chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
76 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Ordem Satanica - Monte da lua

Chronique

Ordem Satanica Monte da lua
Le Portugal est là pour nous rappeler que le black metal cracra a encore ses adeptes. Mais aussi pour en convaincre de nouveaux. Que ce soit CANDELABRUM, BLACK CILICE, CRIPTA OCULTA ou encore les formations appartenant au Black Circle (MONS VENERIS, VETALA, DECREPITUDE et IRAE), le pays ne cesse de nous prouver que Satan a déménagé. Il devait en avoir marre de se peler les fesses au Nord, il a migré au soleil, plus proche de son environnement d’origine.















Avec son premier album enfin sorti après plusieurs splits, ORDEM SATÂNICA trouve sa place auprès des formations citées. L’hommage à la scène des années 90, et en grande partie aux Légions Noires, dépasse l’hommage et les flammes brûlent de tout leur feu. Un son raw ultra dégueulasse. Des instruments qui dégoulinent de notes occultes déraisonnées. Un chanteur qui est revenu à l’état sauvage et grogne la bave aux babines.

Il n’y a rien de plus à ajouter puisque ce genre de black metal ne se commente pas. Il se vit ou il se fait rejeter. Les adeptes y trouveront leur compte, même si la « concurrence » est véritablement rude. L’album de 8 pistes et 50 minutes s’engloutit tout seul car il parvient à nous mettre en transe, rehaussé de sons comme le bruit du vent, de la forêt, de la foudre… mais il traumatise moins que CANDELABRUM ou BLACK CILICE.

Après il faudra juste retenir que les paroles sont en portugais, mais que le chant est tellement caverneux qu’on ne distingue pas la langue employée, et que l’album n’est prévu dans un premier temps que sur cassette, comme souvent chez Signal Rex qui ne réédite en CD que les opus qui se sont bien écoulés.

En attendant qu'un extrait soit dispo, voilà un lien vers un EP :


DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Ordem Satanica
Trve & Raw Black Metal
2017 - Signal Rex
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (1)  1/10

plus d'infos sur
Ordem Satanica
Ordem Satanica
Trve & Raw Black Metal - 2014 - Portugal
  

tracklist
01.   Belial os Bosques e o Pentagrama
02.   Monte da Lua
03.   Lagoa da Serpente Eterna
04.   Pelo Misticismo…
05.   Negras aparições
06.   Tempestades Nocturnas e Invocações Satânicas sob os céus de Sintra
07.   Solstício de Inverno
08.   Entre Árvores Sombrias

Durée : 49:32

parution
21 Juin 2017

Essayez aussi
Hate Meditation
Hate Meditation
Scars

2013 - Indie Recordings
  
Beastcraft
Beastcraft
The Infernal Gospels Of Primitive Devil Worship

2017 - Pulverised Records
  
Ostots
Ostots
Hil argi

2016 - Altare Productions
  
Black Funeral
Black Funeral
Ankou and the Death Fire

2016 - Dark Adversary
  
Fenrisulf
Fenrisulf
Eternal Inheritance

2013 - Zero Dimensional Records
  

Dismal
遺·白
Lire la chronique
Krolok
Flying Above Ancient Ruins
Lire la chronique
Përl
Luminance (EP)
Lire la chronique
Endless Chaos
Paths To Contentment
Lire la chronique
French black metal : la relève
Lire le podcast
R.I.P.
Street Reaper
Lire la chronique
Fugazi
13 Songs (Compil.)
Lire la chronique
Midnight
Sweet Death And Ecstasy
Lire la chronique
Meyhnach
Non Omnis Moriar
Lire la chronique
Crypts Of Despair
The Stench Of The Earth
Lire la chronique
Urn
The Burning
Lire la chronique
Sombre Croisade
Balancier des âmes
Lire la chronique
Rebaelliun
Bringer Of War (The Last St...
Lire la chronique
Morse
Pathetic Mankind
Lire la chronique
Canine
The Uprising
Lire la chronique
Limbonic Art
Spectre Abysm
Lire la chronique
Degial
Predator Reign
Lire la chronique
Rude
Remnants
Lire la chronique
Anatomia
Cranial Obsession
Lire la chronique
Dawn Ray'd
The Unlawful Assembly
Lire la chronique
Embittered Spunk Cadaver
The Final Throes of our Dyi...
Lire la chronique
Demolition Hammer
Epidemic Of Violence
Lire la chronique
Eldamar
A Dark Forgotten Past
Lire la chronique
Heir pour l'album "Au Peuple De L'abîme"
Lire l'interview
Mortuary
Nothingless Than Nothingness
Lire la chronique
The Faceless
In Becoming A Ghost
Lire la chronique
Necrovorous
Plains Of Decay
Lire la chronique
Impureza
La Caída de Tonatiuh
Lire la chronique
Loading Data
Double Disco Animal Style
Lire la chronique
Also Sprach Zarathustra
LAIBACH
Lire le live report