chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
74 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Vulture - Victim To The Blade

Chronique

Vulture Victim To The Blade (Démo)
Bon, je n’ai jamais été aussi à la bourre dans mes chroniques qu’en ce moment. Une liste de réservations qui s’allonge à vue d’œil, une multitude d’albums, de EPs, de splits et de démos dont j’aimerai pouvoir parler mais qui s’empilent bon gré, mal gré sous mon nez… Bref, j’ai du retard et malgré tous mes efforts, je ne suis pas forcément tout à fait à la pointe de l’actualité ces dernières semaines.
Dernière omission en date, les Allemands de Vulture dont la première démo intitulée Victim To The Blade est parue l’année dernière. D’abord au format cassette et de manière autoproduite (janvier 2016) puis finalement sous la houlette de High Roller Records (juin 2016 dans une édition à l’artwork revisité qui fleure bon le début des années 80). Une excellente opération pour ces quatre jeunes garçons qui ont ainsi rapidement intégré les rangs d’un label particulièrement sérieux et aux sorties chaudement recommandées (les rééditions d’Iron Angel, Protector, Slaughter, les albums de Procession, Ambush, Division Speed, Portrait…).

Qui dit démo dit généralement format court. Ce sont donc quatre titres que nous propose ici Vulture. Quatre morceaux dont une reprise du célèbre "Rapid Fire" de Judas Priest (British Steel). Mais contrairement à ce que cette dernière pourrait laisser supposer, Vulture ne pratique pas un Heavy Metal au sens le plus strict mais plutôt un Speed/Thrash à l’ancienne qui va venir emprunter certaines de ses sonorités à la scène NWOBHM de la grande époque.

Si les ficelles dont use ici Vulture sont aussi grosses qu’une corde à nœuds dans un gymnase de collège, il n’en reste pas moins que les Allemands savent parfaitement s’en servir. Une efficacité toute germanique qui fait de cette première démo l’une des sorties Thrash les plus intéressantes de 2016. Menée le plus souvent pied au plancher, la musique de Vulture me rappelle beaucoup celle des Suédois d’Enforcer dans ses moments les plus agressifs (on pense également aux Américains d’Agent Steel ou bien aux Canadiens de Razor). Un Speed Metal extrêmement classique avec ces riffs et ces solos impeccables qui fusent, cette batterie qui cavale comme si elle avait la Mort à ses trousses et ce chant rageur aux cris évidemment haut perchés.
Toujours à la manière d’Enforcer, Vulture va également puiser un peu de son inspiration dans le Heavy Metal des années 80. C’est ici un peu moins flagrant et surtout fait avec bien plus de parcimonie mais le constat reste vrai malgré tout. Étonnamment, ce n’est pas sur la reprise de "Rapid Fire", proposée ici dans une version largement accélérée et quelque peu revisitée, que cela vient nous sauter aux yeux et aux oreilles mais plutôt sur un titre comme "D.T.D. (Delivered To Die)" au tempo plus mesuré et à la fibre mélodique plus marquée ou bien encore, dans une moindre mesure, sur le break de "Vulture" à 2:18. Bref, quelques touches de Heavy qui viennent apporter un peu d’air et de fraîcheur à des compositions menées tambour battant.

Si on repassera pour l’originalité, on restera pour l’efficacité à toute épreuve de ces quatre titres imparables. Tout amateur de Thrash / Speed / Heavy Metal devrait effectivement trouver chez Vulture de quoi s’enthousiasmer malgré une durée et un contenu limités (quatre titres dont une reprise pour un peu plus d’un quart d’heure). Le groupe n’invente rien mais reprend à son compte tous les codes (qu’ils soient vestimentaires, capillaires ou musicaux) d’un genre qui n’a jamais vraiment évolué avec les années. Un respect des traditions qui saura faire plaisir aux vieux briscards qui ont connu un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre et des plus jeunes en quête d’un son et d’une approche authentique.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

KPM citer
KPM
09/06/2017 15:00
Bientôt la suite teasée par le groupe sur FB.
Très bon en live d'ailleurs.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
08/06/2017 12:46
note: 4/5
C'est franchement pas mal du tout en effectivement ! Très bonne découverte, et encore un bon groupe signé chez High Roller !
Keyser citer
Keyser
08/06/2017 12:19
note: 4/5
Très bon en effet.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vulture
Speed / Thrash
2016 - High Roller Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (2)  4/5
Webzines : (6)  3.49/5

plus d'infos sur
Vulture
Vulture
Speed / Thrash - 2015 - Allemagne
  

tracklist
01.   Vulture  (04:45)
02.   D.T.D. (Delivered To Die)  (04:44)
03.   Victim To The Blade  (03:58)
04.   Rapid Fire (Judas Priest Cover)  (03:13)

Durée : 16:40

line up
parution
17 Janvier 2016

voir aussi
Vulture
Vulture
The Guillotine

2017 - High Roller Records
  

Essayez aussi
Kalmah
Kalmah
Swampsong

2003 - Spikefarm Records
  
Merciless
Merciless
The Awakening

1990 - Osmose Productions
  
Insidious one
Insidious one
Хочу, чтобы все умерли

2017 - Global Track Music Compagny
  
Expulsion
Expulsion
Wasteworld

2009 - Deepsend Records
  
Whiplash
Whiplash
Unborn Again

2009 - Pulverised Records
  

Dismal
遺·白
Lire la chronique
Krolok
Flying Above Ancient Ruins
Lire la chronique
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report