chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
74 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Atlas - Death and Fear

Chronique

Atlas Death and Fear (EP)
Avec Atlas, je ne te propose pas la lune. Pas même un tour du monde. Je t’ancre direct dans la scène stoner, les pieds dans le goudron mais la tête au frais car Atlas est suédois et le désert, il ne connaît pas. Son stoner/doom ne révolutionne pas la cartographie du genre mais l’aère très sensiblement à grands coups de hard/blues aux termes d’un EP de 6 titres pour près de 30 minutes de musique. En avant, marche !

Wermland va forcément t’induire en erreur. Ce premier titre n’est pas représentatif de la suite, qui part sur un mid-tempo lourd, rythmique et dynamisme accru en avant, basse rondouillarde inside. On note toutefois de suite les aspects très rock qui ramènent davantage à Kyuss qu’à Windhand, le chant gorgé de blues par instants – comme certains riffs – et la volonté de « briser » la structure à grands renforts de breaks, certes légers, mais dont le mérite est d’offrir une belle dynamique au morceau. Black Smoke, le second titre, reprend les mêmes codes en accentuant davantage les accents bluesy des soli.

La dominante boogie rock / blues de cet album ne doit cependant pas occulter les aspects plus bruts. Le stoner, le doom ne sont pas ici des prétextes. Sur les titres plus courts (Dog with two Bones ou Covered in Gold par exemple), ils confèrent aux titres un punch supplémentaire, d’autant que le son est très organique, particulièrement chaud et confortable. Ces titres sont d’autant appréciables que, là encore, les break font merveilles, qui enchainent lourdeur et vitesse et mélodies aériennes, subtiles.

A Waltz et Death and Fear, les deux derniers titres, les plus longs, accentuent le contraste, le premier s’éloignant franchement des terres metalliques pour rejoindre la mélodie pure, le blue le plus aérien, alors que le second reprend pied dans un doom plus classique, plus trad’.

La diversité de cet EP, sa coloration ultra chaude plaira sans difficulté aux amateurs de rock bluesy qui ne rechignent pas non plus devant quelques sonorités plus lourdes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Atlas
Stroner / Doom / Blues
2016 - Indépendant
notes
Chroniqueur : 3.5/5
Lecteurs :   -
Webzines : (1)  4/5

plus d'infos sur
Atlas
Atlas
Stroner / Doom / Blues - 2011 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Wermland
02.   Black Smoke
03.   Dog With Two Bones
04.   Covered In Gold
05.   A Waltz
06.   Death & Fear

Durée : 30:12

line up
parution
1 Novembre 2016

Gutted
Bleed For Us To Live
Lire la chronique
Trop Hard Pour Toi #3
Electric Shock + Mindless S...
Lire le live report
Black Metal : les noms de groupe (de merde)
Lire le podcast
Slaughterday
Abattoir (EP)
Lire la chronique
At The Gates
To Drink from the Night Itself
Lire la chronique
Spell of Dark
Journey into the Depths of ...
Lire la chronique
Cardiac Arrest
A Parallel Dimension Of Des...
Lire la chronique
The Body
I Have Fought Against It, B...
Lire la chronique
Drudkh / Paysage D'Hiver
Somewhere Sadness Wanders (...
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 11 - Monsieur Steele et le bain d'acide.
Lire le podcast
Bloodbark
Bonebranches
Lire la chronique
Utzalu
The Loins Of Repentance
Lire la chronique
Cor Scorpii
Ruin
Lire la chronique
Chevalier
A Call To Arms (EP)
Lire la chronique
Valgrind
Blackest Horizon
Lire la chronique
Ennoven
Redemption
Lire la chronique
Orsak:oslo
Nordstan (EP)
Lire la chronique
Taphos
Come Ethereal Somberness
Lire la chronique
Brouillard
Brouillard
Lire la chronique
Aorlhac pour l'album "L'esprit des Vents"
Lire l'interview
Order Ov Riven Cathedrals
The Discontinuity's Interlude
Lire la chronique
Sakrifiss rencontre Noktu (Mortifera / Celestia / Bleu, blanc Satan...)
Lire l'interview
Wombbath
The Great Desolation
Lire la chronique
Blitzkrieg
Judge Not!
Lire la chronique
Amzera
Amzera (EP)
Lire la chronique
Gontyna Kry
Ignipoten
Lire la chronique
Cult Of Occult
Anti Life
Lire la chronique
Ulver
The Assassination of Julius...
Lire la chronique
Pryapisme
Epic Loon
Lire la chronique
NORTH OF THE WALL 2018
Abyssal + Bismuth + Bölzer ...
Lire le live report