chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
73 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Witch Vomit - Poisoned Blood

Chronique

Witch Vomit Poisoned Blood (EP)
Après la chronique tardive du premier album des Américains de Witch Vomit, le fort sympathique A Scream From The Tomb Below, intéressons-nous aujourd’hui à leur toute dernière réalisation. Un EP fraîchement sorti sur le label 20 Buck Spin (Obsequiae, Foreseen, Vastum...) intitulé Poisoned Blood. En plus d’un artwork très réussi signé une fois encore des mains talentueuses de leur compatriote Matt Stikker, on trouve ici cinq nouvelles compositions (dont une introduction) proposées sous la forme d’un LP 12".

Adeptes jusque-là d’un Death Metal élaboré selon les us et coutumes alors en pratique à la fin des années 80/débuts des années 90, Witch Vomit vient ici confirmer qu’il n’a pas l’intention de changer son fusil d’épaule. Mais si la recette demeure effectivement identique, on ne peut que constater les progrès réalisés, notamment dans la qualité du riffing que je trouve un poil plus percutant qu’auparavant.

Du haut de ses dix-neuf minutes, Poisoned Blood n’a donc pas pour mission de redorer le blason d’un groupe qui avait déjà réussi à convaincre lors de sa précédente prestation. Non, ce EP vient simplement prouver que nous avions raison de nous montrer enthousiaste après un A Scream From The Tomb Below suffisamment efficace dans son genre (en dépit de quelques petits défauts de jeunesse) pour espérer séduire les amateurs de Death Metal à l’ancienne. Le trio reprend donc les choses exactement là où il les avait laissés en prenant soin d’élever son niveau de jeu. Un constat qui s’avère évident dès les premières secondes de cette introduction nauséabonde marquée par des lead absolument démoniaques et chaotiques, une batterie d’ors et déjà malmenée et une ambiance des plus obscures. Sans surprise, la suite emboîte le pas à ce redoutable titre introductif instrumental. On retrouve ainsi avec plaisir ce Death Metal à la production rugueuse et grésillante héritée de groupes tels que Grave, Entombed ou Incantation. Un Death Metal poisseux et poussiéreux qui partage toujours son temps entre séquences punitives menées à coup de blasts et autres d-beats, passages lourdingues où Witch Vomit va préférer plomber l’ atmosphère putride à coup de riffs gras et faisandés ("Doomed In The Realm Of The Dead" à 1:37, "Circle Of Blood" à partir de 3:04, "Accursed Temple Of The Great Deceiver" à 0:42, "Fevers Of Torment" et son introduction particulièrement malfaisante) ou encore ces quelques moments de grâce marqués par un certain sens du groove ("Doomed In The Realm Of The Dead" à 0:44, les premières mesures de "Circle Of Blood", "Accursed Temple Of The Great Deceiver" à 1:18, "Fevers Of Torment" à 2:39).

Identique sur la forme, Poisoned Blood s’avère néanmoins supérieur à son prédécesseur grâce à des riffs plus élaborés, mieux sentis et donc naturellement plus efficaces. L’aspect plus mélodique abordé à l’époque sur des titres tels que "Ripped From The Crypt" ou "Screams For Purgatory" a aujourd’hui complètement disparu et T.T., seul guitariste à bord, semble s’attacher à rendre son travail plus riche et diversifié qu’autrefois (ces riffs très Morbid Angel/Blood Incantation sur "Accursed Temple Of The Great Deceiver" en sont l’une des preuves les plus parlantes) tout en appuyant encore davantage sur le côté malsain grâce à l’apport de nombreux leads et autres solos particulièrement foutraques qu’on ne trouvait jusque-là qu’en toute petite quantité dans la musique de Witch Vomit. Il y a donc du mieux à ce niveau-là et cela s’entend très clairement.

Bien que de retour par la petite porte, les Américains de Witch Vomit viennent ici de frapper un grand coup grâce à un EP en tout point supérieur au déjà très convaincant A Scream From The Tomb Below. Ainsi, à travers les cinq titres de Poisoned Blood, le trio a sans nul doute gagné quelques galons, réussissant à se hisser de la masse informe de groupes influencés par les grands anciens de la glorieuse époque. Alors effectivement, il n’y a pas ici matière à crier au génie mais quand les choses sont aussi bien faites, il ne faut pas hésiter à le dire. Et pour le coup Witch Vomit a clairement su tirer son épingle du jeu. Reste à savoir si le trio sera capable de poursuivre lors de ses prochaines sorties. En attendant, voilà un disque que je vous recommande chaudement si l’album précédent vous avait déjà emballé.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
12/07/2017 15:05
note: 4/5
Très bon EP après un album déjà très cool. Là c'est plus brutal et sombre je trouve. L'artwork tue en plus, il me le faut!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Witch Vomit
Death Metal
2017 - 20 Buck Spin Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines : (2)  3.75/5

plus d'infos sur
Witch Vomit
Witch Vomit
Death Metal - 2012 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Intro  (01:37)
02.   Doomed In The Realm Of The Dead  (03:47)
03.   Circle Of Blood  (04:06)
04.   Accursed Temple Of The Great Deceiver  (04:54)
05.   Fevers Of Torment  (04:40)

Durée : 19:04

line up
parution
30 Juin 2017

voir aussi
Witch Vomit
Witch Vomit
A Scream From The Tomb Below

2016 - Memento Mori
  

Essayez aussi
Vomitory
Vomitory
Opus Mortis VIII

2011 - Metal Blade Records
  
Acarus Sarcopt
Acarus Sarcopt
Tarnation

2014 - Armée de la Mort Records
  
Disparaged
Disparaged
The Wrath Of God

2009 - Twilight-Vertrieb
  
Deicide
Deicide
To Hell With God

2011 - Century Media Records
  
Grave Miasma
Grave Miasma
Endless Pilgrimage (EP)

2016 - Sepulchral Voice Records
  

Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast
Ceremony
Still, Nothing Moves You
Lire la chronique
Dystopy
Womb Of The Abyss (EP)
Lire la chronique