chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
31 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Amaran - Pristine in Bondage

Chronique

Amaran Pristine in Bondage
Suite à l’écoute de 2 titres très prometteurs je m’étais empressé d’acquérir ce disque pensant avoir découvert la « nouvelle tuerie qui déchire ». Et sur ce point, j’ai vite déchanté. Non pas que la musique d’Amaran soit à chier mais il faut bien reconnaître que les 2 titres qui m’avaient bien emballés font méchamment de l’ombre aux 9 autres qui composent ce « Pristine in bondage ». C’est d’ailleurs bien dommage car Amaran a tous les atouts en mains pour être un groupe d’envergure : une production excellente, une chanteuse aux possibilités vocales très étendues, une paire de guitaristes capables de rivaliser avec les frangins Amott et une aptitude indéniable pour trouver des riffs qui font mouche. Oui mais voilà, si ces qualités sont parfois utilisées à bon escient elles sont aussi souvent gâchées car mises au service de titres par franchement transcendants.

C’est d’ailleurs ce qui est le plus agaçant dans ce disque : on y retrouve pleins de bonnes idées mais le groupe ne va pas au bout des choses et, au final, on reste sur notre faim (c’est en tout cas le sentiment que j’ai). Parmi les morceaux les plus aboutis on retrouve « Inflict », un titre très sombre, au tempo assez lent qui peut faire penser à Sentenced et dans lequel Johanna, la chanteuse à la voix mélodique, nous fait apprécié l’étendue de ses capacités vocales. Mais ne vous méprenez pas. La musique de prédilection n’est pas (comme pourrait le faire croire ma comparaison) le metal gothique (même si la plupart des titres ne respirent pas la joie de vivre). En effet, Amaran donne plus dans le Heavy-Metal mais avec une forte tendance Arch Enemy. D’ailleurs des riffs dignes d’Arch Enemy, ce CD en contient un paquet comme, par exemple, sur « Katharsis » ou « Without stains ». Ces 2 titres symbolisent parfaitement le paradoxe Amaran. Autant « Katharsis » est une vraie tuerie Heavy-Death mélodique avec son alternance chant guttural masculin / chant féminin cristallin et ses parties de guitares monumentales, autant « Without stains », qui évolue dans le même registre musical, est bien fade. La faute à des parties de chant pas franchement inspirées et qui cassent l’énergie du morceau. Ce qui , hélas, est chose récurrente sur de nombreux autres morceaux.

De ce fait, je trouve que ce disque manque franchement de profondeur. Trop de titres nécessiteraient l’étincelle de génie qui fait qu’un morceau reste gravé dans notre mémoire et nous donne envie de l’écouter encore et encore. Hormis « Inflict » et « Katharsis » qui sortent selon moi du lot, les autres titres contiennent de bonnes idées, hélas mal exploitées. Mon avis reste cependant très personnel et je suis sûr que d’autres trouveront beaucoup d’intérêts à écouter ce disque (les bon riffs sont quand même légion), mais je ne peux m’empêcher d’être déçu.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Jotun citer
Jotun
15/01/2005
j'aurai mis 8/10 pour ce groupe!
enfin une chanteuse qui chante juste et des riffs de la mort!
au niveau des riffs j'aurai plutot comparé ca au the gallery de dark tranquillity qu'a arch enemy, mais bon, apres ca depends
Evil_Nick citer
Evil_Nick
31/12/2004
Rien que pour ça j'aurais du leur mettre 9/10 alors Sourire

Sinon, Katharsis vaut quand même le détour mais elle est pas sur le site. Donc si certains veulent l'écouter, faites moi signe.

Chris citer
Chris
31/12/2004
dire qu'on a tous perdus des tentatives au jeu mystère pr un groupe qui au final ne récolte qu'un 6/10, ça me tue! Moqueur
Dead citer
Dead
31/12/2004
Bon bin c'est pas si marrant que ça alors Gros sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Amaran
Heavy-Metal
2004 - Listenable Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines : (20)  7.7/10

plus d'infos sur
Amaran
Amaran
Heavy-Metal - 2000 † 2005 - Suède
  

écoutez
vidéos
Inflict
Inflict
Amaran

Extrait de "Pristine in Bondage"
  

tracklist
01.   Atropine
02.   Revolution Without Arms
03.   Coming Home
04.   Inflict
05.   Without Stains
06.   Katharsis
07.   24 Pills
08.   Wraith
09.   Crow Me
10.   Primal Nature
11.   As We Fly (Bonus Track)

durée: 43:28

line up
Epidemic
Decameron
Lire la chronique
Animals as Leaders
Animals As Leaders
Lire la chronique
Abduction pour l'album "A L'heure du Crépuscule"
Lire l'interview
Totalselfhatred
Solitude
Lire la chronique
Gutslit
Amputheatre
Lire la chronique
The Obsessed
Sacred
Lire la chronique
Solstice
White Horse Hill
Lire la chronique
Wallachia
Monumental Heresy
Lire la chronique
The Grotesquery
The Lupine Anathema
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Ustalost - The Spoor of Vipers
Lire le podcast
Ascension
Under Ether
Lire la chronique
Grimoire
A la lumière des cendres (R...
Lire la chronique
Tomb Mold
The Bottomless Perdition / ...
Lire la chronique
Balmog
Vacuum
Lire la chronique
Imindain
The Enemy of Fetters and th...
Lire la chronique
Target
Master Project Genesis
Lire la chronique
They Live | We Sleep
Self Harm (EP)
Lire la chronique
Mastodon
Emperor of Sand
Lire la chronique
Kalmah
Palo
Lire la chronique
Borgne
[∞]
Lire la chronique
Poésique - MoM chronique Warbringer - Woe to the Vanquished
Lire le podcast
Demonomancy
Poisoned Atonement
Lire la chronique
Visigoth
Conqueror's Oath
Lire la chronique
Skeletal Remains
Devouring Mortality
Lire la chronique
His Hero Is Gone
Monuments to Thieves
Lire la chronique
Ulsect
Ulsect
Lire la chronique
Antagonism
Thrashocalypse (EP)
Lire la chronique
Napalm Death
Mass Appeal Madness (EP)
Lire la chronique
Veiled
Black Celestial Orbs
Lire la chronique
Disembowel
Plagues And Ancient Rites
Lire la chronique