutes seulement), voir aujourd’hui les Polonais de retours aux affaires n’est pas sans me faire esquisser un petit rictus de satisfaction. Rappelons qu’à l’époque de Kręte Drogi, la surprise avait été totale et surtout particulièrement jouissive. L’idée de retrouver l’un des meilleurs chanteurs de Black Metal embarqué dans un projet bien plus direct et concis que celui pour lequel il était connu jusque-là avait effectivement de quoi enthousiasmer tous les connaisseurs. Si l’effet de surprise est évidement aujourd’hui dissipé, reste la formule consacrée par le trio allié à un savoir-faire indéniable (rappelons là encore qu’il y a fort à parier qu’Archtoth aka M. soit le fameux Mikołaj Żentara de MGLA d’ailleurs ici en charge de la production).
Avec Jak Zabija Diabeł, on retrouve naturellement ce qui faisait l’intérêt de son prédécesseur à savoir des riffs âpres, dissonants et surtout particulièrement biscornus, un rythme majoritairement soutenu à base de blasts virulents cependant nuancé par quelques passages mid-tempo étouffants et tarabiscotés (à l’image de cette longue transition sur "Jak Zabija Diabeł") et surtout un chant glacial et habité à vous coller les miquettes et vous rendre complètement fou. Un cahier des charges repris à la lettre mais avec ici un degré d’efficacité encore plus élevé.

Avec cette propension pour les dissonances, difficile de dire si le trio a rendu ici son propos plus évident et immédiat. Toujours est-il que les riffs semblent faire mouche avec un peu plus de facilité que sur le précédent EP. Peut-être plus directs, ces derniers viennent nous râper les conduits auditifs comme on ponce une planche de bois avec du papier de verre. Des riffs particulièrement abrasifs qui vont venir se répéter sur un lit de blasts assénés la rage au ventre, le couteau entre les dents (celui de "Abominacje" devrait vous rendre fou). A cela il faut évidemment y ajouter la voix complètement possédée de Mark Of The Devil. Moins démonstratif ici que chez Cultes Des Ghoules, le Polonais livre pourtant une prestation remarquable qui va faire flotter sur ces trois morceaux une atmosphère absolument maladive et délétère. Souvent identiques les unes aux autres, les voix typées Black Metal (mais on peut également dresser ce constat pour tous les autres genres) répondent le plus souvent à un certain classicisme qui généralement ne permet pas de les distinguer et qui surtout n’apportent aucune touche de personnalité. Face à ce constat, il y a naturellement plusieurs exceptions qui bien souvent font alors toute la différence. Vous n’êtes pas familier avec les talents du grand épouvantail encapuchonné ? Et bien je vous invite à vous plonger dans les œuvres tourmentées de Cultes Des Ghoules. Les autres savent de quoi je parle et ne me contrediront probablement pas.

Trois titres c’est évidemment trop court, surtout après un premier EP aussi prometteur. On peut néanmoins se satisfaire d’une chose à l’écoute de Jak Zabija Diabeł, Death Like Mass ne semble pas encore en manque d’inspiration. Son Black Metal affûté et plein de personnalité semble même s’être durci à en juger par l’intensité qui s’en dégage aujourd’hui. Il n’y a plus qu’à espérer que le trio polonais persiste et signe sur un format longue durée. Cela devrait logiquement être la prochaine étape. A suivre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Sulphur citer
Sulphur
07/06/2017 09:41
note: 4/5
Excellent. Ce son et, surtout, ce chant... Du Cultes des Ghoules en plus direct et efficace.
Dommage en effet que ce soit si court (sur certain site ça fait cher la minute si on veut se procurer le CD).
En espérant qu'ils ne modifient en rien leur formule pour le très attendu premier LP.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Death Like Mass
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (3)  4.33/5
Webzines : (3)  3.52/5

plus d'infos sur
Death Like Mass
Death Like Mass
Black Metal - Pologne
  

tracklist
01.   Jak zabija Diabeł  (05:29)
02.   Fausta Ciemna Noc Duszy  (06:04)
03.   Abominacje  (02:20)

Durée : 13:53

line up
parution
4 Mars 2017

voir aussi
Death Like Mass
Death Like Mass
Kręte Drogi (EP)

2015 - Under The Sign Of Garazel Productions
  

Essayez aussi
Misþyrming
Misþyrming
Söngvar elds og óreiðu

2015 - Terratur Possessions / Fallen Empire Records / Vánagandr
  
Apoptosis
Apoptosis
From Fall to Winter Solstice

2008 - Autoproduction
  
Pure
Pure
Art of Loosing One's Own Life

2015 - Obscure Abhorrence Productions
  
Bathory
Bathory
Under The Sign Of The Black Mark

1987 - Under One Flag / New Renaissance Records
  
Uškumgallu
Uškumgallu
Rotten Limbs in Dreams of Blood

2016 - Vrasubatlat
  

Skull Parade
Skullparade
Lire la chronique
Cytotoxin
Gammageddon
Lire la chronique
The World I Knew
Fuck a 9-5 (EP)
Lire la chronique
Infinity
Hybris
Lire la chronique
Anasarca
Survival Mode
Lire la chronique
The Fatalist
Dark Ecriture (EP)
Lire la chronique
Dead Witches
Ouija
Lire la chronique
Black Metal in french : Les destructeurs
Lire le biographie
Formicarius
Black Mass Ritual
Lire la chronique
Bloody Rabbeat
Use Your Head (EP)
Lire la chronique
Dzö-nga
The Sachem's Tales
Lire la chronique
Wacken Open Air 2017
28 years louder than anythi...
Lire le live report
Expulsion
Nightmare Future (EP)
Lire la chronique
Once Awake
Ever So Cold
Lire la chronique
Contorsion
United Zombie Nation (U.z.N)
Lire la chronique
The Gault
Even as All Before Us
Lire la chronique
Hangman's Chair / Greenmachine
Hangman's Chair / Greenmach...
Lire la chronique
Dawn Of Disease
Ascension Gate
Lire la chronique
Nokturnal Mortum
Verity
Lire la chronique
Beneath
Ephemeris
Lire la chronique
Fall Of Summer 2017
Lire l'interview
The Midnight Ghost Train
Cypress Ave.
Lire la chronique
Cloven Hoof
Who Mourns For The Morning ...
Lire la chronique
Charnel Winds
Verschränkung
Lire la chronique
Desecresy
The Mortal Horizon
Lire la chronique
Venomous Maximus
No Warning
Lire la chronique
Mirrored in Secrecy : de l'autre côté du miroir
Lire l'interview
Profanity
The Art Of Sickness
Lire la chronique
Rings Of Saturn
Ultu Ulla
Lire la chronique
Human Magnet
A New Kind Of Start
Lire la chronique