chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
69 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Higher Power - Soul Structure

Chronique

Higher Power Soul Structure
Petit groupe originaire de Leeds, Higher Power voit sa carrière aujourd’hui décoller avec la sortie il y a quelques semaines de son premier album intitulé Soul Structure. C’est en collaboration avec les labels Venn Records (Gallows, Milk Teeth...) et Flatspot Records (Mizery, Trapped Under Ice, Backtrack, Suburban Scum...) que le quintet anglais initie cette démarche après une série de démos, EPs et autre compilation parus ici et là depuis la formation du groupe en 2015.

Tirant son nom d’un titre des excellents Subzero, Higher Power emboîte le pas à toutes cette nouvelle génération de groupes de Hardcore à la Mizery et autre Turnstile qui depuis quelques temps maintenant s’inspirent librement de la scène new-yorkaise des années 90 (Leeway, Cro-Mags, Crown Of Thornz, Shelter...). Etant donné la propension de groupes à s’enfoncer ces derniers mois dans cette brèche, il n’y a là a priori pas de raisons particulières de s’affoler. Sauf que Soul Structure reste un premier album relativement bien composé qui, s’il n’est pas exempt de petits défauts, réussi à faire oublier ses quelques points négatifs par un sens aiguisé de l’efficacité et du groove.

A la manière d’un Nonstop Feeling, Soul Structure s’inscrit dans une démarche particulièrement catchy et mélodique qui va donner au Hardcore des Anglais un côté entêtant et très vite addictif. Inutile en effet de se lancer dans une multitude d’écoutes pour espérer accrocher à la formule proposée ici par Higher Power. Simple et immédiate, la musique du groupe s’apprécie sans effort particulier si tant est que l’on soit réceptif à ce type de Hardcore léger dans son attitude et presque pop dans ses mélodies et ses refrains. Certes, on retrouve bien une certaine nervosité typiquement new-yorkaise dans les riffs, nervosité d’ailleurs ici renforcée par une production naturelle et abrasive, mais finalement tout transpire la musique Alternative/Grunge des années 90. Il faut dire que le chant clair, assez peu agressif et un brin nasillard de J Town - qui étonnamment me rappelle pas mal celui de Perry Farrel de Jane’s Addiction - apporte un côté très rafraîchissant et presque estival à l’ensemble.

Malgré le caractère relativement inoffensif mais pourtant hyper catchy de ses mélodies, Soul Structure possède également un groove particulièrement irrésistible qui va donner à ce premier album un goût inattendu de reviens-y, notamment grâce à ce riffing thrashisant (ponctué d’ailleurs de quelques solos ici et là) tout en nerf et à l’attitude franchement racailleuse (le début de "Can’t Relate", "Looking Inward" à 0:40, "Balance" à 0:04, "Hole", "Between Concrete And Sky" à 2:00, "Embrace" à 1:10, "Reflect" à 1:20, "You Ain’t Much" à 0:40) mais aussi grâce à un jeu de batterie dynamique, aérien et sans fioriture.
Mais comme évoqué ici-même en préambule, Soul Structure n’est pas exempt de défaut. Outre le manque d’originalité et le sentiment que les Anglais s’engagent sur un terrain revenu ces dernières années à la mode, c’est surtout la baisse de régime opéré à mi-parcours (notamment entre les titres "Hole" et "Between Concrete And Sky") ainsi que l’aspect souvent plus générique de ces quelques compositions qui va venir quelque peu modérer mon enthousiasme général.

Ceci étant dit, Higher Power livre avec Soul Structure un premier album suffisamment solide pour espérer séduire les amateurs de New-York Hardcore / Thrash / Crossover largement inspiré par Leeway et compagnie. L’atmosphère presque acidulée et surtout délicieusement 90’s qui flotte tout au long de cette petite demi-heure ainsi que ces mélodies faciles et entêtantes, rendent quoi qu’il en soit l’écoute particulièrement agréable et surtout très addictive. Voilà en tout cas un disque de saison, sans grandes prétentions et surtout parfait pour ces longues journées ensoleillées où l’on préfèrera chiller plutôt que d’aller bosser et se prendre la tête.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Higher Power
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  8/10

plus d'infos sur
Higher Power
Higher Power
Hardcore - 2015 - Royaume-Uni
  

vidéos
Can’t Relate
Can’t Relate
Higher Power

Extrait de "Soul Structure"
  
Four Walls Black
Four Walls Black
Higher Power

Extrait de "Soul Structure"
  

tracklist
01.   Can’t Relate  (02:40)
02.   Looking Inward  (03:22)
03.   Balance  (02:55)
04.   Hole  (02:16)
05.   Four Walls Black  (02:24)
06.   Between Concrete And Sky  (03:48)
07.   Burning  (04:30)
08.   Embrace  (01:36)
09.   Reflect  (03:40)
10.   You Ain’t Much  (03:05)

Durée : 30:16

line up
parution
19 Mai 2017

Essayez aussi
Mizery
Mizery
Survive The Vibe (EP)

2014 - Lion's Share
  
Hatebreed
Hatebreed
Perseverance

2002 - Universal Music
  
Mizery
Mizery
Absolute Light

2016 - Flatspot Records
  
Sick Of It All
Sick Of It All
Just Look Around

1992 - Relativity Records
  
Madball
Madball
Look My Way

1998 - Roadrunner Records
  

Abduction pour l'album "A L'heure du Crépuscule"
Lire l'interview
Totalselfhatred
Solitude
Lire la chronique
Gutslit
Amputheatre
Lire la chronique
The Obsessed
Sacred
Lire la chronique
Solstice
White Horse Hill
Lire la chronique
Wallachia
Monumental Heresy
Lire la chronique
The Grotesquery
The Lupine Anathema
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique
Black Witchery
Evil Shall Prevail (Compil.)
Lire la chronique
Napalm Death
Mentally Murdered (EP)
Lire la chronique