chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
46 visiteurs ::   » se connecter  » s'enregistrer
Chroniques »

Sanguine Pluit - There Is A Goddess In The Forest

Chronique

Sanguine Pluit There Is A Goddess In The Forest
"Bienvenue à la séance de sophrologie du Docteur rivax. Avant de commencer, je vais vous demander d'aller sur le lecteur mis gracieusement à votre disposition par Thrashocore, sélectionnez "Nature Rising", la première piste de There Is A Goddess In The Forest, le disque de SANGUINE PLUIT qui va accompagner notre voyage aujourd'hui. A présent, vous pouvez fermer les yeux et faire le vide dans votre tête. Imaginez que vous êtes une éponge, la musique vous traverse, elle s'immisce en vous, elle vous nourrit. Ressentez le battement de la batterie, mettez le à l'unisson du battement de votre cœur. Acceptez cette respiration rauque et humide, mettez là à l'unisson de votre propre souffle. Les murs de votre chambre s'effacent peu à peu. Vous êtes dans une forêt dense et brumeuse. Oui, celle-là même qui illustre l'album de SANGUINE PLUIT. Vous frissonnez un peu, alors vous serrez les bras autour de votre torse. Vous réalisez que vous êtes uniquement vêtu(e) d'une jupette en peau de bête. Vous commencez à marcher dans la forêt. Vous ressentez le sol sous vos pieds nus : les épines de pins, la mousse souple, les branches mortes crissantes. Vous ne faites qu'un avec la forêt et la musique est votre sang. Vous oubliez tout le reste..."

Une batterie étouffée alternant mid tempo et tapis de double pédale, une guitare lointaine au riffing plus lancinant qu'une rage de dents, des nappes de claviers entêtantes avec des accords étirés pendant des siècles. Enfin, en guise de chant, un souffle de bête profond et inquiétant. La production est crue, crade à souhait, ajoutant encore un peu de brume à la musique. La recette est sensiblement identique d'un morceau à l'autre et les rares éclairs de saturation qui viennent déchirer le brouillard seront vécus comme une agression qu'on espère fugace. Car oui, on est bien à macérer dans le jus épais et collant de SANGUINE PLUIT. On perd ses repères, on oublie le temps qui passe.

Pour entrer à fonds dans l'univers de SANGUINE PLUIT, il faut laisser aux compos le temps de s'immiscer dans votre cortex et faire le vide autour de vous. C'est important. C'est une création qui demande à l'auditeur un peu d'engagement. Vous pourriez passer à côté de ses charmes en l'écoutant dans des conditions non optimales. Mais inversement, si vous vous donnez la peine d'éteindre le PC, de chausser le casque en fermant les yeux, de faire le vide et de vous laisser porter, le voyage pourrait vous plaire. SANGUINE PLUIT est un one-man-band italien a été fondé en 2008 par un mystérieux avatar baptisé Polus. A ce jour, Polus a écrit, composé et réalisé tout seul trois EP et un split. There Is A Goddess In The Forest est son premier album long. Très long même, avec ses 72 minutes de souffrance. L'artiste revendique un Raw Black Metal Ambient : une musique atmosphérique et inquiétante avec un mixage cru, brut de fonderie.

Voici un projet étrange, spécial, hors des modes, unique en son genre. Sa longueur pourrait être son talon d'Achille, c'est sans doutes ce qu'en diront ses détracteurs. Pour ma part, j'y vois un atout de plus : There Is A Goddess In The Forest est un album dans lequel il faut se noyer.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

rivax citer
rivax
03/08/2017 09:26
Ikea a écrit : Une vraie pluit de blagues, ces derniers temps Moqueur

Je ne peux pas suivre, j'ai épuisé mon quota de calembours pour le slider!
Ikea citer
Ikea
02/08/2017 23:56
Une vraie pluit de blagues, ces derniers temps Moqueur
gulo gulo citer
gulo gulo
02/08/2017 14:36
C'est ta semaine des groupes dyslexiques, du coup, dis ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sanguine Pluit
Raw Black Metal / Ambient
2017 - This Winter Will Last Forever
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sanguine Pluit
Sanguine Pluit
Raw Black Metal / Ambient - 2008 - Italie
  

tracklist
01.   Nature Rising  (05:00)
02.   In Silent Astonishment  (07:04)
03.   Vibrant Mist  (08:59)
04.   Aural Enchantment  (06:20)
05.   Transcendent Forest  (03:12)
06.   Aural Enchantment 2  (04:36)
07.   Megnetic Pathways  (05:10)
08.   Element In Sync  (06:47)
09.   Fields  (04:51)
10.   Never Ending Winter  (04:08)
11.   The Secret Oath  (04:51)
12.   Fall  (03:35)
13.   Winter Passage 2  (02:29)
14.   Astral Sorrow  (02:07)
15.   Raw Darkness  (03:17)

Durée : 72:26

line up
parution
2 Juin 2017

Essayez aussi
Vinterriket
Vinterriket
Winterschatten

2003 - Ketzer Records
  
Burzum
Burzum
Filosofem

1996 - Misanthropy Records
  
The Axis Of Perdition
The Axis Of Perdition
Physical Illucinations In The Sewer Of Xuchilbara (EP)
(The Red God)

2004 - Code666
  
Lunar Mantra
Lunar Mantra
Genesis (EP)

2015 - Invictus Productions
  
Darkspace
Darkspace
Dark Space II

2005 - Haunter Of The Dark
  

Moenen Of Xezbeth
Dawn of Morbid Sorcery (Démo)
Lire la chronique
Inquisition + Septicflesh
Lire le live report
Iperyt
The Patchwork Gehinnom
Lire la chronique
Alder Glade
Spine of the World
Lire la chronique
Eraserhead
Holdout (EP)
Lire la chronique
Sheidim
Infamata (EP)
Lire la chronique
Greytomb
Monumental Microcosm (EP)
Lire la chronique
Cenotaph
Perverse Dehumanized Dysfun...
Lire la chronique
In Vain
Currents
Lire la chronique
Caronte
Yoni
Lire la chronique
Vargrav
Netherstorm
Lire la chronique
Assorted Heap
Mindwaves
Lire la chronique
Throane
Plus Une Main A Mordre
Lire la chronique
If I Could Kill Myself
Ballad of the Broken
Lire la chronique
War Possession
Doomed To Chaos
Lire la chronique
Solar Demise
Archaic War
Lire la chronique
Kartikeya
Samudra
Lire la chronique
Hyrgal
Serpentine
Lire la chronique
Exhumed
Death Revenge
Lire la chronique
T.O.M.B
Fury Nocturnus
Lire la chronique
Puteraeon
The Empires Of Death (EP)
Lire la chronique
Looking For An Answer
Dios Carne
Lire la chronique
Godflesh
Post Self
Lire la chronique
Weregoat
Pestilential Rites Of Infer...
Lire la chronique
Shining
X - Varg utan flock
Lire la chronique
Septicflesh
Codex Omega
Lire la chronique
Black Sabbath
Never Say Die
Lire la chronique
Cemetery Urn
Cemetery Urn
Lire la chronique
Anakim
Monuments To Departed Worlds
Lire la chronique
Eternal Torment
Blind To Reality (EP)
Lire la chronique