chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
48 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Geek Daddies - Geek Daddies EP

Chronique

Geek Daddies Geek Daddies EP (EP)
C'est la trêve estivale, les villes se vident, le président de la République part en vacances au Fort de Brégançon, le JT fait la une sur l'augmentation du prix du chichi sur la plage de la voile rouge de St Trop'. On achète Télé 7 Jeux et Closer plutôt que Le Monde Diplomatique. On met les sujets qui fâchent sous le boisseau et pendant un mois on a l'esprit léger. Musicalement l'intendance suit, avec le tube de l'été concocté par un as du marketing (et de l'auto-tune). Il sera diffusé en boucle sur TF1 accompagné d'une danse affligeante destinée à être reprise par des troupeaux d'estivants rougeauds sur les planches des dancings itinérants ou autour des piscines des hôtels clubs.

Pour le metalleux aussi, c'est les vacances et il renonce à écouter INQUISITION ou SORDIDE au profit d'une musique plus aérée, ne serait-ce que pour ménager les fragiles oreilles de la marmaille qui s'agite à l'arrière de la R12 pendant le trajet quotidien maison-plage. C'est le moment idéal pour écouter une musique légère, facile et si possible entraînante, un refrain qu'on pourra reprendre à tue tête en battant une mesure simple sur le volant pour passer le temps durant la demi-heure quotidienne de recherche de place pour se garer pas trop loin de la plage.

En bon samaritain de Thrashocore, j'ai moi aussi remisé les albums compliqués et tristes que je vous réserve pour la rentrée des classes. Aujourd'hui, je vous présente l'EP léger et joyeux d'un duo de gais lurons Portugais, GEEK DADDIES. Ils sont geek, ils sont papas, ils ne se sont pas foulés pour le nom de leur groupe. Musicalement non plus d'ailleurs. C'est du Garage Rock vaguement Punk, avec un beau gras qui fait parfois pencher la barque sur les rives du Hard Rock. En quinze petites minutes la messe est dite, à coup de chansons brèves et basiques, joyeuses et entraînantes.

Parfois, les lyrics sont minimalistes, pour coller aux chansons courtes, comme les quatre strophes de "The Gambler" ou les trois de "Chasind Daisies", mais, tels des Raymond Carver du Garage Rock, GEEK DADDIES parvient à faire passer de belles histoires en peu de mots, comme le roman d'amour improbable de "One Night Stand". Musicalement parlant, difficile de ne pas comparer le duo à leurs glorieux aînés, WHITE STRIPES et BLACK KEYS auxquels les Portugais empruntent beaucoup.

En synthèse, Geek Daddies EP est un petit bonbon acidulé et frais qu'on dégustera sans arrières pensées pendant la trêve estivale. Tout comme les aspirations de ses fondateurs et son artwork coloré et joyeux, ce n'est pas un disque qui réclame beaucoup d'engagement, exactement ce qu'il faut pour ambiancer le mois d'août.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
29/07/2017 14:59
"GEEK DADDIES. Ils sont geek, ils sont papas, ils ne se sont pas foulés pour le nom de leur groupe."

Ni pour leur logo XD
Bah c'est fun comme tout, sans prise de tête et, parfois, ça fait du bien !
Et l'instru rappelle un peu le côté sautillant et joyeux de l'OST de Formula 1, c'est cool Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Geek Daddies
Punk Rock / Garage
2017 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 3/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Geek Daddies
Geek Daddies
Punk Rock / Garage - 2016 - Portugal
  

tracklist
The Gambler 01:40
Broken Home 01:58
Chaising daisies 01:23
Born to love 02:04
Shalala song 01:48
One night stand 02:54
Don't know, don't care 02:27

Durée : 14:14

line up
parution
15 Juin 2017

MoM - Poésique Hors-Série : Du jeu vidéo au Metal Partie 2
Lire le podcast
Antagonism pour l'EP "Thrashocalypse"
Lire l'interview
Portal
ION
Lire la chronique
Uada
Cult Of A Dying Sun
Lire la chronique
Blood Red Fog
Thanatotic Supremacy
Lire la chronique
Sacred Reich
The American Way
Lire la chronique
Sadistik Forest
Morbid Majesties
Lire la chronique
The Beast of Nod
Vampira: Disciple of Chaos
Lire la chronique
Unearthly Trance
In the Red
Lire la chronique
Wyrms
Altuus Kronhorr - La monarc...
Lire la chronique
Bloody Hammers
The Horrific Case of Bloody...
Lire la chronique
Depravity
Evil Upheaval
Lire la chronique
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)
Lire la chronique
Into Coffin
The Majestic Supremacy Of C...
Lire la chronique
Sun Of The Sleepless
To the Elements
Lire la chronique
Necros Christos
Domedon Doxomedon
Lire la chronique
Fragments Of Unbecoming
Perdition Portal (Chapter VI)
Lire la chronique
Dio
Holy Diver
Lire la chronique
Sleep + Sofy Major
Lire le live report
MoM Poésique - Regarde les Hommes Tomber
Lire le podcast
Warfuck
This Was Supposed to be Fun
Lire la chronique
Vacivus
Temple Of The Abyss
Lire la chronique
Satan présente GORGOROTH : de modèle à risée générale
Lire le podcast
Revel In Flesh
Relics Of The Deathkult (Co...
Lire la chronique
Stromptha
Odium Vult
Lire la chronique
Monolithe
Nebula Septem
Lire la chronique
Thou
The House Primordial (EP)
Lire la chronique
Lonewolf
Raised On Metal
Lire la chronique
Hot Knives
Static Bloom (EP)
Lire la chronique
MoM Hors-Série : Top 4 Prog
Lire le podcast