chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
68 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Witch Vomit - Poisoned Blood

Chronique

Witch Vomit Poisoned Blood (EP)
Après la chronique tardive du premier album des Américains de Witch Vomit, le fort sympathique A Scream From The Tomb Below, intéressons-nous aujourd’hui à leur toute dernière réalisation. Un EP fraîchement sorti sur le label 20 Buck Spin (Obsequiae, Foreseen, Vastum...) intitulé Poisoned Blood. En plus d’un artwork très réussi signé une fois encore des mains talentueuses de leur compatriote Matt Stikker, on trouve ici cinq nouvelles compositions (dont une introduction) proposées sous la forme d’un LP 12".

Adeptes jusque-là d’un Death Metal élaboré selon les us et coutumes alors en pratique à la fin des années 80/débuts des années 90, Witch Vomit vient ici confirmer qu’il n’a pas l’intention de changer son fusil d’épaule. Mais si la recette demeure effectivement identique, on ne peut que constater les progrès réalisés, notamment dans la qualité du riffing que je trouve un poil plus percutant qu’auparavant.

Du haut de ses dix-neuf minutes, Poisoned Blood n’a donc pas pour mission de redorer le blason d’un groupe qui avait déjà réussi à convaincre lors de sa précédente prestation. Non, ce EP vient simplement prouver que nous avions raison de nous montrer enthousiaste après un A Scream From The Tomb Below suffisamment efficace dans son genre (en dépit de quelques petits défauts de jeunesse) pour espérer séduire les amateurs de Death Metal à l’ancienne. Le trio reprend donc les choses exactement là où il les avait laissés en prenant soin d’élever son niveau de jeu. Un constat qui s’avère évident dès les premières secondes de cette introduction nauséabonde marquée par des lead absolument démoniaques et chaotiques, une batterie d’ors et déjà malmenée et une ambiance des plus obscures. Sans surprise, la suite emboîte le pas à ce redoutable titre introductif instrumental. On retrouve ainsi avec plaisir ce Death Metal à la production rugueuse et grésillante héritée de groupes tels que Grave, Entombed ou Incantation. Un Death Metal poisseux et poussiéreux qui partage toujours son temps entre séquences punitives menées à coup de blasts et autres d-beats, passages lourdingues où Witch Vomit va préférer plomber l’ atmosphère putride à coup de riffs gras et faisandés ("Doomed In The Realm Of The Dead" à 1:37, "Circle Of Blood" à partir de 3:04, "Accursed Temple Of The Great Deceiver" à 0:42, "Fevers Of Torment" et son introduction particulièrement malfaisante) ou encore ces quelques moments de grâce marqués par un certain sens du groove ("Doomed In The Realm Of The Dead" à 0:44, les premières mesures de "Circle Of Blood", "Accursed Temple Of The Great Deceiver" à 1:18, "Fevers Of Torment" à 2:39).

Identique sur la forme, Poisoned Blood s’avère néanmoins supérieur à son prédécesseur grâce à des riffs plus élaborés, mieux sentis et donc naturellement plus efficaces. L’aspect plus mélodique abordé à l’époque sur des titres tels que "Ripped From The Crypt" ou "Screams For Purgatory" a aujourd’hui complètement disparu et T.T., seul guitariste à bord, semble s’attacher à rendre son travail plus riche et diversifié qu’autrefois (ces riffs très Morbid Angel/Blood Incantation sur "Accursed Temple Of The Great Deceiver" en sont l’une des preuves les plus parlantes) tout en appuyant encore davantage sur le côté malsain grâce à l’apport de nombreux leads et autres solos particulièrement foutraques qu’on ne trouvait jusque-là qu’en toute petite quantité dans la musique de Witch Vomit. Il y a donc du mieux à ce niveau-là et cela s’entend très clairement.

Bien que de retour par la petite porte, les Américains de Witch Vomit viennent ici de frapper un grand coup grâce à un EP en tout point supérieur au déjà très convaincant A Scream From The Tomb Below. Ainsi, à travers les cinq titres de Poisoned Blood, le trio a sans nul doute gagné quelques galons, réussissant à se hisser de la masse informe de groupes influencés par les grands anciens de la glorieuse époque. Alors effectivement, il n’y a pas ici matière à crier au génie mais quand les choses sont aussi bien faites, il ne faut pas hésiter à le dire. Et pour le coup Witch Vomit a clairement su tirer son épingle du jeu. Reste à savoir si le trio sera capable de poursuivre lors de ses prochaines sorties. En attendant, voilà un disque que je vous recommande chaudement si l’album précédent vous avait déjà emballé.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Keyser citer
Keyser
12/07/2017 15:05
note: 4/5
Très bon EP après un album déjà très cool. Là c'est plus brutal et sombre je trouve. L'artwork tue en plus, il me le faut!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Witch Vomit
Death Metal
2017 - 20 Buck Spin Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  4/5
Webzines : (1)  4/5

plus d'infos sur
Witch Vomit
Witch Vomit
Death Metal - 2012 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Intro  (01:37)
02.   Doomed In The Realm Of The Dead  (03:47)
03.   Circle Of Blood  (04:06)
04.   Accursed Temple Of The Great Deceiver  (04:54)
05.   Fevers Of Torment  (04:40)

Durée : 19:04

line up
parution
30 Juin 2017

voir aussi
Witch Vomit
Witch Vomit
A Scream From The Tomb Below

2016 - Memento Mori
  

Essayez aussi
Vanhelgd
Vanhelgd
Relics Of Sulphur Salvation

2014 - Pulverised Records
  
Tribulation
Tribulation
The Formulas Of Death

2013 - Invictus Productions
  
Horrendous
Horrendous
Ecdysis

2014 - Dark Descent Records
  
As You Drown
As You Drown
Reflection

2009 - Metal Blade
  
Yyrkoon
Yyrkoon
Occult Medicine

2004 - Osmose Productions
  

Sacred Son
Sacred Son
Lire la chronique
Pure
J'aurais dû
Lire la chronique
Motörhead
Aftershock
Lire la chronique
J'ouvre le coffret ultra rare de HUMUS ! (CA TOURNE MAL !)
Lire le podcast
Mindkult
Lucifer's Dream
Lire la chronique
Prophets of Rage
Prophets of rage
Lire la chronique
Cult of Erinyes
Tiberivs
Lire la chronique
Archspire
Relentless Mutation
Lire la chronique
Ecclesia
Witchfinding Metal of Doom ...
Lire la chronique
Fear Factory
Genexus
Lire la chronique
Assacrentis
Colossal Destruction
Lire la chronique
Unida
Coping With The Urban Coyote
Lire la chronique
Myrkur
Mareridt
Lire la chronique
Wall Of Lies
Fistful Of Lies (EP)
Lire la chronique
All Out War
Give Us Extinction
Lire la chronique
Black Sabbath
Sabotage
Lire la chronique
Time Lurker pour l'album "Time Lurker"
Lire l'interview
Nervosa
Agony
Lire la chronique
Comeback Kid
Outsider
Lire la chronique
The Great Discord 2017
Lire le dossier
Ommadon / Legion Of Andromeda
Crumbling Existence (Split-CD)
Lire la chronique
Fatherland
Fatherland
Lire la chronique
Botanist
Collective: The Shape of He...
Lire la chronique
Muert
Ye Canariae Abezan
Lire la chronique
Black March
Praeludium Exterminii
Lire la chronique
Arch Enemy
Will To Power
Lire la chronique
Isengard
Vinterskugge
Lire la chronique
Tinnitux 耳鳴
As The Aether Burns「聽見蒼穹燃燒」...
Lire la chronique
Seven Spires
Solveig
Lire la chronique
Primitiv
Immortal & Vile
Lire la chronique