chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
90 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Zdań - Svietlaja pamiac, viecny spakoj

Chronique

Zdań Svietlaja pamiac, viecny spakoj
Ah bah merci ! Merci d’avoir cliqué pour lire cette chronique, parce qu’à mon avis il a fallu une sacrée curiosité pour que tu me rejoignes ici. Bah si, on sait bien que ce sont les chroniques de groupes déjà connus qui attirent le plus de monde. Et ZDAŃ fait tellement peu parler de lui qu’il n’a même pas droit encore à sa page sur Metal-Archives ! Alors que le groupe de ta petite soeur y est représenté avec leur démo sortie à 6 exemplaires.

Du coup ? Moins évident de trouver des infos sur eux. Eux. Beaucoup de « eux » même vu qu’ils sont carrément 5... Enfin, j’ai l’impression qu’ils sont 5, parce que le livret n’est pas en anglais. Vu que le groupe est biélorusse, j’imagine que c’est écrit dans sa langue, mais même Google refuse de m’en faire les traductions. Donc la page des crédits reste en partie mystérieuse, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a des femmes dans le groupe. Les photos sont assez claires sur ce point, et elles sont mêmes plutôt charmantes.

J’ai tout de même d’autres certitudes grâce à la page du label, le japonais Zero Dimensional Records sous sa mini division MAA, comme le sens de ZDAŃ, qui n’a rien à voir avec le football mais signifie « Fantôme ». Le titre de l’album quant à lui fait référence au « R.I.P. » anglais, et se traduit donc par « Importants souvenirs, paix éternelle ».

La musique par contre se comprend beaucoup plus facilement que tout le reste. Nos petits fantômes ont eu l’envie de mélanger le black sympho et le black dépressif. Enfin, je devrais plutôt dire que c’est avant tout dépressif, et parfois agrémenté d’airs symphoniques. Et ce n’est pas un dépressif du dimanche, légèrement perturbé ou déçu par sa note au dernier contrôle d’anglais. C’est un dépressif chronique, qui transpire le pathos. Il sent le pathos à plein nez. Du pathos à outrance. Avant tout dans les vocaux, qui chialent constamment. Et là, j’ai du mal à me prononcer définitivement. Oui, ils sont possédés, mais non, ils ne convainquent pas toujours. Ils lassent surtout, utilisés sans aucune mesure. Non seulement on a l’impression que le chanteur a marché sur un petit morceau de Lego tant il gueule de douleur, mais qu’en bonus il s’en mange toute la boîte car il ne s’arrête jamais. Il devrait parfois la boucler pour laisser les instrument s’exprimer, mais non, c’est plus fort que lui, il monopolise la parole (Rahahaah).

Alors seulement à quelques reprises, il se dit qu’il serait bien de laisser parler le deuxième élément chargé en pathos du groupe, et la ferme un peu pour qu’on entende le piano. Un piano ! Comme dans KANASHIMI !? Oui, comme dans KANASHIMI. Sauf que ZDAŃ le met un poil moins en avant. Il n’oublie pas que les autres membres ont eux aussi qu’on entende leur travail, et les guitares peuvent ainsi se lâcher. Certes, elles servent plus à créer des petits effets de larsen, à couiner un peu plus, mais c’est ce qu’il fallait pour les ambiances tristounes de ces 8 pistes.

Voilà, c’est tout ce qu’il est nécessaire de savoir pour vous décider à tenter ou non l’expérience. C’est ce qui est pratique avec ce genre de formations, les mots peuvent tout de suite soit donner envie soit faire fuir. ZDAŃ est un groupe appliqué, emporté par le dépressif, avec des vocaux pleurés sûrement trop présents, un piano mélancolique, d’autres instruments en support qui viennent rebooster un peu l’ensemble et au total 53 minutes qui auraient pu me faire choisir ce groupe pour ma vidéo sur « Essaie de ne pas te suicider... ».

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Sakrifiss citer
Sakrifiss
04/12/2017 14:39
Message de Athame, membre du groupe :
"Hi!
I'd like to tkank you for the review of my band's album.
I am Athame from Zdań.
Thank you! tha review was very nice and humorous!"
Keyser citer
Keyser
06/06/2017 14:50
Sakrifiss a écrit : Keyser a écrit : Putain, même pas un seul jeu de mot avec Zinédine Mr Green

Bah justement si, t'as du rater des lignes Rahahah !!!

"
comme le sens de ZDAŃ, qui n’a rien à voir avec le football mais signifie « Fantôme »
"


Ah merde désolé! Je me disais aussi Mr Green
Sakrifiss citer
Sakrifiss
06/06/2017 14:34
Keyser a écrit : Putain, même pas un seul jeu de mot avec Zinédine Mr Green

Bah justement si, t'as du rater des lignes Rahahah !!!

"
comme le sens de ZDAŃ, qui n’a rien à voir avec le football mais signifie « Fantôme »
"
Keyser citer
Keyser
06/06/2017 13:18
Putain, même pas un seul jeu de mot avec Zinédine Mr Green

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Zdań
Black Dépressif Symphonique
2017 - Zero Dimensional Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Zdań
Zdań
Black Dépressif Symphonique - Biélorussie
  

tracklist
01.   Smierc, Zaloba. Smutak
02.   Daleki Kryk
03.   Achviary
04.   Samahunstva
05.   Spakusy
06.   Pomsta
07.   Svietlaja pamiac, viecny spakoj
08.   Ziamla, Palitaja Slazami

Durée : 53:27

parution
4 Mars 2017

Lutomysl
Firmament (EP)
Lire la chronique
Vexovoid
Call of the Starforger
Lire la chronique
Hegemon
Initium Belli (EP)
Lire la chronique
Sacred Reich
Ignorance
Lire la chronique
Beorn's Hall
Mountain Hymns
Lire la chronique
Bilan 2017
Lire le bilan
Bekëth Nexëhmü
De Urtida Krafterna (EP)
Lire la chronique
Blaze Of Perdition
Conscious Darkness
Lire la chronique
Stahlsarg
Mechanisms Of Misanthropy
Lire la chronique
Hell Militia + Watain
Lire le live report
Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique